ubuntu

Comment j’ai remplacé Google Reader avec une solution payante

Que ce soit pour cette solution payante ou une solution gratuite, il faut:

Installer un Ubuntu Desktop 12.04 depuis en 13.04. Je préfère le desktop qui pour un débutant est plus simple et puis le desktop ça se supprime 🙂 .
Puis il faut Apache, PHP et MYSQL.
Un LAMP quoi !

L’installation d’Ubuntu dans une machine virtuelle (pour mon ESXI d’amouuuur) ne pose pas de soucis. ISO montée dans la VM. Installation …

Sous ubuntu  LA ligne de commande qui tue :
sudo apt-get install apache2 php5 mysql-server mysql-client libapache2-mod-php5 php5-mysql

Perso j’y ajoute PHPmyAdmin :
sudo apt-get install phpmyadmin

L’environnement est prêt !
On commence …

 

En payant one shot : Fever°
C’est un set PHP terriblissime qui coute 30$.
Il se télécharge sur Fever° Red hot. Well read.
Vous le coller dans le dossier /var/www/fever (par exemple, le var/www est le dossier par défaut d’Apache donc c’est forcément là)
Vous donnez les droits d’écriture via un petit chmod (sinon Fever pas content).
Vous créez avec PHPMyAdmin un base du nom original de fever
Vous vous laisser guider dans l’installation via votre navigateur sur http://localhost/fever (notamment, le nom de la base, le serveur, login et password … apres faut payer la chose)

Fever° est un excellent produit !
D’abord c’est un lecteur RSS classique compatible avec Reeder sur iPhone (et bientôt compatible avec l’iPad).
Mais c’est aussi une sorte de curateur automatique, Fever° peut classer les news en groupant celles qui sont identiques (ce qui évite le « bruit » de répétition) puis il les classe par température en fonction de leur nombre de répétition et de liens.
Tout est presque parfait … même si je ne suis pas fan de l’interface web de lecture de flux qui est en format développé (c’est-à-dire que la news est visible en entier – sauf sur flux tronquée – et perso, je préfère le titre à la Google Reader).

La suite pour le PHP gratuit dans un prochain article

Jolicloud, la démo en vidéo par Tariq Krim

Voici la première vidéo d’explication et de démonstration de Jolicloud.

Je reviendrai dessus prochainement car Jolicloud propose des solutions alternatives aux traditionnelles distributions Linux, et surtout recèle d’un business model astucieux.