sexe

[La Pause de midi] La Bifle : la bande-annonce

Je pense que désormais les choses sont claires. Ca va faire mal.


[La Pause de midi] Le mauvais trou

Non ce n’est pas une chanson dédiée au golf, mais à un accident qui peut nous arriver à tous et toutes. Il fallait en faire une chanson forte et poignante.

C’est fait. La Pause aime.


La mort de David Carradine [DARWIN AWARDS]

Je n’ai pas pour habitude de me moquer de la mort de quelqu’un et encore moins de son suicide (il en faut de la souffrance pour en arriver à cette extrémité) …. mais bon là c’est juste énorme.

Donc Kung fu David Carradine ne s’est pas suicidé mais a joué au jeu du foulard avec son cou et son sexe.

Je le sens bien comme lauréat des prochains Darwin Awards

A voir sur yahoo news Fait divers – David Carradine aurait été victime d’un « accident auto-érotique »

Censures au Superbowl : histoire de puritanisme [VIDEO]

Ah! Le Superbowl, ce spectacle « familial » américain par excellence qui cristallise tellement d’archétypes : la démesure, la fête, le sport, la violence, la consommation… et surtout le puritanisme. Les cheerladers peuvent être habillées courtes, pas touche aux yeux innocents de nos chérubins! Ils auront tout le temps de « découvrir la vie » à Cancun lors du Spring Break

C’est pour cela que chaque année les dérapages s’intensifient pour essayer de franchir cette ligne jaune : rappelez-vous le sein de Janet Jackson dévoilé par Justin Timberlacke une demi-seconde.


Cette année c’est PETA, l’association qui lutte contre le port de fourrure et contre la cruauté envers les animaux, qui s’y est collé : sachant très bien que leur pub allait être retoquée, ils ont joué sur cela pour que cela buzze un max autour d’elle. Et de façon maligne : ça montre de belles filles, c’est très sexe, et ça ferait presque vous des végétariens (et donc ça permettrait de sauver les animaux protégés par PETA).


Sinon, vous avez Jimmy Kimmel (ce genre d’humoriste que nous n’avons malheureusement pas en France) qui a fait sa version carnivore :


Et pendant ce temps là, en France et 20 ans plus tôt on avait Collaro et ses playmates à 19h45, ça c’était un spectacle familial ! 😉


PS : non Stan&Dam n’essayent pas de faire du MRY ou du Chauffeur de buzz, ils sont inimitables 😉

Les dessous de la soirée Playboy comme si vous y étiez…

stanetdam_playboy.jpg

Il est rare que nous parlions de nos nuits enfiévrées sur S&D … mais lorsqu’il s’agit d’une nuit Playboy, nous nous devons de partager avec vous le cœur de l’évènement.

La soirée avait lieu au Playboy Mansion au MaDaM près des Champs Elysées, lieu qui nous était exclusivement réservé ce soir là (toi t’es trop ViiiiiiP). Dam est arrivé en limousine  avec d’autres blogueurs, voici d’ailleurs une vidéo exclusive de l’ambiance feutrée et champagne qu’il y avait dans l’une d’elles, remarquez la concentration de ses messieurs avant l’arrivée triomphale au Manoir… (pour se détendre certains narguaient les gens dans les bus depuis la fenêtre, c’est pas bien).


Stan, plus modestement, est arrivé avec une bonne 1/2h d’avance (la politesse des princes de la nuit). Il faut avouer l’endroit était un peu grand pour la grosse vingtaine de blogueurs (triés sur le volet par YoutoYou) que nous étions, tous plus beaux les uns que les autres, smoking de rigueur, bref ça se la claquait grave (un exemple ci-dessous grace aux talents de la charmante Leslie, big up wesh wesh).

