iphone 3G

Le firmware de l’iPhone 3G déjà cracké

En voilà une bonne nouvelle pour ceux qui veulent utiliser le « bel objet » avec un opérateur autre que ceux choisis par Apple. C’est Gizmodo qui affirme que c’est fait, et ce alors que le firmware v2 vient à peine d’être diffusé de par le monde.

A suivre : la course entre la Pomme et les hackers…

 

Un iPhone pour 0€ (gratuit, rien, nada, cadeau, ça me fait plaisir))

C’est en me baladant chez Eric Maillard que je suis tombé sur cette news exceptionnelle, un concours qui n’a rien à envier à l’opé Pepsi de chez YoutoYou remportée haut la main par nos amis Benja et Barbie d’H2blog (si vous avez envie de vous marrer, allez visionner cette vidéo).

Envie d’un iPhone pour 0€ ? Un pur cadeau sans arrière pensée ? Alors, c’est du côté de Osmany qu’il faut se tourner. La raison ? Il veut se débarrasser de son iPhone v1 à qui il ne manque que la 3G et le GPS (la mise à jour du firmware en v2 est gratuite). 

Comment faire ? Postez sur votre blog en mots, photo, video et/ou audio sur votre blog pourquoi l’iphone manque cruellement à votre quotidien. Simple, non ? Bien sur, manifestez-vous auprès d’Osmany pour qu’il sache que vous désirez jouer… Dead line : 15 août.

Avec Stan on pense lancer un concours sur le même style, on a des caleçons et une table de jardin usagés. Ca vous tente ?

 

Relation client : comment vendre un iPhone

Vu chez mac4ever (que je salue chaleureusement au passage, même si on ne se connait pas).

Admirez le pointillisme d’Apple, très « américain » dans l’aspect « procédure expérience client à suivre à la lettre ». La position des mains en 5/ est quasi religieuse (non, le iPhone n’est pas une hostie)…

 

BIZNESS – Nos iPhone v1 peuvent nous rendre riches

iphone.jpgC’est Ulrich qui nous fait part de son analyse concernant le marché gris des iPhone v1 qui, d’après lui, devrait exploser après la sortie du iPhone 3G.

Pour résumer son raisonnement : comme les iPhone 3G ne seront pas achetables hors d’un contrat lié à un opérateur (puisque subventionnés par celui-ci), il ne sera pas possible de voir émerger un marché gris avec la v2.

Pourquoi voit-on émerger ce marché ? Car le iPhone v1 est « jailbreakable », donc très bidouillable, à commencer par l’utiliser avec un opérateur autre qu’Orange. De fait, la v1 serait la seule à ne pas être être attaché à un contrat. Conclusion : son prix va monter car c’est un appareil qui va devenir rare.

Le raisonnement est valable. Cependant, une contre-hypothèse est possible : le v1 ayant été acheté par des geeks (qui l’ont certainement jailbreaké), ils ne voudront pas d’un appareil dépassé.

De fait, on pourrait voir apparaitre de ce fait une sorte « d’extension de marché » qui ferait se répandre le iPhone v1 en occasion vers des geeks moins fortunés ou moins hypes, qui se fichent du firmware 2 et veulent un smartphone de bonne qualité, jailbreaké ou non.

Dans tous les cas, je pense que Apple va gagner des parts de marché…

DINGUE – Le iPhone à 1 euro

iphone.jpgUne news des plus encourageante pour nous, petits français : les tarifs de l’iPhone v2 en Allemagne. Plus le prix du forfait est élevé, moins cher est la bête, soit :

  • 1 euro pour un forfait de 89 euros,
  • 169 euros pour un forfait à 29 euros.

Je vous laisse faire les calculs d’actualisation en termes de combien ca va vous coûter selon la formule.

Moi j’attend avec impatience le 17 juillleeetttttttttt

JACKYTOUCH – Transformez votre Palm en iPhone

Oui je sais, je fais une fixette sur l’iPhone ces jours-ci… mais j’en profite Stan est occupé et comme ça on ne parle pas de Windows Mobile sur HTC 😉

Bon, vous vous souvenez de Palm (oui, ils ne sont pas morts) ? Leurs produits ont fortement inspirés Apple et leur iPhone (pour ceux qui veulent en discuter, c’est quand vous voulez). Et bien, avant de remiser votre Treo, LifeDrivre ou votre Centro au fond du placard, voici comment donner un coup de jeune à l’interface : TouchLauncher.

Bluffant, non ? Les icônes sont déplaçables au doigt, on peut presque tout paramétrer… Bref, pour 6,99$ ca peut le faire 🙂

La keynote de tonton Steve en 60 secondes

Comme ça au moins vous aurez du temps pour autre chose…


iPhone 3G : BlackBerry-killer, GPS-killer, Nintendo-killer ?

En faisant ma veille ce soir, je suis tombé sur ce site que je ne connaissais pas : Trends.be, sorte de Journal du Net belge.

Un article a attiré mon regard enfiévré par la sortie du nouvel iPhone (voir l’article d’hier) : « iPhone 3G : BlackBerry-killer, GPS-killer, Nintendo-killer ?« . Je me jette sur sa lecture, me disant que c’est encore une accroche racoleuse pour internaute en manque de lecture. Et bien non.

Je vous en recommande la lecture, mais pour en résumer la teneur : le iPhone 3G représente un triple serial-killer pour les GPS, Blackberry et Nintendo DS (voire PSP).

Pour le GPS, même si pour le moment le iPhone n’est pas équipé d’un logiciel de type TomTom (bien que ce dernier ait immédiatement proposé après la keynote une iApp, comme quoi…), il est clair que la concurrence stresse (comme l’atteste cette réaction). Normal : grand écran tactile et puce de navigation intégrée, il remplace avantageusement les autres solutions disponibles…

Côté Blackberry, la partie est plus difficile, car traditionnellement les produits Apple n’ont pas la préférence des entreprises. mais là, la Pomme semble avoir mis dans sa poche plusieurs centaines d’entreprises avec qui elle a « co-créé » un firmware 2 avec tout ce qui va bien dedans pour elles. Sans oublier l’atout de taille : la compatibilité avec Microsoft Exchange.

Pour les jeux, on ajoute une dimension : le tactile et un accéléromètre. Bref, une Nintendo DS + un Wii en puissance dans le même appareil.

Enfin, côté business-model, Apple récupère d’un côté ce qu’il lache de l’autre : plus de dîme perçue sur les opérateurs vassaux partenaires, trop difficile à mettre en œuvre et ralentissant l’extension de la diffusion de l’appareil dans le monde. En permettant la subvention de l’appareil, le prix baisse tout en augmentant le nombre de ventes (sans oublier une inflation sur les abonnements, cf AT&T aux USA).

Une analyse que je trouve bonne et pertinente, mais les démons de Apple de vouloir tout régenter et maitriser pourraient gripper un si beau scénario…