Synology

NAS un espace de stockage et de partage réseau sécurisé (Partie 2)

UN NAS PARTAGE LES DONNEES

Dans un précédent billet, je traitais de la mise en œuvre du NAS. Je parle ici de l’accès aux données du NAS.

Je vous expliquais que le NAS est un espace de stockage par agrégation de disque. Sur cet agrégat, il faut créer des « partage ». C’est à dire des dossiers spécialisés: photo, musique, livre, document …

Il est possible de partager les données du NAS par différent moyens.


Il faut distinguer les données utilisateurs (documents principalement) des données multimédias.

Pour les données utilisateurs:

–          L’accès peut se faire dans le LAN via un simple partage de dossier (norme SAMBA/ CIF). Il faut monter le partage réseau sous Windows ou Mac (Mac est un UNIX. Linux est un UNIX. Donc en parlant du MAC, je parle aussi de Linux). Le dossier est visible et le fichier se manipule ou s’ouvre comme un fichier sur le disque dur local.

–          Le Syno via un petit « add –on » (VPN Add-on ici) peut se servir de passerelle VPN. Le VPN est un tuyau sécurisé qui passe au travers d’Internet et vous permet d’avoir une IP du réseau local de destination. BREF, une fois le VPN monté, l’ordinateur est relié au NAS comme s’il était à côté du Syno. Le partage se fait alors comme si l’ordinateur était dans le LAN alors qu’il est à l’autre bout du monde.

–          L’accès peut encore se faire via le WEB de deux manières.
Soit via une interface web en Ajax dans le navigateur qui se transforme alors en navigateur de fichier.
Soit via le protocole Webdav qui transforme le navigateur de Windows ou de Mac OS pour donner accès à distance aux dossiers comme s’ils étaient locaux alors qu’en fait, il s’agit de site web.


Ou l’on parle de NAS ….

Le NAS constitue à mon sens le centre névralgique de la maison connectée.
Il contient les données (document ou multimédia), en assure le partage (dans et hors du domicile) et la pérennité (au moyen du RAID).

Et la suite est sur stanalone.com

Faire son Cloud Musique Personnel

Ca parle de CMP (Cloud Musique Personnel), c’est à dire d’accède à sa musique partout dans le monde !

On file sur Stanalone (non je n’abandonne pas Stan & Dam je spécialise juste un peu là bas. Oui et un peu de personnel branling branding ca ne fait pas de mal en ce moment) :

Subsonic & iSub: un Cloud musical personnel (partie 1)

Subsonic & iSub: un Cloud musical personnel (partie 2)

 

La maison multimédia: Introduction

Je devais faire ce billet depuis longtemps.

C’est  fait et ce premier billet multimédia devrait être celui d’une petite série pour vous fabriquer  un foyer connecté sans vous ruiner.

Parlons grand principe déjà.

Pour faire un foyer connecté, il est préférable d’avoir un serveur, un NAS, un switch et des « extenders ».

Le serveur est le centre névralgique de l’ensemble. Il peut être sous Linux ou Windows (pas encore assez de programme et de ligne de commande sympathique sous MAC OS server).
Je ne parlerais ici que de Windows (oui je sais c’est démodé. Mac OS a le vent en poupe mais bon on ne se refait pas).
Par divers biais et sans vous ruiner, il est possible d’acquérir une licence Windows Server 2008 R2 ou son pendant grand public Windows Home Server v2 (qui est un Windows Server 2008 R2 soit dit en passant).

Je vous laisserais à des blogs spécialisés pour le paramétrage du serveur (à feu skhi2 par exemple).

Les NAS, quant à lui, va servir pour le stockage et pour plein de service bien sympa (par exemple VPN, Blog photo, Blog tout court aussi, UPNP, DLNA).
Nous parlerons du paramétrage du NAS par ailleurs.
Je vous conseille d’acquérir les NAS de marque Synology que je trouve excellent (par exemple le DS 411+ qui n’est pas très cher en ce moment parce qu’en fin de vie).

Les extenders
Vaste sujet.
J’ai choisis de me limiter à Windows 7 sous forme Windows Media Center, au PopCorn et aux bornes Airport express avec Airplay.

Dans les billets qui vont suivre, je parlerais :
Des bornes Airport Express.
De Subsonic, iSub et Airplay.
Des NAS Synology (UPNP, DLNA, partage, photo).
Du Mediacenter Windows 7 avec CoreAVC et Sharkcodec.
Du PopCorn.