musique

[La Pause de midi] TYP D.I.S.C.O, ambiance Geek dans la discothèque

C’est Geek, le type il a des chaussettes rayées, un pantalon trop court, et un 520ST sous le bras.

Toutes façons moi j’aime la disco et la reprise de ce morceau.


Faire son Cloud Musique Personnel

Ca parle de CMP (Cloud Musique Personnel), c’est à dire d’accède à sa musique partout dans le monde !

On file sur Stanalone (non je n’abandonne pas Stan & Dam je spécialise juste un peu là bas. Oui et un peu de personnel branling branding ca ne fait pas de mal en ce moment) :

Subsonic & iSub: un Cloud musical personnel (partie 1)

Subsonic & iSub: un Cloud musical personnel (partie 2)

 

Apple veut interdire l’enregistrement de concerts avec l’iPhone

C’est un brevet débusqué par le New York Times déposé par Apple en 2009 qui me donne un arrière goût assez âcre en bouche.

Pour faire simple : un dispositif infra-rouge sur scène communiquerai avec l’iPhone afin de lui donner l’autorisation, ou pas, de filmer ou photographier. Une sorte de « DRM physique », applicable à tout type d’oeuvre comme un tableau dans un musée.

Ce type de brevet me donne à conclure :

– qu’Apple a absolument besoin de donner des gages aux Majors de la musique pour continuer à négocier avec elles. Et que les Majors continuent à ne rien comprendre au monde autour d’elles (tout le monde n’est pas les Grateful Dead ou Daft Punk).

– qu’il n’est pas sur que cela apparaisse un jour dans les terminaux d’Apple, car cela serait une brèche terrible pour ses concurrents au nom de la « liberté d’expression » (et je pense que cela serait objectable devant un tribunal aux Etats-Unis).

– qu’il ne serait pas étonnant qu’Apple ait pensé à un tel système, dans sa volonté de « civiliser » les usages et de construire une prison dorée pour ses utilisateurs (dont je fais partie…), à l’image du choix de ne pas avoir d’applications « de charme » dans l’AppStore.

Quelle que soit l’hypothèse qui se révèle la bonne, je trouve le système loin d’être bête… et terrifiant de contrôle.

User Generated Content à la demande sur Chatroulette

Un pianiste, une webcam, un service web de mise en relation au hasard par l’image.

Juste bluffant artistiquement parlant, et intéressant d’un point de vue « usages », ou comment attirer l’attention et susciter l’adhésion.

Ce qui m’amène deux réflexions :

> il est possible de créer à la demande et ainsi de générer ce que j’appelle des « instant communities », autrement dit attirer l’attention en fédérant autour d’un évènement éphémère.

> le coup du musicien un peu bizarre, ça plait toujours autant aux filles 😉


[La Pause de Midi] Mon Petit Poney chanteur

Il fallait s’y attendre, après Scoobydoo voici mon Petit Poney en version « musical ».

De par la même, cela répond à une question existencielle que nous avions chez Stan&Dam : où était passée Whitney Houston. Maintenant, on sait.

[Abeline, je ne sais pas où tu vas les chercher, mais c’est du grand art.]

Point fort : la chorégraphie à l’aveugle.


[La Pause de Midi] Les classiques de Walt Disney sauce électro

Pour une fois, la Pause ne vous propose pas du nanardesque, mais au contraire du très bon. Du superbe. De l’onirique. Du User Generated Content totalement dans la veine du Remix défendu par tous les tenants de la révision des droits d’auteurs.

Prenez un classique de Walt Disney, remixez la bande-son de ce même classique, remontez les images pour coller à la nouvelle bande-son ainsi créée… Et voilà. Un pur moment de grâce artistique.

PS : merci Fred pour la découverte.



Google est partout ! [Dossier]

googleestpartout.png

C’est le moins que l’on puisse dire.

Google est chez Orange : Orange a signé un partenariat qui vise à intégrer les Google Apps dans les mobiles Orange signatures Android (et c’est sur Orange TV). Dans un deuxième temps, les Google Apps seront accessibles sur RIM, Windows Mobile et Symbian.

Google est dans les GPS : Google Lance MAPS navigation. C’est une « simple » mise à jour du bien connu Google Maps qui intègre juste le guidage turn-by-turn avec les indications vocales, les points d’intérêt (POI). En gros, un excellent logiciel de navigation gratuit qui intégrera plus tard de la pub. Petit problème à mon sens, les cartes se téléchargent et ne sont pas stockées dans le mobile.

Résultant l’action TomTom, hier, a sérieusement devisée en bourse. Le logiciel est disponible pour le moment sur Android 2 (et plus spécialement le « Droid de la dernière chance » de Motorola) et plus tard sur l’iPhone (by by TomTom, Navigon et tous les autres).

La vidéo est juste impressionnante.


Google annonce Android 2 : C’est l’OS de la maturité (qui me donne envie d’en avoir un d’Android) – gestion de messagerie multicompte avec conduit ActiveSync (Exchange) natif. Quick Contact (avec l’intégration des réseaux sociaux), amélioration de la photo, du clavier, du navigateur Web. Bref, une release majeure d’un OS mobile majeur. Et encore une petite vidéo parce qu’on aime bien ça !


Et en vrai, c’est encore mieux

Google a conquis la Californie : La ville de Los Angeles a décidé de déléguer son infrastructure mail à Google (au détriment de Microsoft. C’est une des première fois ou le géant de Redmond est renversé sur son territoire de prédilection. Ce qui, conjugué à des résultats en retrait pour ce semestre, n’augure rien de bon. Il ne faut pas oublier qu’Office est la vache à lait de Microsoft.)

Google part à l’assaut de la musique numérique : s’il est bien un secteur où le moteur n’était pas attendu, c’est bien celui là. Google va d’abord mettre en avant le contenu légal lors d’une recherche sur le moteur et surtout en permettre l’écoute. Puis via, Music Onebox, il va proposer en partenariat avec MySpace et Lala le téléchargement de musique (dans un modèle payant). Là encore, il y a une vidéo pour ça.


Je ne sais pas vous…. Mais Google commence à me faire peur (non parce que c’est déjà mon moteur de recherche, mon backupMX de messagerie via Mail, mon lecteur RSS, ma cartographie via Maps sur desktop et iPhone ….) !

[la Pause de midi] Mais tétéouuuuu ? (Top 50 anthologie)

Tout le monde se rappelle de Jacky. Mais n’oubliez pas que Jacky, ce n’est pas que Dotothée et Récré A2, c’est aussi Platine 45 (hé oui, le garçon est un fin connaisseur de musique).

En revanche, j’ai un doute sur on oreille musicale. Pour preuve ce duo improbable avec Lio, où d’ailleurs il ne fait que parler.

Point fort : ambiance anguleuse spécial années 80 (décor, chorégraphie, tenues).