internet

Frédéric Lefebvre est un troll

Stan et Dam vous propose désormais de suivre leur lifestream. Il ne s’agit pas de piller le contenu d’autres sites de talent mais de mettre en avant des informations interessantes et de les faire partager à la communauté du site S&D.
Stan a remarqué via google reader le sujet suivant:

Frédéric Lefebvre est plus qu’un homme politique, c’est un phénomène médiatique.


Lire l’original ici:
Frédéric Lefebvre est un troll

How To: Bake Your Own Chrome OS, Right Now [How To]

Stan et Dam vous propose désormais de suivre leur lifestream. Il ne s’agit pas de piller le contenu d’autres sites de talent mais de mettre en avant des informations interessantes et de les faire partager à la communauté du site S&D.
Stan a remarqué via google reader le sujet suivant:

Nobody knows exactly what Google’s forthcoming Chrome OS will look or act like, but we’ve got a pretty good idea of what they’re going for. Here’s how to live out Google’s online-only OS vision, right now Before we dive in, it’s worth talking about exactly what we’re going for here.


Lire l’original ici:
How To: Bake Your Own Chrome OS, Right Now [How To]

Hadopi, l’arbre qui cache la foret ? [HADOPI]

L’idée de ce billet vient de deux sources: STEAL THIS FILM II et un billet de Jean-Michel Planche (l’inénarrable Jean-Michel Planche)

Hadopi et le débat sur la propriété intellectuelle ne sont ils pas des miroirs aux alouettes ?

Le débat à l’assemblée nationale est en tout point risible: une gauche qui maitrise son dossier et peine à se faire entendre, une droite qui visiblement ne le maitrise pas ou peu mais surtout un hémicycle vide. Combien de lois ont été votées dans ces circonstances ? Inflation législative et surtout des textes de plus en plus mauvais !

Le débat hors de l’assemblée est encore plus drôle …. Entre un Pascal Negre qui défend une vision passéiste et un Laurent Petitgerard qui prône une approche pragmatique capitalistique … on peut se poser des questions sur ce qu’est la culture, le savoir, l’artistique ….

L’argent roi est passé par là.

Jean-Michel Planche le stigmatise bien dans son article : « Les pseudo débats, reprennent aujourd’hui et les acteurs remontent sur scène pour nous jouer l’acte final et continuer de faire semblant

Jean-Michel passe au cap supérieur pour écrire que « L’Hadopi était un échauffement … pour rire, tant le sujet est passionnel et économiquement / politiquement / stratégiquement très limité ».

En résumé, l’Hadopi n’aurait été là que pour tester l’opinion sur des sujets dont l’enjeu sont bien plus important : filtrage du net (LOPPSI), mercantilisassions de l’internet, disparition du participatif, le web 3.0 sera celui du minitel et du kiosque.

Tout en partageant certains des arguments de Jean-Michel Planche, je reste plus optimiste (et pourtant ce n’est pas mon genre). Il est possible que la liberté d’expression française soit morte sur le net mais elle n’est pas morte à l’étranger. Par exemple, l’Inde, qui pèse de plus en plus dans le commerce mondiale et sur la toile, n’a pas la même notion de la propriété intellectuelle que la France. Il en va de même de nombreux de nos voisins européens.

Peut être que ce WEB policé nous fera revivre les grandes heures de l’imprimerie (à cet égard Steal This Film est édifiant). Mais l’Internet ne pourra pas se flétrir : les newsgroups ne sont presque pas filtrables, l’hébergement « subversif » à l’étranger existe et existera. Les VPN fleurissent. Les Web français se dessine comme un Web chinois qui ont le sais est une « passoire ».

Plus inquiétant que le filtrage du net …. Le filtrage de nos vies dans le monde non numérique. ET là, il est permis d’être un peu plus pessimiste.

VIDEO – Internet en 1981

La c’est vraiment Retour vers le futur


Numérique et culture, la fin nécessaire du copyright ?

C’est mon ami de blog (il écrit tout comme moi sur ReadWriteWeb France) Fabrice Epelboin qui pose la question dans une interview qu’il a donné lors des rencontres d’Autrans 2009. Sa remarque est très juste, et en fait se pose depuis des années : comment concilier diffusion massive de la culture et respect des auteurs ? L’une des réponses est la réforme des Copyrights. Les Creative Commons sont un début de réponse, mais la réflexion peut aller beaucoup plus loin, ce qui est esquissé dans cette vidéo.


INTERNET – Une instance de régulation en cours de définition

Oui vous avez bien lu.

Je suis tombé sur ça au détours de mes lecture de PC Impact: » Une instance de régulation du net dans le texte sur l’audiovisuel ».

« Art. 13 1. Un organisme, désigné par décret, est chargé d’organiser la concertation entre les pouvoirs publics, les représentants des acteurs économiques et ceux de la société civile sur les questions relatives aux services visés aux quatrième et cinquième alinéas du IV de l’article 1er. »

Et qui propose ça, un Sénateur. Dans mes souvenirs, le Senat était une chambre « plus sage » que la vibrionante Assemblée Nationale.
Mais bon là, c’est carrément une chambre d’arriéré.

Réguler le net ????
Que proposent nos sénateurs ?
Filtrage DNS, Obligation de flicage des FAI … ?

J’en viens à me demander si ce n’est tout bêtement pas pour répondre au lobby des « ayants droits ». Dans une sorte de course à l’anti-piratage, la France va fliquer tous ses compatriotes ?

Lorsque je lis ce genre de texte, je suis scandalisé par la méconnaissance de nos « élites » sur le sujet (mais je présume que l’incompétence ne se réduit pas à ce sujet). Il n’est pas possible de réguler l’Internet. Par essence, l’ancêtre de l’internet – Arpanet – était fait pour que les communications résistent à des explosions nucléaire (alors une commission MDR). Si on prend le cas grave de la pédophilie, il est très difficile de bloquer le message (site flottant, IP jump, newsgroup SSL, et j’en passe) et bien plus facile de s’attaquer à l’émetteur du message (de l’arrêter chez lui).

Lorsque je lis ce genre de texte, je suis abasourdi par l’inadéquation de telle procédure (les FAI n’ont pas attendu de ce type d’organisme pour réguler un tant soit peu l’Internet en France).

Lorsque je lis ce genre de texte, je me dis que c’est la petite commission (comment peut-on qualifier autrement ce type d’initiative) de trop.

Et sans poujadisme aucun, je m’interroge …
Ne pourrait-on pas occuper ce beau monde à modérer You tube ca les occuperait (non parce que déjà que Dailymotion doit passer sous la coupe du CSA)

PS: 20minutes parle aussi de la réforme de l’audiovisuel et de l’internet

Web2 Expo à New-York : l’essentiel à retenir

Elle avait lieu du 16 au 19 septembre à New-York, et c’est Michel Lévy-Provencal de France 24 qui nous fait sa synthèse en quelques slides powerpoint.

Mobile – Un navigateur pour les gouverner tous !

futurmobike.thumbnail.jpg Oui, il y a bien une guerre des navigateurs sur les mobiles: safari, mozilla, IE, Symbian. Les « toujours » mêmes se retrouvent aussi sur le mobile.

Une petite société Skyfire se propose d’apporter une compatibilité « totale » de navigation mobile et desktop. Skyfire promet l’accès au pub flash (donc à flash), vidéos YouTube , MySpace and applications Facebook, le tout sans aucun problème !

Skyfire est compatible avec Windows Mobile 5.x et 6.x avec ou sans écran tactile.