L’enjeu

Très vite, la soirée est devenue … chaude … très chaude …. Sous les conseils éclairés de Sébastien Night (coach de séduction, notre « Hitch » à nous), nous avons commencé à « séduire  » les jeunes filles présentes. Premièrement, nous n’étions pas dupe quoique parfois on a failli y croire 😉 (Stan dit cela car il n’a ramené aucune connexion facebook, à la différence de Dam), deuxièmement les séances s’enchainaient au rythme du plus rapide des speed dating et enfin quid de nos amis homosexuels ? En même temps Playboy n’est pas dans leur cible. Et nous répétons que Stan&Dam ne sont pas ensemble 😀

Rien que pour toi, ami lecteur, quelques conseils exclusifs pour briller en soirée et ne plus effaroucher cette demoiselle qui te plait (si, si, on l’a vu dans tes yeux) :

– il faut que ton « personnage » donne envie : en clair, que la réponse à « et toi tu fais quoi dans la vie » soit plus proche de « je sauve des milliers de vies par an » que « je suis installateur de livebox ».

– répondre à une question par une explication courte, débouchant sur une autre question pour ouvrir la discussion.

– faire celui qui n’a pas entendu une question génante en parlant d’autre chose, ou bien en utilisant l’humour : « Si je suis pris ? Là de suite, il ne me semble pas, je suis tout à toi ».

– profiter d’une de ses passions pour lui proposer de la revoir : « tu aimes faire le marché à l’aurore ? Ca tombe bien je suis un as pour choisir les melons, tu vas où demain ? ».

Simple, non ? (oui pour Stan&Dam tout cela est naturell).

5 minutes par demoiselle

Nous devions donc nous faire noter par elles sur notre capacité à suivre les conseils de notre mentor, à les séduire, les amuser, et révéler notre personnalité (au fait Greg, elles sont où les notes?).

Bravo aux demoiselles qui ont dû supporter tous ces blogueurs mâles pataud qui avaient du mal à se retenir de parler du dernier Windows 7, mais leurs sourires étaient notre plus belle récompense !

playboy1.jpg playboy2.jpg playboy3.jpg playboy4.jpg playboy5.jpg

Dam, toujours aussi excellent, claquait la bise à tout va (AL si tu nous lis … ca va ?) tandis que Stan se faisait des soucis sachant sa belle dehors dans le froid avec un mauvais code de porte d’entrée. Toutes les photos secrètes sont ici !

Qu’avons-nous appris de cette soirée …. ? Que séduire ne s’improvise pas, que ca ne s’apprend pas et que peut être une hygiène irréprochable et une odeur agréable vous fera sortir du lot !

Le parfum de la séduction (et du marketing)

Ce qui nous fait venir au parfum Playboy « Press to Play ». Produit par Coty (et vraisemblablement marketé et voulu par eux), les parfums Playboy sont surprenant.  On pourrait s’attendre à un vague parfum cheap (qui a dit de supermarché ?) et il n’en est rien. Notamment, le jus Miami qui semble être un copié collé de CK (produit lui aussi par Coty).

En terme d’univers de communication on se rapproche de celui de Axe (une touche de dérision en moins), mais on est loin de l’univers des « bunnies » chères à Hugh Heffner, la marque s’adoucit en se rendant moins « sex », voire « sexiste », tout en gardant son côté « mâle » jeune et décontracté, et ajoutant du glamour à l’ensemble. Voici pour les ingrédients du nouveau positionnement de Playboy.


<copy paste CP> Bref, Que vous soyez en quête de sensualité et de raffinement, ou de désinvolture et d’audace, il y a un parfum sexy qui correspond à votre style. Faites votre choix entre Hollywood Playboy, Miami Playboy, Vegas Playboy et Malibu Playboy, tous disponibles dès maintenant. Chacun de ces parfums contemporains capte l’essence du style de vie glamour de ces villes les plus branchées du monde. De plus, tout homme apprécie l’élégance d’un design sophistiqué. C’est pourquoi les flacons d’eau de toilette Playboy sont aussi stylés que le parfum qu’ils renferment. Incarnation de l’élégance masculine contemporaine, ces flacons galbés et sensuels, entourés d’une bande noire, ressemblent à des flasques d’alcool.</copy paste CP>

Le jeu (cadeaux !)

Le parfum ca aide mais vous  … oui vous qui nous lisez … comment séduisez vous ? Deux manières de le savoir :

– passer un petit quizz sur facebook, 10 questions et tu emballes un coffret Miami

– nous raconter dans les commentaires votre plus belle manière de séduire, et Stan&Dam offrent des body-spray (déodorants in french) Playboy aux plus belles histoires !

