SFR Illimitycs

Un iPhone comme cadeau de dernière minute ?

C’est possible et vous avez le choix entre quatre opérateurs à des tarifs différents : Orange, SFR, Bouygues Telecom et Virgin.

C’est The Phone House qui a eu la bonne idée de négocier des stocks de « précieux » et de les proposer avec les nouveaux opérateurs qui peuvent les distribuer, suite à la décision du Conseil de la Concurrence de casser l’exclusivité d’Orange.

Joyeux Noël en multi-touch !

Merci à frenchiphone pour l’illustration.

[MàJ] L’iPhone chez Bouygues et SFR, c’est (officiellement) fait

BREAKING NEWS !!!

Le conseil de la Concurrence a suspendu à titre conservatoire l’exclusivité qui lie l’opérateur Orange à Apple, concernant la commercialisation de l’iPhone en France (source le Figaro).

Qui l’aurait cru ? L’iPhone est en passe d’être vendu par SFR et Bouygues. Voici un beau cadeau pour ces opérateurs à quelques jours de Noël, rendu possible par le conseil de la concurrence qui a cassé l’exclusivité d’Orange suite à une plainte de Bouygues. Un énorme coup dur alors que les ventes se font majoritairement en cette fin d’année.

Il était déjà possible de faire fonctionner le combiné sur d’autres réseaux, mais au prix d’une solution de « jailbreak » et de desimlockage non officielle (et potentiellement bloquée à chaque mise à jour). SFR et Bouygues proposait déjà à ses clients d’utiliser le téléphone d’Apple sur leurs réseaux, moyennant le remboursement de 460€ sur l’achat d’un iPhone au prix fort et désimlocké dans le réseau Orange.

Désormais, seul le prix de vente de l’iPhone par Apple aux autres opérateurs pourrait être de nature à bloquer sa diffusion hors des canaux actuels.

Le conseil de la concurrence précise qu’il s’agit de «mesures conservatoires» c’est-à-dire immédiatement applicables, en raison de la période de Noël. La décision sur le fond devrait être rendue l’année prochaine. Bien sur elle ne porte que sur la France, et Orange fera certainement appel, mais pourrait-elle faire jurisprudence au niveau européen (et de fait entamer les partenariats industriels négociés entre opérateurs et Apple)?

Dans l’histoire c’est Orange qui se retrouve le vrai perdant, car outre les investissements consentis pour implémenter des fonctions propres à l’iPhone (la messagerie visuelle, ou adaptation d’une partie de son portail Orange World), c’est en tant que distributeur d’un appareil sur lequel elle n’a aucun contrôle (par exemple, la musique téléchargée est celle trouvée sur iTunes et non pas sur le portail musique de l’opérateur) que l’opérateur perdrait la main.

De fait, même si l’opérateur bénéficie d’une exclusivité de cinq ans (Apple pouvant y mettre fin au bout de trois ans), « l’empreinte » de ce téléphone est tellement forte qu’il peut se passer d’une exclusivité opérateur, et la Pomme ne pourra qu’y gagner. Pour mémoire, après un an d’exploitation, il s’est vendu officiellement à date plus de 150 000 iPhones de première génération et plus de 450 000 iPhones 3G en France.

PS : comme je travaille chez cet opérateur, je précise que mon propos est ici tout à fait libre et ne fait que commenter une décision de justice sans aucun parti-pris.

PPS : la réaction d’Orange ne s’est pas faite attendre, par un communiqué dont je vous livre un extrait : « Orange prend acte de la décision du Conseil de la Concurrence et fera appel de celle-ci devant la Cour d’Appel de ParisLa décision du Conseil de la Concurrence remet en cause les efforts consentis par Orange pour développer les usages haut débit mobile en France. Il est d’ailleurs paradoxal que l’opérateur ayant le plus de retard dans le déploiement de son réseau 3G soit à l’initiative de cette plainte. On notera également qu’il lui a fallu attendre plus d’une année après le lancement de l’iPhone pour demander ces mesures conservatoires supposées urgentes et qui interviennent en pleine période commerciale de fin d’année. Orange note que le plaignant, au lieu de livrer réellement une concurrence par les mérites, a de façon systématique recours aux autorités administratives indépendantes, pour conforter des situations privilégiées ou freiner des innovations marketing et commerciales de ses concurrents. »

SFR Illimythics – Précision de taille

medium_sfr_logo2.gif SFR Illimythics refait parler de lui et c’est un bon gros pavé dans la mare. Illimythics sur le WAP, ce forfait l’est mais PAS sur le WEB. Explication …. More