tablette

Xperia Z : la tablette 4G la plus fine au monde

Le Mobile World Congress, c’est la porn-place pour tous les amoureux de technologies mobiles. A chaque année sa nouveauté : la montée irrésistible d’Android, l’apparition d’outsiders comme Firefox OS ou Ubuntu mobile, des mobiles chinois, l’avènement de la 4G…

Et puis il y a les marques dont on se demande ce qu’elles vont nous sortir : il y a eu le grand retour de Motorola, celui de Nokia, voici Sony !

Sony à nouveau maitre de son destin qui peut enfin développer la gamme de mobile qu’elle veut, sans avoir à se soucier de l’avis d’Ericsson… Et cela donne de beaux objets, une offensive violente sur le marché face à Samsung et Apple.

Après le nouveau smartphone Xperia Z comme objet de reconquête, voici la tablette Xperia Z qui mêle toutes les technologies issues de autres gammes Sony (télé et photo notamment).

Conçue dans la lignée de son homologue smartphone, avec des matériaux de très haute qualité et un design « OmniBalance », la tablette Xperia Z est par ailleurs incroyablement fine (6,9 mm) et étonnamment légère (495 g). Proposée en noir ou blanc et en versions 4G et WiFi, elle est doté d’un un processeur quadricoeur  asynchrone Qualcomm Snapdragon S4 Pro. Elle offre enfin les plus hauts niveaux de résistance à l’eau (IP55 & IP57) : du jamais vu pour une tablette ! Ainsi, elle ne craint ni éclaboussure, ni plongeon accidentel. Utile si on lit son livre favoris près de la piscine ou que l’on regarde le dernier épisode de Community dans son bain.

Avec un écran HD WUXGA de 10,1 pouces épaulé  par le moteur Mobile BRAVIA 2, elle offre des couleurs éclatantes, pour une expérience visuelle aussi précise que sur un téléviseur. Elle s’appuie également sur l’expertise unique de Sony en matière de photo avec un appareil photo 8 MP situé à l’arrière et doté du capteur Exmor R pour mobile, ainsi qu’un appareil photo 2MP HD à l’avant pour immortaliser les plus belles images, quelles que soient les circonstances.

Le système S-Force Front Surround 3D de Sony garantit une performance audio incroyable. Associé au mode Clear Audio+ de Sony et à l’utilisation innovante de deux haut-parleurs intégrés avec quatre sorties dans les coins gauches et droits, le son qui en résulte est excellent, quelle que soit la manière dont on tient l’appareil.

Au même titre que le XPeria Z, la tablette est équipé du mode Stamina  une technologie unique pour gérer le fonctionnement de la batterie et ainsi augmenter significativement la durée d’autonomie en veille. La variante WiFi offre quant à elle jusqu’à 64 Go de stockage avec une carte SD non incluse.

Une connectivité One-Touch innovante et unique pour des transferts de contenu en toute simplicité

La tablette XperiaZ comporte un nombre incroyable de possibilités de connectivité, bien plus que n’importe quelle autre tablette. Elle dispose également des fonctions One-Touch de Sony qui permettent aux utilisateurs de transférer du contenu en toute simplicité : d’une tablette HD à un téléviseur, d’une tablette vers un haut-parleur, un téléphone ou une autre tablette, tout simplement en les rapprochant l’un de l’autre.

La télécommande IR universelle de la tablette donne aux utilisateurs la possibilité de commander le téléviseur et d’autres appareils Sony – mais aussi tout autre appareil compatible – directement à partir de la tablette. Et avec la nouvelle application TV Sideview, les utilisateurs disposent d’un tout nouveau moyen d’interagir avec la télévision.

Une expérience de divertissement inégalable grâce aux applications multimédias de Sony

Les célèbres applications multimédias de Sony – « WALKMAN », Movies et Album – permettent aux utilisateurs d’apprécier, de contrôler et de visionner des contenus illimités sur tous leurs appareils. Grâce au Sony Entertainment Network, directement intégré aux appareils, les utilisateurs peuvent se rendre sur Music Unlimited qui leur permet d’accéder à plus 18 millions de titres tout en intégrant des fonctions de partage sur Facebook, mais aussi sur Video Unlimited qui leur offre un accès à plus de 100.000 films et séries TV ainsi qu’à PlayStation®Mobile.***

Une gamme d’accessoires diversifiés à venir

De nombreux accessoires accompagneront la nouvelle tablette XperiaTM Z, dont une station de recharge, un protecteur d’écran LCD et un étui de transport en cuir disponible en noir, blanc ou rouge. Ces accessoires seront vendus dans les magasins Sony ou les distributeurs officiels.

Enfin, la tablette XperiaTM Z sortira sur Android 4.1 (Jelly Bean) et pourra passer après sa commercialisation à la version 4.2 pour bénéficier de la dernière expérience d’utilisateur Android.

Caractéristiques principales de la tablette Xperia Z

  • Ecran WUXGA 1920x1200p HD 10,1 pouces avec moteur Mobile BRAVIA 2
  • S-Force Front Surround 3D
  • Le design le plus fin au monde avec 6,9 mm d’épaisseur et un poids plume de 495 g pour une tablette 10,1 pouces résistante à l’eau
  • Résistance à l’eau et à la poussière (IP55 & IP57) avec un écran en verre durable
  • Processeur quadricœur asynchrone 1,5 GHz Snapdragon S4 Pro avec 2 Go de RAM
  • Connectivité One-touch compatible Near Field Communication (NFC)
  • Un design OmniBalance unique aux courbes subtiles et aux surfaces lisses réfléchissantes
  • Appareil photo 8 MP à l’arrière avec capteur Exmor R pour mobile et appareil photo 2 MP à l’avant avec Superior Auto plus
  • Batterie longue durée qui allonge encore la durée d’autonomie en veille.