A vous de jouer…

PS : ça faisait longtemps que nous n’avions pas été invités à une soirée blogueurs aussi originale, surprenante et amusante. A commencer par tous nous retrouver habillés comme des pingouins devant l’Opéra de Paris, photographiés par des touristes en goguette… Merci Fred, Nael et Greg, on s’est régalés (la vérité !).

PPS : notre ami Gaduman a imaginé une typologie du geek playboy bien à lui… Elle sera demain accrochée dans mon bureau 😉

[MàJ] Madelin et Messier se reconvertissent dans le porno ?

[MàJ] Nous avons été contactés par la société Calyptus.net, qui gère la communication financière de Rentabiliweb. Ils nous ont fait remarquer que l’un des articles par qui tout est parti sur le net, le site contre-feux.com, est détenu par Hi-Media concurrent de Rentabiliweb. Marianne et NetEco résument chacun ce qui pourrait constituer une sorte de destabilisation d’une société envers l’autre, faisant potentiellement de notre modeste blog un site « instrumentalisé ». Nous en prenons bonne note. Notre source primaire n’a pas été cet article mais celui de l’Expansion.com, et de De Source Sure. Cependant, nous avons proposé à Calyptus.net d’apporter un correctif s’ils le désiraient concernant les données financières que nous publions. Ils n’ont pas (pour le moment) désiré donner suite, ne voulant pas « commenter ou à apporter des arguments pour contredire ces affirmations fallacieuses ». Nous avons quand même préféré passer certains verbes au « conditionnel ». Nos colonnes leur sont bien sur ouvertes pour un éventuel droit de réponse.

Mais cet imbroglio prouve à la fois la volatilité de l’information, le problème de la véracité des sources (malgré des recoupements que nous avons fait), mais aussi la force du web qui permet de corriger très rapidement ce type de dérive. Enfin, à part les informations financières qui pourraient s’avérer fausses (puisque données par un groupe concurrent à Rentabiliweb, le doute est donc de mise), toutes les autres informations données sont de source publique, ce qui pose deux question :

  • > y a-t-il eu volonté de Hi-Media de nuire à Rentabiliweb ?
  • > Rentabiliweb est-il, au fond, géné de faire dans le contenu « adulte » (car ils sont quand même propriétaires du groupe Montorgueil, qu’on le veuille ou non) ?

Fin de la polémique. ? !

————————— (article initialement publié le 28/10/08)————————-

Intéressante news (parue notamment sur l’Expansion.com) qui est passée un peu sous le feu l’actualité, subprimes obligent… Mais tandis que les bourses n’en finissent pas de tomber, d’autres investissent dans des valeurs sûres : le sexe.

Oui, n’oublions pas que c’est grâce au Minitel rose que des groupes de presse (dont Libé et Nouvel Obs) ont financé leur développement, sans oublier le petit Xavier Niel qui a financé Free avec des BAL et autres histoires à l’eau de rose… (et bien sur France Telecom qui a tiré de substantifiques revenus de tout cela).

Bref, le cul ça a toujours été lucratif, pour preuve Alain Madelin qui vient d’entrer au board de Rentabiliweb et rejoindre ainsi J6M, Bernard Arnault et Stéphane Courbit (ex associé d’Arthur dans Endemol France).

Rentabiliweb ? Une société qui a annoncé en début d’année vouloir lancer un pôle média chapeauté par Karl Zero (on attend encore de voir la WebTV annoncée), et qui est issue du monde de la monétisation d’audience. Et pour faire de l’audience, il faut des contenus « fédérateurs » : d’où le rachat fin 2007 du groupe Montorgueil, spécialiste des contenus adultes. Au 1er semestre 2008, la société tirait tirerait ainsi 60% de son CA et les trois quarts de sa marge brute de l’édition de contenus « de divertissement », essentiellement pornographiques. Classe, et efficace.

[MàJ] : d’après Rentabiliweb cité par NetEco, les chiffres pointés par le webzine Contre-feux couvriraient en réalité l’ensemble de ses activité grand public incluant notamment les sites de rencontre, le jeux ou les communautés. Mais nous n’avons aucune confirmation tierce.

Oui, chez Stan&Dam on apprend aussi des choses sur la société et ses acteurs ! :p

IT – La kamasutra du Geek

C’est mon petit kamasutra à moi !

More