Orange

Orange a confié les clés du design à la jeune génération


Dans la lignée de la Paris Design Week, Orange a hier soir confié les « clés du design » à une jeune génération talentueuse et ambitieuse.

Direction le 104 pour une soirée autour d’un thème très cher à l’opérateur : « Comment mieux vivre chez soi grâce au numérique? » ou comment peut-on imaginer la maison connectée pour mieux vivre ensemble.

Parenthèse : j’adore ce type de soirée car elle me rappelle les projets sur lesquels je bossais chez Orange Labs à l’époque, réinterprétations du monde par le prisme d’artistes qui nous donnent une vision du monde à venir. Et surtout une anticipation de l’évolution des usages des technologies et des télécoms. C’est vraiment mon petit plaisir (ça doit titiller ma fibre créative déçue de ne pas être un designer).

En lice donc : cinq grandes écoles de design européennes et 58 étudiants des quatre coins du monde ont imaginé 37 projets (détails des projets sur le Collectif d’Orange) exploitant objets et écrans connectés, jugés par un jury de 16 professionnels du numérique, de l’Art, du design et du monde économique, le tout présidé par la designer italienne Carlotta de Bivelacqua.

Les projets gagnants qui ont remporté les honneurs et 4000€ chacun sont (roulement de tambour) :

–  Le « Coup de cœur du Jury » a été remis à Victor Johan sson de l’école Central St Martins College of Arts and Design de Londres pour son projet « Cloud of Things ».

Le prix « Usage » a été remis à Viviane Yazdani et Andrea Segato de la Nuova Accademia di Belle Arti de Milan pour leur projet Gustav, personnage qui nous connectent à nos voisins. 

Le prix « Vision » a été remis ex aequo à l’équipe de Simon Lauwerier, Jean-Pierre Hu, Adrian Borsoi, Sandrine Danho, Han Dinh de l’Institut Supérieur de Design de Valenciennes pour leur projet « Switch »( sorte d’hologramme ludique et familial) ainsi qu’à Szu-Wen Wang de l’école Central St Martins College pour « Blah Blah ».

Retrouvez les 37 projets qui ont participé au Lieu du Design, 74 rue du Faubourg Saint-Antoine (Paris 12e) tous les jours de 11 à 19h dès le 28/09 jusqu’au 19 octobre 2012.

Allez-y, vous allez rêver.

Les raisons de croire à un mobile et OS Facebook pour 2013

C’est une rumeur en forme de serpent de mer qui ressurgit régulièrement. Dernière apparition en date : suite à l’entrée en bourse de Facebook. Une raison à cela : le rachat d’Instagram, et le lancement de plusieurs applications mobiles dédidées telles que Facebook Photo ou Facebook Pages.

Cette rumeur, c’est celle de l’arrivée de Facebook dans le mobile. Et si Facebook faisait son mobile ?

Rumeur folle ? A l’heure où Orange lance un SPV like sous le nom de Santa Diego, il est devenu assez facile de fabriquer son propre mobile, il y a suffisamment d’assembleur pour cela. Pour autant, je ne pense pas que Facebook proposera son propre mobile mais il travaillera avec des fabricants actuels pour proposer des mobiles estampillés « Facebook inside ».

La première alerte est venu du travail mené par la firme avec le français Gemalto afin d’intégrer des fonctions de communication avec la plate-forme sociale directement la carte SIM. L’avantage ? Permettre d’accéder à Facebook depuis n’importe quel téléphone, même le plus basique, sans connexion à l’Internet mobile ni abonnement à des services de données.

Puis est venu cette touche F – passée assez inaperçue – sur le HTC Chacha. Elle permettait d’accéder directement au réseau social, et de partager tout contenu depuis le téléphone.


Aujourd’hui, Facebook multiplie les applications mobiles, et des rumeurs de partenariat avec Apple pour apparaitre dans iOS 6 sont légion. Quant à HTC, il est régulièrement cité comme partenaire technologique pour créer un Facebook Phone.

