téléphone

[VIDEO] Orange NeoRetro : l’histoire de sa genèse par ses trois pères designers

NeoRetro Orange

Quand Orange a envie de surprendre, ils savent le faire. Et pour cela ils rappellent au passage qu’il existe chez eux une entité design intégrée, avec des designers talentueux (disclaimer : j’ai eu l’occasion de travailler avec eux dans une vie passée, je puis donc l’attester même si vous mettez mon objectivité en cause !).

L’histoire du NeoRetro est intéressante à plusieurs titres. A commencer par un téléphone qui exploite intelligemment les codes actuels du vintage pour livrer un objet dans la lignée du travail de Volkswagen avec la Coccinelle : du moderne avec le charme des souvenirs anciens.

La vidéo de présentation vaut le détour car elle explique parfaitement le processus de travail mené par l’équipe design dans ses recherches historiques pour la conception de l’appareil :


Design maison

Il y a d’ailleurs depuis plus d’un an une signature « Design by Orange » déclinée sur deux produits : Le Bloc, et le HomePoint (dont je parlerai sous peu). Le NeoRetro est donc le troisième du nom à se voir apposer ce label sur un appareil maison.

Et je suis sincèrement heureux de ce choix là : Orange sous-estime parfois l’impact commercial du design et ne sait pas encore bien vendre cet argument au grand public, là où d’autres marques comme – bien sur – Apple savent le mettre en avant. Mais les choses changent (le nouveau concept de boutiques montré au dernier Hello Show l’atteste) et cet objet le confirme.

Saviez-vous que 3 bonnes fées se sont penchées sur son berceau ? Découvrez Frédéric Mit, Jérôme Augui et Pascal Taillard dans ce Périscope fait le jour de la révélation de l’appareil, ils expliquent tout !


Le crowdfunding comme mesure du succès et canal de vente alternatif

La vente via Ulule est très maligne, car dans ce cas elle n’est pas anecdotique ou « suiveuse de tendance » : elle permet d’évaluer la demande finement, en mettant un « point mort »minimum pour la production avec l’argument de la série limitée. Le cap était fixé à 500 : il a été atteint en 48 heures !

Elle permet aussi de sortir des circuits de vente classique d’Orange, à savoir les boutiques de la marque, dans lesquelles sont « restreints » Le Bloc et HomePoint qui mériteraient d’être aussi sur les étagères de la Fnac, Darty ou Rue du Commerce.

Les précommandes dure jusqu’au 22 juillet 2015, les contributeurs qui soutiendront le projet sur Ulule bénéficieront d’un tarif préférentiel (entre 99€ et 109 € TTC, hors frais de port) et les 200 premiers recevront un téléphone de série numérotée. Les précommandes sont ouvertes dans tous les pays de l’Union européenne ainsi qu’aux Etats-Unis et au Canada.

Les téléphones seront livrés au 1er trimestre 2016, en avant-première pour les contributeurs, puis commercialisés dans le réseau de distribution d’Orange à un prix cible de 139€ TTC. Pendant la phase de développement et d’industrialisation, les contributeurs seront régulièrement tenus informés en exclusivité de l’avancement du projet et pourront voir le téléphone à toutes les étapes de sa fabrication.

C’est donc un moyen très original pour une grande société comme Orange de faire connaître les coulisses de la conception de ce téléphone via des contenus spécifiques, ce qui est inédit.

S’il vous fait envie, il ne vous reste plus qu’à cliquer sur l’image ci-dessous 🙂

NeoRetro Orange avec écouteur

Microsoft lance le Fune, concurrent de l’iPhone

Avec ça, ils tienne un hit c’est certain.


Question : peut-on répondre au téléphone au cinéma si c’est un appel urgent ?

C’est Wired qui pose la question.

La réponse est bien sur NON. Et vous savez pourquoi ?

Tout simplement parce qu’une interruption, même brève, peut venir saper l’enregistrement du film que fait votre voisin avec son camescope. Et c’est pas sympa. Pour lui, mais aussi pour tous ceux qui visionneront ensuite cet enregistrement. Alors, merci de ne pas être égoïstes.

Aino, Satio, Yari, écologie : le cru Sony Ericsson 2009 [TELEPHONIE MOBILE]

showroomSE.JPG

Récemment invités par Sony-Ericsson à découvrir leurs nouveaux mobiles, nous avons découvert deux tendances pour ce cru 2009:

Le green – moins d’emballage et moins de plastique dans le téléphone. Cette initiative est baptisée par Sony-Ericsson sous le doux nom de GreenHeart. Cette initiative poussa en septembre 2008 au recyclage des mobiles (thème cher à certains opérateurs comme Orange). En 2009, GreenHeart propose un nouveau concept de mobile Naite : plastiques biodégradables et recyclés, notice paperless sur internet et chargeur « ecolo » consommant peu. On reste sur ca fin concernant l’élément le plus polluant qu’est la batterie. Reste que Sony-Ericsson va dans le bon sens !

greenheart1.JPG greenheart2_1.JPG

Le DLNA est l’autre tendance forte de Sony-Ericsson pour 2009. Le DLNA pour Digital Living Network Alliance est un standard de service de fichiers multimédia, avec des objectifs d’interopérabilité entre marques et de convergence des appareils électroniques très varié.

Le mobile DLNA de Sony-Ericsson permet de « taper » dans le disque dur de la playstation et de lire partout dans le monde (en wifi direct ou via internet) les vidéos, photos et audio dans le PSP3. C’est le protocole remote play qui permet de lire les contenus via DLNA (donc sans PSP ou oublie le beau NAS du salon compatible DLNA, dommage…). L’interface du Aino (c’est le petit nom du mobile qui fait ca) est superbe, elle garde la même logique que celle de la PS3 et de la PSP et vous piloter la console à distance. Bref, pour celui qui a une PS3 c’est un objet très très complémentaire… (d’ailleurs sur la photo Romain est a la mèche qui n’en revient pas).

DLNA.JPG

Sinon, si vous voulez du multimédia plein les yeux, c’est un Satio qu’il vous faut. Dommage il n’est pas compatible DLNA PS3 comme son frérot, mais il permet de se faire plaisir avec un appareil photo numérique 12M Pixels (oui oui), écran tactile 16M de couleurs 3,5 pouces de diagonale. Un superbe lecteur numérique croisé avec un téléphone…

Et puis et puis… Le gadget ultime, très « japonisant » : Yari, un petit téléphone mignon qui permet de jouer à des jeux via la caméra de façade (ce qui me fait dire qu’ils en ont enfin trouvé une utilité hors visio 3G) : le mobile vous repère, et vous pouvez intéragir avec lui. Par exemple, faire de la gym ou jouer au bowling ! Teuteu a une vidéo de l’évènement, mais il refuse de la sortir pour mieux me faire chanter.

Ca bouge bien chez Sony-Ericsson !

Plus de photo sur la gallerie Flickr de Stan & Dam – Soirée Sony-Ericsson