Nehalem

Intel: P55 et Corei5/i7disponibles [HARDWARE]

Ca y est les chipsets P55 et Core i5/7 sont testés un peu partout.
Mais c’est quoi au juste, cette nouvelle architecture ? (dont le petit nom est Lynnfield).

Il faut savoir qu’Intel classe ses chipsets en fonction de famille P (grand public) et X (pro). Le pendant du p55 est le X58. Jusqu’ici, le X58 régnait en maitre sur le haut de gamme ou plateforme Nehalem. Lynnfield, c’est Nehalem en mieux et moins cher (avec un socket différent évidemment).

Intel introduit dans cette architecture le socket LG 1156. Le socket LG 775, jusqu’ici utilisé, est voué à disparaitre. Le socket LG 1366, quant à lui, est destiné au processeur haut de gamme pour les « pro ». Intel se retrouve pour le moment avec pas mal de socket incompatible entre eux.

Le P55 est composé d’une seule puce PCH (Platform Controller Hub). Il n’y a plus d’ICH (dommage je m’y retrouvais presque dans la gamme) ou southbridge.
Le contrôleur mémoire est intégré dans le processeur (plus d’utilité de l’avoir sur un southbridge). Il en va de même avec les lignes PCI-Express.
En conséquence, le P55 discute directement avec le processeur sur un bus DMI. Le southbridge n’a plus de raison d’être.
Au final, la plateforme est moins chère puisqu’il n’y qu’une puce qui gère tout: 8 lignes pci-express 1x, 6 ports SATA 2 avec Intel Matrix Storage (Support du RAID 0/1/5/10), 14 ports USB 2.0, Carte audio Intel High Definition Audio et  Réseau Gigabit.

presentation_p55_t.jpg

C’est sur ce chipset qu’Intel propose la gamme i7 et i5.

Pour proposer ces processeurs, Intel s’appui sur la plateforme Core i7 Nehalem. La vocation étant de remplacer le Core 2 Quad (oui je sais tout cela est bien complexe. Le marketing d’Intel a pas mal de boulot à faire).

Pour résumer la différence entre Core i5 et i7, ce n’est pas si compliqué :

i7 voit la fonction hyperthreading activée et peut donc gérer 8 threads. La vitesse d’horloge est élevée (plus de 2.6 GHz)
i5 n’a pas de fonction hyperthreading et ne peut gérer que 4 threads. La vitesse d’horloge est moins élevée que sur un i7 (pas plus de 2.6 GHz)

Reste qu’il est impossible de savoir par l’appellation si le Core iX est en quad Core, hyperthreadé, en socket 1156 ou 1366. Pas facile hein ! C’est sans compter aussi sur la fonction Turbo (overclocking automatique du processeur en fonction de la charge).

75234_lynnfield_p55_core_i5_i7.jpg

Pour finir sur le prix, les cartes mère vont baisser vers des prix raisonnables (autour de 100€). Ce n’est pas le cas des processeurs qui oscille entre 199 $ et 555 $.

Pour les harcores de la technique,  un excellent dossier chez PCW.

Apple met à jour sa gamme de produits [APPLE Hardware]

Ca y est

enfin

la gamme Apple est mis à jour: iMac, Mac Mini et Mac Pro

imac.png

iMac : toute la gamme passe en chipset 9400M de Nvidia. Ce chipset est LE chipset à tout faire de Nvidia. Très peu gourmant, il est capable de décoder la HD jusqu’en 1080p sans solliciter le processeur. Reste que les processeurs des iMac restent puissant avec des core 2 duo. En haut de gamme, le 9400M est remplacé par des plus classique GeForce 120 et 130 Gt. Une Radeon 4850 512 Mo est proposé en option (et je vous conseille de la prendre même si les Radeon 4xxxx chauffent beaucoup).
Les iMac se voient affublé d’un port mini-DisplayPort qui on l’espère ne causera pas autant de soucis que ceux de Mac Book Pro (en plus l’adaptateur vers HDMI est disponible)

L’iMac reste cher et en ces temps difficiles et de crise financière; on peut se demander si Apple va arriver à écouler ses nouveaux jouets.

