youtube

La phrase pipotron du jour, par Stéphane Beillaud (Wat.tv)

« Notre objectif, qui consiste à créer un modèle économique viable, est en train d’être adressé, sans détruire de valeurs, c’est notre plus grande fierté. Nos chiffres sont très encourageants bien que nous portons une stratégie de valeur et non uniquement de volume. Nos efforts sont concentrés sur la création d’une offre respectueuse des ayant droits, soucieuse des attentes des internautes en constante évolution et de l’intégration intelligente de nos partenaires annonceurs. »

C’est Stéphane Beillaud de Wat.tv qui nous dit cela dans son interview. Mais il y a aussi des choses compréhensibles, comme le fait que Wat.tv revient d’entre les morts, qu’ils ont revu la qualité de leur catalogue et leurs contributeurs, et le repositionnement de Wat.tv dans la chaine de valeur de TF1 en termes de diffusion de contenus videos.

Je taquine, mais c’est une interview instructive et qui donne des repères sur le marché de la vidéo en ligne.

PS : il a l’air cool avec des dreads…

YouTube ouvre des API

videoytdm.jpgTandis que Hulu (la plateforme de NBC et News Corp) prend forme, privant ainsi YouTube de contenus exclusifs, la contre-attaque se prépare et prend la forme d’ouverture d’API.

En clair : à vous la possibilité, si vous savez un tant soit peu développer,  d’intégrer des vidéos YouTube dans des services web tiers selon la logique des mashups, comme il est déjà possible de le faire avec Google Maps ou Flickr. Exemple d’usage : envoyer une video faite dans un jeu video directement sur la plateforme.

Mais, cherry on the cake, il est désormais possible d’accéder à une version de chaque vidéo en meilleure résolution, mais on n’est cependant pas encore à la HD pronée par Dailymotion : YouTube s’arrête pour l’instant à une résolution de 480 x 360 pixels.

La vérité sur la fermeture de Stage6, le YouTube de DivX

C’est le double effet KissCool : on apprend une nouvelle, et peu de temps après la vérité sur celle-ci, encore plus surprenante.

Premier effet (désagréable) : Stage6 ferme.

Cette plateforme lancée en janvier 2007, sorte de YouTube dévoué au format DivX, était une vitrine non commerciale conçue pour vanter les mérites du codec bien connu en version HD.

La société DivX Inc. précise les raisons : « Après avoir exploré différentes options stratégiques dès juillet 2007, la société a décidé de se concentrer ses ressources sur son activité majeure, à savoir la licence de technologie DivX ».

Elle explique ne plus disposer des ressources financières nécessaires pour assurer le service, qui a pris de l’ampleur très rapidement. On parle de 1M$ par mois en bande passante (CDN – Content Delivery Networks) : intenable à moyen -terme sans cannibaliser d’autres ressources. Certains supposent derrière cette raison officielle des problèmes de droits : comme ses concurrents, Stage6.com hébergeait son lot de contenus protégés par le droit d’auteur, et rediffusés illégalement sur d’autres sites comme Joox.

Deuxième effet (Deus Ex Machina) :

C’est Techcrunch qui semble tenir « la » (une ?) vérité : c’est une sombre raison d’egos qui aurait tué Stage6. En résumé, une option de vente de Stage6 aurait été envisagée par Divx (avec propriété de 20% des actions), scénario idéal qui aurait permis de se débarrasser des coûts de CDN, et de toucher de l’argent via des retombées publicitaires. Or, une bataille interne de personnes aurait poussé l’équipe de Stage6 a partir afin que DivX Inc reste seul maitre à bord. Avec le résultat que l’on sait.

Epilogue

Au final, c’est la mort du seul site réellement en HD à laquelle on vient d’assister (je ne parle pas de Vimeo ou Dailymotion qui ont encore du travail sur le sujet), qui aurait pu vraiment assoir le format comme autre chose que « le format préféré des pirates ».

Cela affaiblit de fait l’écosystème DivX qui a du mal a trouver ses marques face à ses concurrents (notamment le MPEG4 H264, par charité je ne parlerais pas du WMV HD) : bien qu’intégré à de nombreux supports comme les appareils photos numériques ou les platines DVD, le DivX manque cruellement de contenus officiels et en nombre suffisants pour faire pencher la balance en sa faveur. Or Stage6 était un maillon de cette chaine, une expérience de production communautaire haut de gamme. Raté.

Le meilleur du web de l’année 2007

arobase.jpgHistoire de rattraper le temps perdu, Ouriel et Aziz, responsables des versions françaises de Techcrunch et Mashable, nous font une synthèse de tout ce qu’il faut retenir de l’actualité web de 2007.

S’il fallait faire la synthèse de la synthèse, je retiendrai que Twitter, Joost, MySpace, Facebook, YouTube et les initiatives de Google dominent l’actualité. Tout cela n’est pas très surprenant…

Des rachats, pas mal d’investissements, quelques morts sur la route, une prédominance des sites communautaires, et une émergence forte de la production de contenus sociaux (un sujet auquel je crois très fort, nous y reviendrons).

A lire absolument !

Internet – Vers le big crash … ?

arobase.jpgLes infrastructures peinent à répondre à la demande de plus en plus croissante des internautes notamment en matière de vidéo. Les opérateurs d’infrastructures voient leurs dépenses exploser. Les fournisseurs de contenu se voient obligées d’investir dans les infrastructures de l’Internet. Tout cela mis bout à bout constitue un cocktail explosif pour dessiner le Web de demain. More

Youtube – Bientôt HD ready

youtube_logo.jpg R-évolution chez You tube avec le passage à la HD. Un bon moyen de se démarquer (et d’épuiser les FAI qui devront prévoir encore plus de bande passante) More