nokia

Test complet du Nokia Lumia 800 Windows Phone (vidéo)

Les fêtes ne sont pas finies chez les opérateurs, si vous n’avez pas encore renouvelé votre téléphone (par exemple – au hasard – parce que vous attendez l’arrivée de Free Mobile dans 10 jours), voici un téléphone qui vaut la peine d’être choisi si vous hésitez avec un Android et que vous ne voulez pas d’iPhone : le Nokia Lumia 800.

Le test complet en vidéo par Dam, qui a pu le tester sous toutes les coutures durant 3 semaines en conditions réelles d’utilisation grâce à l’équipe #tryandlikeit de Nokia et Microsoft.


Les plus

– un téléphone extrèment bien fini, d’un beau design.

– un OS (Windows Mobile) de bonne qualité, différent de ce qui est trouvable sur le marché actuellement. Pour les réfractaires à iOS et les non convaincus par Android, c’est une piste à privilégier.

– des ajouts logiciels (Nokia drive, music, local) pertinents.

– un écran d’une bonne définition (bien qu’inférieure à celle de ses concurrents).

– une bonne fluidité du hardware, bien qu’il soit simple coeur et « à peine » 512 Mo de RAM.

– un nombre d’application en hausse (50000) même s’il manque encore quelques incontournables.

Les moins

– un OS qui mûrit mais encore en deça de ses concurrents, notamment l’utilisation de Bing par défaut qui n’est pas au niveau de Google très souvent.

– une précision de frappe de l’écran et une sensibilité moindres que celles des modèles Apple et Samsung.

– une gestion des applications en tâche de fond moins souple que sur iOS.

– une interface (Métro) très textuelle à laquelle il faut s’habituer, et qui ne rend pas aisée par moment l’accès à certaines informations comme les notifications.

– un nombre d’application en hausse (50000) même s’il manque encore quelques incontournables.

Le Nokia Lumia 800 en test chez Stan&Dam

Nokia_Lumia_800

Test du nouveau Amazing Nokia Lumia 800. Pas mal du tout.

Nokia is back ? On en reparle dans quelques jours !

Je vais faire en sorte de vous raconter au fil de l’eau mon adaptation au monde Windows Phone…

(Stan arrête de baver, je sais que ça te fait plaisir de me voir (re)venir à Windows mais quand même, il y a du monde).

Internet : l’Europe m’a tuer

Internet : l’Europe m’a tuer

Ca promet … Est-ce que FREE va se plier a ce comportement ? Et c’est reparti pour un tour. L’âge d’or d’Internet est derrière nous


Lire l’article original ici:
Internet : l’Europe m’a tuer
Article issu de la veille quotidienne de Stan&Dam.

Nokia pourrait vendre sa division mobile à Microsoft // iGeneration

Cet article est issu de la veille quotidienne de Stan&Dam. Ils aiment mettre en avant des informations intéressantes vues sur le web, et les partager.

Mon premier telephone etait un nokia …Sniff


Lire l’article original ici:
Nokia pourrait vendre sa division mobile à Microsoft // iGeneration

«deux dindes n’a jamais créé un aigle» (Google sur l’accord Nokia et Microsoft)

Cet article est issu de la veille quotidienne de Stan&Dam. Ils aiment mettre en avant des informations intéressantes vues sur le web, et les partager.

Je reprends une interview très intéressante (publiée par le Figaro) de Stephen Elop, le nouveau CEO de Nokia, qui répond aux journalistes sur la nouvelle entente …


Lire l’article original ici:
«deux dindes n’a jamais créé un aigle» (Google sur l’accord Nokia et Microsoft)

Comment résoudre le Rubik’s Cube avec un Nokia

Prenez des Lego avec leur servo moteur dernière génération, adjoignez un N95 pour la partie logicielle et analyse d’image, sans oublier un Cube de 4×4 (plus complexe que le 3×3 traditionnel). Et laissez agir…

Personne n’aurait le plan de montage ? 😉


Les parts de marché de l'iPhone continuent de progresser

Stan et Dam vous propose désormais de suivre leur lifestream. Il ne s’agit pas de piller le contenu d’autres sites de talent mais de mettre en avant des informations interessantes et de les faire partager à la communauté du site S&D.
Stan a remarqué via google reader le sujet suivant:

C’est une des informations de l’étude Gartner sur les parts de marché mondiales des différents smartphones : la part de marché de l’iPhone est un croissance très importante de 375 % au deuxième trimestre 2009 (comparé à la même pèriode l’an passé). Voici les tableaux permettant de comparer les parts de marché de l’ iPhone comparé au Blackberry , au machines sous Windows Mobile , Android ou encore sous OS Symbian . L’ iPhone est en effet présent dans de très nombreux nouveaux pays depuis l’an dernier et continue à très bien se vendre , propulsant Apple dans le top 3 des constructeurs de mobiles mondiaux. On notera d’ailleurs que l’ iPhone 3GS n’a pas encore eu d’effet sur ces chiffres qui se limitent au deuxième trimestre 2009 : On comprend mieux le récent rapprochement de Microsoft et de Nokia sur la suite Office à la vue de ces chiffres, ces deux acteurs historiques sont en effet bousculés par Apple et RIM


Lire l’original ici:
Les parts de marché de l'iPhone continuent de progresser

Les 7 erreurs de Nokia avec le N97 (qui font que je ne l’aime pas)

Oui, je fais mon difficile, et alors ? J’ai eu l’occasion, grace à Franck Lassagne, de jouer avec un exemplaire de la nouvelle beauté de chez Nokia. Stan&Dam vous en avaient d’ailleurs parlé précédemment ici et avec moultes vidéos.

