twitter

Twitter lance ses pages sponsorisées

Après les tweets sponsorisés, les pages !

Vous utilisez déjà le moteur de recherche pour suivre un hashag favori (comme #CI, #TPMP ou #LBDLP) ? Et bien Twitter propose désormais à des marques de mettre en scène ces Hashtags.

Pour montrer l’exemple, direction les courses de Nascar (très populaires aux USA) : sur la page #Nascar, twitter va juxtaposer des photos prises par des conducteurs dans la course, et lister tous ceux qui tweetent avec ce mot-clé. Bref, ils créent une page évènementielle récurrente (ou pas) pour les marques.

C’est tout bête, mais ça peut devenir puissant. A minima permettre de rendre moins cryptique twitter aux yeux de certains.

Twitter et Facebook vus de 1980 et 1990

Twitter et Facebook, que seraient-ils s’ils avaient été inventés dans les années 80 et 90 ? Je vous laisse découvrir en images. Et franchement ? J’ai réellement eu l’impression de revenir sur mes premières machines, aaarrrghhhh 🙂



A quoi sert twitter ?

La réponse en vidéo par twitter eux-même.

Pour leur 5e anniversaire, twitter lance une explication de texte aussi simple et efficace que leur service de micro-messages, et se paye le luxe d’avoir de très prestigieux guests (pour la France c’est Yelle, mais qui l’a choisi ???).

Simple, efficace, diversifié. 5 ans et un succès mondial (ou presque) pour des SMS en ligne. J’aurais dû y penser 😉

Notez cependant qu’il est frappant de voir que twitter a focalisé surtout sur des personnalités, et peu de marques pour le moment, certainement pour doter le service d’une personnalité et ne pas mettre en avant un certains côté « mercantile ». Mais pourtant, c’est un usage incontournable : écouter les foules pour mieux les comprendre et améliorer un produit par exemple.


Steve Jobs serait de nouveau en congé maladie

Cet article est issu de la veille quotidienne de Stan&Dam. Ils aiment mettre en avant des informations intéressantes vues sur le web, et les partager.

Reuters annonce, sur son fil Twitter, que Steve Jobs a été autorisé par le conseil d’administration d’apple à prendre des congés maladie. Pour l’heure, l’information est à prendre au conditionnel. Nous avons demandé confirmation à Apple.


Lire l’article original ici:
Steve Jobs serait de nouveau en congé maladie

Facebook vs twitter : le match en chiffres

Je considère que Facebook et twitter ne sont pas concurrents mais complémentaires.

De par la nature de ces services, il est intéressant de voir que Facebook est plus répandu en dehors des USA, et qu’à la fois twitter est plus fortement utilisé quotidiennement, tandis que les utilisateurs de ce dernier sont plus agés.

Le nouveau twitter, conçu pour retenir le chaland

Twitter relooke sa page et la rapproche de l’interface développée pour l’iPad. Désormais l’interface est divisée en deux, avec à gauche le flux d’informations et à droite un « volet de lecture » du tweet et du profil du twittos assorti de sa géolocalisation (allo, Fourquare ?).

Twitter a passé des accords avec les hébergeurs de contenus comme YouTube, Flickr, Vimeo, yfrog, TwitPic… afin d’afficher directement le contenu sus-nommé dans l’interface sans avoir à en sortir. Un peu comme un lecteur de flux RSS à la Netvibes.

So what ? Cette inflexion est intéressante, car elle marque une nouvelle direction pour twitter : après avoir racheté tweetie pour proposer gratuitement son propre outil de lecture de twitter (et donc proposer une expérience visuelle et une logique de navigation unifiée) tout en sciant la branche a une partie de son écoystème, twitter réintègre des services tiers dans son interface pour retenir le plus possible ses utilisateurs et ne pas les faire sortir de son interface. Certainement une préparation à l’arrivée des tweets publicitaires, donc le succès ne pourra être lié qu’à une utilisation moins ponctuelle du service (ce qui est souvent le cas aujourd’hui : je me connecte et je regarde mes tweets, puis je repars).

Pour les services basés sur la publicité, c’est un manque à gagner, d’où les partenariats passés avec les plus utilisés sur la plateforme (avec certainement un revenue sharing).

Twitter se comporte donc désormais comme Facebook en construisant sa plateforme et en ré-intégrant certaines fonctionnalités (initialement déléguées à d’autres afin de baisser les coûts et créer un écosystème étendu) en son sein. Malin.


A quoi peut bien servir twitter ?

La réponse en une image.