Clairement, Facebook investit massivement le monde du mobile, et fait de la photo (et donc d’Instagram) son cheval de Troie à l’image de ce que fit Google avec YouTube.

Mais là où le bât blesse, c’est que les applications mobiles de la marque râment. La publicité n’est pas supportée. L’expérience utilisateur est mauvaise, et donc ralentit la part de Facebook via le mobile alors que le trafic en mobilité explose et passe devant celui de l’internet fixe. Et, de plus, la « philosophie » de Facebook est de créer un écosystème cohérent, sorte de réseau privatif au sein du web, avec ses applications et ses propres modes de publicité. Enfin, Facebook s’oriente de plus en plus vers une logique de plate-forme favorisant les conversations avec les marques.

Internet mobile India

De fait, tout comme on parle d’un rachat d’Opera pour créer un navigateur Facebook, il est logique de parler d’un téléphone Facebook qui permettrait au réseau social de maitriser entièrement de bout en bout son expérience utilisateur, et d’investir des marchés de croissance comme l’Inde ou la Chine, où le réseau est peu présent.

Le hardware serait une formalité. Le contrôle de la SIM est déjà en cours. Les applications (photo, messenger…) seraient intégrées au software pour une meilleure fluidité. Ces téléphones seraient équipés d’un navigateur internet pour garder une « ouverture » sur le monde mais le tout le reste renverrait vers la plate-forme sociale. Le carnet de contacts et le calendrier (dont les fameux « anniversaires »et évènements) serait automatiquement mis à jour. Les marques et les développeurs pourraient proposer leurs propres applications en utilisant le jeu d’API actuel. Enfin, la géolocalisation intégrée permettrait de proposer à la volée et en temps réel, sans besoin de déclaration volontaire, des offres commerciales et de savoir où se trouvent ses « amis ». Sans oublier la monétisation via des formats publicitaires adaptés.

En clair, plus qu’un téléphone, Facebook devrait proposer une sorte de système d’exploitation – un Facebook OS – à l’image de Chrome OS et d’Android. Cet OS serait proposé à une gamme de fabricants, les téléphones seraient très abordables en termes de prix, avec peu de mémoire de stockage en local pour baisser les coûts, et il suffirait de tout paramétrer en rentrant uniquement son identifiant et son mot de passe, comme sur Android.

La plate-forme Facebook deviendrait alors le lieu de stockage dans les nuages des données personnelles de ce téléphone, à l’image de iCloud d’Apple ou de Google.

Facebook mobile

Quelques artistes ont déjà réalisés des « esquisses » de ce que pourrait être ce Facebook phone (je préfère parler de Facebook OS). Assez convainquant pour imaginer les investisseurs qui viennent d’acheter des actions mettre la pression à Zuck pour qu’il aille plus loin dans la suprématie de son réseau social.

Rendez-vous en 2013 pour voir si ces prédictions étaient justes.

Stan&Dam vous font gagner 20 BlackBerry Curve 9380

Stan&Dam Blackberry Orange

Stan&Dam étrennent leur nouvel appartement ! Pour la peine ils font une grande fête. Aidez-les à choisir leurs costumes et à organiser cette grande fiesta.

Si vous répondez bien, il y a un des BlackBerry Curve 9380 à gagner avec Orange :-

Jouez bien et bonne chance !

Relation client : Orange assume le Sosh Bus

Le Sosh Bus (source : accessoweb)

 

Après son pop-up store à Paris et ses corners en région en octobre 2011, Sosh la marque mobile sans engagement, 100% connectée d’Orange, s’installe dans un bus anglais entièrement « soshisé » et réaménagé en boutique éphémère ! Après Paris, le Sosh bus s’arrêtera dans différents quartiers de Lille (du 22 au 25 février), de Lyon (du 29 février au 03 mars) et de Marseille (du 07 au 10 mars).

Au premier étage, les visiteurs sont plongés dans l’univers de la marque à travers ses accessoires emblématiques proposés en exclusivité à la vente. Accompagnés de coachs, ils découvrent sa gamme de mobile et accèdent aux offres Sosh auxquelles ils peuvent souscrire sur l’un des PC connectés.