68336_imac.png

macmini.png

MacMini: le précieux est enfin mis à jour … et bénéficiera d’un billet pour lui tout seul !

Les machines intègrent enfin des Core 2 Duo épaulé là encore par un chipset 9400M et grande nouveauté … de la DDR3 mais seulement avec 1 giga. On reprend là aussi un coup de displayPort. La connectique ultra complete correspond bien aux images qui avaient fuitées sur le net: 5 ports USB 2.0, 1 port mini-DVI et displayPort, 1 port FireWire 800, 1 port Ethernet Gigabit – par contre peu d’info sur la norme du port audio (qui devrait etre identique à ce qui existait precedement ou alors véhiculé via display port …)

68337-mac-mini.png

Mac Pro: la nouveauté tant attendu est le passage au processeur nehalem le top du top chez Intel.

68338-mac-pro.png

Netbook – ca bouge sur les minis plateformes

2008 fut l’année de l’émergence du netbook. Pour s’en convaincre, il suffit d’aller dans n’importe quel Fnac pour constater l’importance en taille du rayon consacré au miniPC, sub notebook et autres (sur S&D nous gardons l’appellation Netbook)

2009 sera l’année de la croissance de ce type de produit:

– Crise oblige, le netbook moins cher qu’un notebook trouve son public majoritairement composé d’utilisateur d’internet
– Windows 7 supportera le format netbook ce qui n’était pas vraiment le cas de Vista (c’est pour cela que l’on trouve beaucoup de netbook sous l’antique XP)
– le développement de plateforme très optimisées pour ce format

Les nouveautés viennent d’Intel et de Nvidia.

Intel va annoncer, à la Conférence International Solid-State Circuits,  que l’architecture Nehalem (plus connue sous le nom Core i7) est capable de descendre sous la barre des 10 Watt de consommation. C’est-à-dire que cette plateforme pourra être utilisée pour les Netbooks.
Quand, on constate la puissance de l’architecture Core i7. On attend avec impatience des Netbooks intégrants cette technologie.

C’était sans compter Nvidia qui annonce la plateforme Ion. La plateforme Ion couple la puissance d’une GeForce 9400 avec un processeur Atom 1.6-Ghz (plateforme Ion Nvidia testée chez laptopmag). Une petite révolution qui va permettre de décoder de la HD dans un Netbook sans drainer la totalité de la batterie.

Mais la principale nouveauté devrait venir du coté des batteries:
Toshiba va commercialiser sa technologie direct methanol fuel cell (une sorte de pile à gaz)
– l’émergence de nano batteries lithium ion

Bref, un renouveau d’une plateforme qui n’a pas fini de « driver » le marché !

Matériel – Ultra haut de gamme (news 2en1)

hardware.jpgCa se confirme, Alienware ne joue pas dans la tendance « écolo » du moment qui consiste à fabriquer des ordinateurs « raisonnables et verts » consommant moins (dieu que cette phrase est longue).

Le dernier « petit » bébé d’Alienware se prénome Aurora ALX CFX du quad SLI (4 cartes graphique dernier cris en série) sous ATI CrossFireX, un tout petit processeur 3.0GHz Core 2 Extreme QX9650,  4 giga de Ram, du disque dur en veux tu en voila, un graveur de blueray et une alim (on s’accroche) de 1000 Watt.

Le tout pour pas cher 5 649 $.

Enfin bref, tout ca c’est la faute à Intel, le fondeur annonce depuis un moment déjà le Dunnington qui est un chipset permettant de gérer pas moins de 24 processeurs. Dans la serie, le processeur Nehalem est en passe de sortir au grand jour en version 8 processeurs (octocore).

Pour terminer sur une note ecologique, Otellini (le PDG d’Intel) annonce la sortie imminente de la plateforme Menlow pour ultraportable comprenant un processeur ultra basse consommation Silverthorne (45 nanometre prévu en 32 nanometre très prochainement) et le chipset Poulsbo.

Intel pratique vraiment le grand ecart avec classe !

PS: Dam va encore dire que je fais de la techno. En plus, bientôt, je vous parlerais de mon serveur chéri.