[La Pause de midi] Loin des yeux, loin du coeur

YouTube, c’est comme Amazon, vous arrivez logué sur votre page et on vous fait des suggestions. Comme leur moteur est pertinent, il a bien compris mes (mauvais) goûts en matière de chansons et films.

Pour preuve, cet exceptionnel morceau de bravo de Demis Roussos qui nous déclarait en 1978 cette vérité universelle : « Loin des yeux, loin du coeur ».

Point fort : l’ambiance film porno seventies (la cheminée, la peau de bête 100% acrylique négligement posée sur le piano, le flouté de l’image, les filles qui attendent alanguies au fond du studio).