porno

[La Pause de midi] Loin des yeux, loin du coeur

YouTube, c’est comme Amazon, vous arrivez logué sur votre page et on vous fait des suggestions. Comme leur moteur est pertinent, il a bien compris mes (mauvais) goûts en matière de chansons et films.

Pour preuve, cet exceptionnel morceau de bravo de Demis Roussos qui nous déclarait en 1978 cette vérité universelle : « Loin des yeux, loin du coeur ».

Point fort : l’ambiance film porno seventies (la cheminée, la peau de bête 100% acrylique négligement posée sur le piano, le flouté de l’image, les filles qui attendent alanguies au fond du studio).


PIRATAGE – Mort de la ripose graduée à la francaise

Vu sur PC inpact

Le parlement Européen vient de bousculer plus que sévèrement le gouvernement français (enfin le ministère de la culture – pardon le porte parole des majors) en qualifiant la riposte graduée (il devait revenir à une autorité administrative de décider ou non de la suspension des accès internet en cas de violation des droits d’auteurs par téléchargement répété)
Pour Guy Bono, « cet amendement constitue une garantie afin que les dispositions du paquet télécom ne conduisent pas au transfert de missions de l’autorité judiciaire à des autorités administratives lors de la transposition par certains États membres malveillants, dont la France, tout en prévoyant les exceptions nécessaires à la sécurité publique. »
La mesure HADOPI a du plomb dans l’aile. Le ministere de la culture a-t-il du plomb dans la cervelle ?

Ca n’a rien à voir mais c’est drôle. La société MediaDefender, qui avait pour tâche d’inonder les réseaux P2P de fausses copies de film, avait un autre petit business parallèle. L’utilisation de ces mêmes réseaux pour diffuser du porno en pay-per-view (protection numérique par code à acheter).

Ca fait tache non ?