Le prix reste à être communiqué, mais le bijou est sublime.

Design d’interaction : feuilleter un e-book comme un vrai livre (vidéo)

Que celui qui a déjà lu un livre sur iPad ou toute autre tablette me jette la première page. Certes la lecture y est plutôt agréable (je ne parle pas de lecture en plein soleil) quand il s’agit de passer d’une page à une autre et d’avoir la sensation de « feuilleter » un livre.

Mais cela s’arrête là. L’expérience est très pauvre : on peut juste passer d’une page à une autre, et mettre un marque -page.

C’est là qu’intervient le KAIST Institute of Information Technology Convergence, qui a développé une prototype d’interface brevetée sur la base d’une API privée d’Apple. Et ça change tout.

Contacts : [email protected],[email protected],[email protected]


Les futures tablet Windows 8 par Samsung

Samsung vient de montre pour l’IFA une tablette sous Windows 7 qui préfigure ce que pourrait etre le future des tablettes sous Windows 8.

Samsung Series 7 Slate Highlights: Intel Core i5-2467M processor, 4GB of RAM, 64 or 128GB SSD, 2MP / 3MP cameras, 11.6-inch (1366×768) gorilla glass / wacom touch display.

Sur les specifications techniques, c’est du lourd !


Le HP TouchPad WebOS en détails [vidéos]

Vous hésitez entre un iPad – beau, fin, cher, Apple donc un poil fermé – et un Android 3.0 – interface à paufiner, geeky, avec Flash mais qui plante parfois – ?

Attendez la HP Touchsmart sur base WebOS (de feu Palm). Ca devrait vous plaire.

 

Partage de contenus sans fil :


 

Multitâches via le système de cartes applicatives :


[VIDEO] Test de la HP Slate : courage, fuyons !

Cette vidéo fait le buzz depuis cette après-midi, il nous était donc évident de vous la relayer avec une petite analyse de bon aloi…

Voici donc la HP Slate. Ou plutôt, ce qu’aurait dû être la HP Slate, celle montrée dans cette superbe publicité peu de temps après l’annonce par Apple de l’iPad :


Voici pour la vision idéalisée de la « chose ». Maintenant, la réalité. Car cette tablette n’est jamais sortie, et pour cause : HP en arrêta la sortie  peu de temps après son rachat de Palm et de son WebOS.

Une bonne chose ? Oui ! Quand on voit ce que devait être cette tablette sous Windows 7, toute personne qui a déjà utilisé un iPad (ou même un Archos sous Android) ne peut que rigoler en voyant de telles caractéristiques :

– un OS (Windows 7) absolument pas adapté à un format tablette : la preuve qu’il faut arrêter de vouloir faire entrer un PC dans un tel format qui est autre chose qu’un PC portable.

– une lenteur innommable dans la navigation internet (s’y reprendre à 3 fois pour scroller, non merci).

– un clavier complexe et peu ergonomique.

– un bouton CTRL-ALT-SUPPR. Ahahahahahahahahahahahahahahaha (étouffement). Mais je rêve là ou quoi ? Mais qu’est ce que ce truc hérité des pires cauchemars de l’informatique des années 80 ? Un bouton hardware pour tuer un processus qui planterait ? C’est pas idiot, ça souligne surtout l’inadéquation de l’OS (cf point 1) avec une telle machine, et rebuterait le moindre novice en la matière (car les tablettes sont avant tout pour les néophytes, si si).

– Une épaisseur que le design n’arrive pas à gommer.

– Ok quelques bonnes idées : l’appareil photo intégré, le dos en caoutchouc pour éviter qu’elle ne glisse, le port USB ou le lecteur de carte SD.

Quand on voit ce proto, je comprend que les executive de HP ait pris peur. Et je suis certain, à la vue de WebOS qui est excellent, que leur choix de racheter Palm a été une idée fabuleuse. Pourvu qu’ils transforment l’essai. Vite.


iPed, un iPad sous Android

Bien sur, c’est chinois, c’est pas super beau, c’est de la contrefaçon de dessins et modèles, l’interface n’est pas fluide, il s’appelle aussi APad… Mais ça donne un exemple concret de ce que pourrait être une tablette sous Android.


[Video] Les accessoires indispensables pour l’iPad

Il va y avoir pléthore d’accessoires pour l’iPad. Mais seuls deux ou trois en valent la peine et doivent être achetés immédiatement avec. Les voici.


Un départ de taille chez Microsoft

Il semblerait que J Allard ait été poussé par Balmer himself à quitter Microsoft.

La pomme de discorde … de grosse grosse dispute entre Steve Ballmer et J Allard au sujet de Courrier (la superbe tablette en 2 parties comme un livre)

Sachant que c’est J Allard qui a poussé et fait grandir La XBOX et l’interface Zune (que l’on va retrouver dans Windows Mobile 7), on peut penser que Microsoft s’est aliéné
les services d’un grand monsieur.

Vraiment dommage.