kaamelott

La vérité sur le non retour de Kaamelott

Mardi 4 juin vers 23h30, un tweet de Kyan Khojandi attire mon oeil. Il répond à un tweet de @sgtpembry aka Alexandre Astier. Je regarde le tweet d’Alexandre Astier, qui débouche sur un très long texte expliquant les raisons du non retour de Kaameloot pour le moment à l’écran.

Le lendemain matin, le tweet avait été effacé. Aurais je rêvé ? Et je n’ai pas fait de copie d’écran. Certainement car il faisait acte de (trop) de sincérité, comme M.Astier sait le faire, envers ses fans. Pour autant, je désire partager avec vous ce qui était dit. Les raisons principales évoquées.

Alexandre Astier disait en substance que le problème ne venait pas de la chaine M6. Ni des financements, inutile d’envisager le crowdsourcing pour le moment. Et qu’il avait l’histoire “dans sa poche”, aussi bien le développement que la fin. Mais que le problème principal venait des conditions dans lesquelles il voulait se lancer dans une aventure de 10 ans (!) soit une trilogie et un film épilogue.

Manifestement, les conditions actuelles contractuelles, s’il se lançait, seraient celles de 2004. C’est là, qu’à mon sens, le long texte a posé problème, expliquant qu’il ne désirait pas travailler avec des gens qui ne lui apportait pas le soutien artistique nécessaire. Le propos était flou : parlait-il d’associés ? De producteurs ? D’autres acteurs ?

Bref, Alexandre est comme un lion en cage avec son bébé dont il ne peut, pour le moment, assurer l’avenir qu’il veut pour lui. Alors que tout est presque réunit.

Il demandait à ses fans de la patience. Qu’il avait déjà dit qu’il ferait 50% de sa carrière sur Kaameloot et 50% sur autre chose, et que donc pour le moment c’est le autre chose qui passait en priorité à son regret. Qu’à 38 ans dans quelques jours il avait le temps encore devant lui avant qu’Arthur ne soit plus raccord à l’écran. Que d’après ses calculs seuls ses fans de 72 ans pourraient ne pas voir ce projet qui lui tient à coeur réalisé. Et qu’il valait mieux garder ses forces plutôt que de vouloir aller incendier la chaine ou qui que ce soit d’autre, car si besoin le jour où il aurait besoin de nous il aurait besoin de gens en pleine forme !

Bref, Kaamelott n’est pas fini. Juste dans une ornière débile dont il veut le sortir dès que possible.

Alexandre Astier et le business de Kaamelott

Sur Stan&Dam, on parle de ce que l’on aime : techno, geekeries en tous genres, mais aussi de gens bien comme Alexandre Astier (mon idole du moment). Je suis tombé sur un extrait d’interview où il parle de business et de ce qu’il veut faire par la suite…


Sinon, juste pour le plaisir :


Alexandre Astier roule pour World of Warcraft

J’adore ce type. Alexadre, je t’aime ! Tu as eu une idée en tête (Kaamelott), tu l’as réalisé,elle suis ton histoire personnelle. bref, une oeuvre, et un artiste.

Donc, quand Alexandre Astier se met à faire de la pub pour WoW, c’est en connaissance de cause, le monsieur ne se vend pas comme ça aux sirènes du marketing (sinon ça ferait belle lurette qu’il y aurait des poupées Arthur dans les rayons des magasins de jouets, ça doit pas être facile tous les jours de résister à la pression de M6).

Bref, deux pubs pour WoW, qui reprennent bien l’univers du dit monsieur, ça colle parfaitement et je dis bravo à l’agence de com qui a eu l’idée de lui demander… Enjoy 🙂