Un guide des « Top Appli Sosh » proposé en partenariat avec My Little Paris sera remis à chaque visiteuse. Fashion addict, Geekette, Sportive, … à chaque profil, ses applis ! Ainsi, en fonction du style, des goûts, du mode de vie de chacune, le coach leur proposera le téléchargement des applis leur correspondant le mieux. Sosh, marque préférée des filles ? Probable.

« Sosh crée un nouveau lien entre la marque et la communauté. Sosh, c’est une marque qui a du style avec un univers graphique et culturel original. Nous aimons nous associer avec de jeunes talents » explique Odile Roujol, Directrice de la Communication Orange France.

En effet, la marque proposera en exclusivité sa première série limitée de coques pour mobiles (Samsung Galaxy S2, iPhone 3 et iPhone 4) dessinées par les artistes Tyrsa, Sandrine Estrade Boulet, Peggy Moquay, Vaïnui de Castelbajac et Guillaumit. Chacun s’est prêté au jeu en créant deux modèles différents.

Enfin, Sosh va mettre en place chaque jour une série de happenings à l’intérieur du bus au second étage pour animer l’opération au rythme de la semaine. Chacun sera invité à s’inscrire au préalable par téléphone à l’annonce des ateliers à partir du 14 février.

Les participants pourront par exemple venir sérigraphier leur tee-shirt à partir des créations Sosh. Les femmes pourront profiter d’une manucure express pendant que leur smartphone se fera bichonner (nettoyage du mobile, sauvegarde de données, …) ou encore découvrir la tendance « Urban Tricot » en réalisant une housse de coque mobile, une housse moshi moshi, … accompagnées d’un collectif d’artistes du genre. Les hommes passeront quant à eux entre les mains expertes du barbier.

En ces temps de bataille de forfaits face à Free et B&You, l’initiative est originale et surprenante et ambitionne de faire vivre une « relation clients » différente. Je like et j’assume.

Free Mobile : tous sur les forfaits et comment s’abonner

C’est un Xavier Niel très en verve, visiblement jouissif et émotionné qui a présenté son offre Free Mobile, 5 ans de travail acharné pour lancer le quatrième opérateur mobile français. Et ça, madame, c’est une Révolution !

Très « Steve Jobien » dans son style quand il annonce son « encore un détail » (one more thing) et plus encore Steve Ballmerien avec son « vous êtes des pigeons », on sentait une vraie hargne dans ses annonces. Tu m’étonnes, quand on lance une telle bombe nucléaire sur le marché du mobile…

Les forfaits Free mobile

  • 19,99 €, et si vous êtes déjà abonné chez Freebox c’est 15,99 € : la force de la communauté 😉
  • 2 € pour un forfait 1h avec 60 SMS (forfait dit « RSA » mais ouvert à tous), et si vous êtes déjà abonné Frebox c’est CADEAU : 0 € pour 1h de com ! Et ils font de la marge !!!

Les détails

En attendant les CGU « qui tiendront en une page », voici ce qu’il faut retenir :

  • Pas d’engagement
  • 40 destinations en illimités.
  • SMS et MMS illimités
  • Accès Internet mobile sans limite d’usages (P2P compris mais quid de la VoIP ?) à 3Go en fair use.
  • Un accès via les box certainement via Freephonie ou Femtocell.
  • Accès aux 4 millions de Freewifi.
  • Tous les types de mobile seront proposés y compris iPhone ! Avec facilités de paiement autrement dit vous paierez une sorte de crédit gratuit chaque mois.
  • Mobiles desimlockés.
  • 0,50€ en roaming dans les autres pays.
  • Gestion de tous les forfaits via l’interface web, pour faire attention de ne pas dépasser sa consommation.
  • Et on peut s’abonner dès maintenant !

Et pour s’abonner ?

Il vous faut un téléphone désimlocké dans un premier temps pour faire partie des 3 premiers millions d’abonnés.

Si vous êtes encore sous abonnement avec un opérateur, il y a des solutions pour vous désengager.

