palm pré

HP Palm : prédictions sur les annonces attendues ce soir

Si Apple lance son iPhone en CDMA chez Verizon aujourd’hui, c’est pour essayer d’éclipser la keynote HP Palm de ce soir (19h, heure française) qui révèlera les nouveaux produits sur webOS.

J’avais écris sur ReadWriteWeb en avril 2010 ce qui me paraissait être les varies raisons du rachat de Palm par HP. Moins d’un an plus tard, j’espère que les attentes des fans de la marque (dont je fis partie depuis quasiment le début).

Une expérience globale

Clairement, HP vise une expérience globale de marque avec ce nouvel OS, qui va venir irriguer sa gamme : tout d’abord les mobiles, une tablette, et sans oublier d’autres appareils comme les imprimantes (les derniers modèles intègrent d’ailleurs un écran tactile et un OS maison), voire même… des PC.

Cette indiscrétion de « gamme globale » me vient de la direction marketing de Palm France, et conforte la posture de HP d’essayer de faire sur les terminaux nomades ce qu’elle n’a pas réussit à faire sur les PC : se dégager de Microsoft Windows et proposer « son » modèle technologique intégré à base de « Cloud ».

En clair, HP veut se positionner sur le marché des terminaux nomades comme il a fait sur le PC, en prenant soin de ne pas rater une vague qui prend la forme d’une déferlante

Qu’attendre ce soir ?

Mes prévisions :

– un webOS 2 revu et retravaillé pour les tablettes.

– une tablette dénommée Topaz.

– l’annonce de nouveaux terminaux mobiles.

– une offre « Cloud » type Mobile Me pour fluidifier le transit d’informations (photos, vidéos, documents…) entre les PC HP et la gamme HP Palm.

– un nouvel environnement de développement avec quelques partenariats bien sentis pour faire grossir la base d’applications.

Il y a urgence…

Nokia en position de faiblesse, Windows Mobile 7 peinant à convaincre, un Android en pleine forme et un iPhone qui cherche à tout prix à verrouiller le haut de gamme, RIM se repositionnant sur les tablettes et les ados, il peut y avoir la place pour un outsider mais il va falloir que HP y mette le prix et l’énergie pour convaincre.

HP Palm Pre 2 : le test en vidéo

Il est rapide, une ergonomie intéressante mais perfectible, il propose une alternative méconnue à l’iPhone : voici le HP Palm Pre 2.


On l’a testé pour vous, amis lecteurs. Le verdict est… que pour le moment mon iPhone reste mon « précieux ». Et ce pour plusieurs raisons :

– l’ergonomie, très intéressante et différente, reste perfectible en termes d’intuitivité.

– le clavier physique est une plaie sans nom.

– l’écran est trop petit.

– le catalogue d’apps est encore trop restreint.

– l’appareil photo/vidéo est très perfectible.

Au rayon des bonnes idées :

– le principe de « cartes » permettant de basculer facilement d’une app à une autre.

– la sensibilité de l’écran.

– le navigateur internet, pas mal du tout.

– l’interface tactile même en dessous de l’écran.

– le carnet d’adresses Synergy qui est juste une tuerie (il se synchronise automatiquement avec tous les réseaux sociaux et agrège les infos de ses contacts).

– l’ouverture de l’appareil (devient une clé USB en le branchant à un ordi pour y metre tous les médias que l’on veut).

– le « Mobile Me » Palm qui permet de sauvegarder ses données OTA et de retrouver une configuration très facilement.

Il y a donc beaucoup de plus… mais les moins présents sont handicapants. C’est la force de la Pomme de savoir faire le tri entre le nécessaire et le superflu. J’attend avec impatience les nouveaux modèles !

La lenteur de l’iPhone 3G sous iOS 4

Ca donne de bonne vidéo qui pour je ne sais quelle raison me fait penser à la pub du Palm Pre

La fausse pub iPhone 3G


La pub Palm Pre


Le Palm Pré rétrocompatible avec Palm OS [VIDEO]

Mais toujours pas de date de sortie prévue…


DEMO 09 : Asurion, l’interface mobile intégrant les réseaux sociaux [VIDEO]

Asurion Mobile a créé la surprise à DEMO 09 en proposant une application de  contacts pour mobile prenant en compte les principaux réseaux sociaux. L’originalité consiste en l’intégration au sein même des fiches contacts des statuts et informations issues de Facebook, Twitter, MySpace, Gmail, entre autres.

De fait, les fiches contacts deviennent la clé d’entrée du mobile : on ne cherche plus un numéro de téléphone, on regarde et cherche toutes les informations attachées à une personne de manière transversale, sans avoir besoin de passer d’une application à une autre. Si l’on désire envoyer un Twitt, ou bien écrire un message, l’entrée ne se fait plus par un logiiel (Twitter, Mail) mais par la personne à qui est destinée le message. Exactement comme le futur gestionnaire de contacts du Palm Pré. Et c’est une vraie révolution en terme d’expérience.

En faisant cela, c’est l’internet qui devient le coeur du mobile, puisqu’il n’y a plus de frontière discernable entre les informations stockées dans le mobile et celles disponibles en ligne. 

L’application est actuellement disponible pour le G1, vous pouvez la tester ici. Nous avons aussi fait une interview de l’un des fondateurs d’Asurion qui nous démontre son produit. Et c’est de la bombe 😉