Pour vous rafraichir la mémoire, une démo du produit qui est fidèle à ce dont on peut en attendre :


Alors, pourquoi je ne l’aime pas ce N97 ? Pour plein de raisons :

– Il ne révolutionne rien. Il arrive trop tard (Nokia l’avait montré en prototype à la sortie de l’iPhone V1) et se place dans la ligne des HTC à clavier coulissant. Strictement rien de nouveau d’un point de vue design ou prise en main. Tout au plus une sorte de pad à gauche du clavier… mouais.
– Il est épais. Certes il a un clavier dans le soubassement, il est bien fini, mais l’intégration manque de finesse. Pour moi, le Palm Pré a un clavier beaucoup mieux intégré.
– L’IHM (interface homme machine) est dépassée. Nokia se targue d’avoir des widgets en home page de son nouveau téléphone, tout comme les Samsung, les LG et certains Sony-Ericsson finalement : c’est pratique d’avoir des raccourcis ou des flux live en page d’accueil, mais c’est du déjà vu. La cinématique des intéractions de l’interface est moins innovante en termes d’enchainements de fenêtres et d’applications, à la différence par exemple : du système de « cartes » applicatives du Palm Pré, de la fenêtre de notifications « rideau  déroulant » du G1, ou de transition visuelle entre les applications et le springboard de l’iPhone. De plus, le S60 est un excellent OS mais bon sang quand est ce que Nokia va se lâcher sur le design de son IHM ? Ca reste sage et propre, très Nokia… et au final ça ne surprend pas.
– La navigation n’est pas multitouch. L’écran est « resistive », et il n’y a pas possibilité de zoomer sur des pages autrement qu’avec… un menu contextuel et un bouton +. C’est une blague ?? Quiconque qui a déjà naviqué en multitouch (sur iPhone, Palm Pré ou autre) sait à quel point c’est naturel et pratique.
– La hiérarchisation des données « à la Nokia » a vieilli. Nokia, désirant faire en sorte que ses utilisateurs ne soient pas déroutés d’un mobile à un autre, garde une structuration des données identique d’un mobile à un autre, et ce depuis les premiers modèles noir et blanc. Je vous souhaite donc bien du plaisir pour trouver facilement comment changer le fond d’écran ou bien modifier les raccourcis de l’écran d’accueil. Car si cette « complexité » peut-être la conséquence d’une navigation par des touches (type joystick), elle doit être totalement bannie pour un appareil tactile avec une réduction drastique du nombre de niveaux de navigation.
– L’écran n’est pas sensible. L’appareil que j’ai eu entre les mains (certes, c’était un modèle dont le firmware n’était pas stabilisé, donc que cela a peut-être évolué) n’avait pas un écran réactif, il fallait appuyer et non effleurer, il y avait des latences, le déplacement des widgets n’était pas facile…
– Il en fait trop. A l’heure de l’iPhone ou du Palm Pré qui font dans le simple et l’efficace, Nokia en rajoute toujours dans les megapixels de l’optique photo, le port de carte mémoire, la radio FM… La question n’est pas de savoir si c’est bien, mais de trouver le bon compromis entre taille / fonctionnalités / usages.  Aujourd’hui, on fait dans l’innovation utile, plus dans l’esbrouffe.

Alors, bien sur, vous allez me dire que l’écran fait 640×480, qu’il y a un connecteur normalisé mini USB, une optique Carl Zeiss avec flash LED et zoom, une caméra visio, tout ça tout ça… C’est vrai.

En fait, je suis déçu de Nokia et son incapacité à se remettre en selle face à la vague symbolisée par l’iPhone et consorts. J’ai adoré mon N95. Mon 6680 et N70 m’ont rendu plein de services. J’ai fait ma première visio « confortable » avec mon N90 et son articulation « transformers ».

Mais depuis, plus rien ne me surprend venant de la marque finlandaise. Pourquoi ai-je cette sensation de non-renouvellement ? De non capacité à arriver à innover à nouveau ?

Alors, si Nokia me lit, je ne demande qu’une chose : qu’ils me fassent changer d’avis ! Je suis prêt à refaire un essai de leur N97 si jamais, depuis le test que j’ai fait il y a quelque semaines, le produit a évolué et s’est bonifié.

Sinon, passez votre tour et attendez leur prochain mobile.