Si vous voulez garder votre numéro, il vous faut un numéro appelé RIO que vous pouvez obtenir via le 3179 pour ensuite le communiquer à Free.

Et ensuite c’est par ici que ça se passe.

Simple !

Et une pensée pour SFR, Bouygues (qui a été la cible privilégiée de Xavier Niel, espèce de romano !) et Orange (malgré les remerciements à Stéphane Richard, n’oublions pas que Free utilise une partie de son réseau !).

Stan&Dam vous offrent 10 places pour l’expo Game Story

Chez Stan&Dam nous savons être généreux, surtout quand on nous donne les moyens de l’être (merci Orange :-)). Et vous le savez aussi, nous avons une passion pour les jeux vidéos (enfin, surtout Dam).

C’est donc avec un plaisir non dissimulé que nous allons nous rendre à l’expo Game Story au Grand Palais à Paris du 10 novembre 2011 au 9 janvier 2012. Et nous allons en embarquer 10 avec nous !

Le pitch

Exposition organisée par la Rmn – Grand Palais avec la collaboration du musée national des Arts asiatiques Guimet et de l’association MO5.COM

Cette exposition marque la réouverture de la Galerie sud-est, nouvel espace d’exposition au Grand Palais.

Apparu au début des années 1970, le jeu vidéo est un média jeune qui n’a cessé d’évoluer et de se perfectionner jusqu’à devenir de nos jours une industrie culturelle majeure.
Dès son apparition, ce nouveau média a fait l’objet de nombreuses discussions et analyses s’intéressant essentiellement à l’impact social ou personnel de son utilisation. Cette exposition vise donc à l’aborder sous un angle différent, esthétique et culturel.

À travers 80 jeux, consoles et ordinateurs que le public est invité à manipuler, l’exposition retrace l’histoire du jeu vidéo de son apparition dans les années 1970 à nos jours. Interactive, elle évoque les univers, séries, genres et styles graphiques qui lui sont associés. Mêlant image animée, musique, dialogues, scénarios complexes et interactivité, le jeu vidéo est devenu au fil du temps un objet culturel à part entière et un véritable mode d’expression.

Le jeu pour gagner une des 10 places

Simple : dans les commentaires dites nous le jeu que vous avez adoré jouer ou que vous adorez toujours jouer, et pourquoi.

Une ligne suffit 🙂

On tirera au sort fin de cette semaine (dimanche 27) les gagnants.

Et merci encore à Orange et Lionel Fumado pour cette sympathique proposition (oui on remercie deux fois, on est polis chez Stan&Dam).

 

Gagnez 10 BlackBerry Torch et Bold avec Stan&Dam

Toi aussi tu te dis que finalement il n’y a pas que l’iPhone ou Android qui ont de beaux écrans tactiles, ou qu’un clavier ça peut être plus pratique ?

Du 17 novembre au 4 décembre joue avec Stan&Dam et gagne l’un des 10 BlackBerry Torch 9860 ou BlackBerry Bold 9900 en jeu !

Pour la peine, nous avons écrit et joué 10 saynètes à la fin desquelles on vous pose une question super simple. Tu réponds bien, tu continues jusqu’à pouvoir valider ta participation au tirage au sort. Simplissime !

Pour jouer c’est par ici.

Et comme nous sommes sympas, voici une vidéo bonus inédite qui n’est pas dans celles retenues pour le jeu :


iPhone 5 : Infographie sur toutes les rumeurs

iPhone 5 : Infographie sur toutes les rumeurs

En ce moment les rumeurs sont tellement nombreuses au sujet de l’ iPhone 5 que l’on s’y perd c’est ainsi qu’aujourd’hui nous vous faisons découvrir une infographie sur une grande partie des rumeurs autour du prochain iPhone. Rappelons que d’après Stéphane Richard d’Orange le prochain mobile d’ Apple sera lancé le 15 octobre ( Lire l’article ) © Jason pour Be Geek , 2011


Lire l’article original ici:
iPhone 5 : Infographie sur toutes les rumeurs
Article issu de la veille quotidienne de Stan&Dam.