innovation

La Dyson car existe !

J’adore Dyson : le bonhomme et la marque. Design + innovation, et un grain de folie.

A l’image de cette compétition où les candidats doivent faire une « voiture Dyson » à base de pièces détachées d’aspirateurs !


Les 14 règles pour réussir dans la non-innovation

Pour avoir beaucoup travaillé en innovation/prospective/créativité, certains semblent les avoir appris par coeur !


Stan&Dam vous font découvrir toutes les tendances et innovations de DEMO 09

Stan&Dam étaient à DEMO 09 la semaine dernière ! DEMO, c’est depuis presque 20 ans deux conférences annuelles, réunissant le gratin des investisseurs de la planète web, les entreprises parmi les plus intéressantes du moment qui présentent pour la première fois leur produit, et la presse spécialisée. Saviez-vous par exemple que Palm ou TiVo avaient été révélés à DEMO ?

Qu’est-ce qui fait de DEMO une conférence à part ? Simple : les entreprises ont 6 minutes pour présenter leur produit, et séduire investisseurs et la presse (Business Week, New York Times, entre autres). C’est l’art du « pitch » à l’américaine, exercice incontournable quand il s’agit de devoir vendre une idée et cherche des fonds.

C’est une conférence moins connue que les autres (CES, 3GSM, CeBit), et pourtant c’est là que l’on découvre ce qui va faire « l’actu » des mois à venir : en effet le comoté éditorial de DEMO sélectionne de manière très pointue ce qui lui parait le plus pertinent et susceptible de devenir des succès numériques, dans le monde du hardware, du web et du software.

Toute la semaine Stan&Dam vont donc vous faire partager leurs ressentis, leurs coups de coeur pour des produis et services innovants, et de par la même vous faire partager les tendances du moment.

Merci à Eliane de Ubergizmo (en photo) pour avoir rendu possible cette venue à DEMO 09 🙂

Demo09_Damien.jpg

WORDING – Le marketing superlatif

Littéraire contrarié, j’adore les belles formules et les superlatifs… mais je trouve qu’en anglais ça passe mieux qu’en français (« amazing, wondeful, incredible »). A ce petit jeu, Apple est « number one forever » (« le premier de tous à jamais » en français), jugez plutôt :

Plus de 500 applications natives seront disponibles sur l’App Store d’iPhone dès la mise en vente de l’iPhone(TM) 3G d’Apple qui débutera le 11 juillet en Europe. L’iPhone d’Apple constitue une plate-forme mobile sans précédent pour les développeurs, qui ont déjà créé une incroyable variété d’applications novatrices : jeux d’action impressionnants, applications médicales sophistiquées et robustes outils de productivité pour les entreprises. Ces applications seront disponibles sur le nouvel App Store révolutionnaire d’Apple, qui permettra aux clients de les télécharger sans fil directement sur leur iPhone et de commencer à les utiliser immédiatement. Plus de 125 de ces applications sont proposées gratuitement aux clients iPhone.

Rhhaaaaa… Le discours gargarisant par excellence, plein de mots valorisants et rassurants, flatteurs et qui piquent les yeux… Vous en avez plein la bouche, n’est ce pas ?

J’appelle cela le « marketing (des) superlatif(s) » [(r) Dam 🙂 ], le genre de discours qu’un commercial peut vous faire pour vous gonfler à bloc sur son produit. Un mélange habile d’adjectifs innovants (« une plate-forme mobile sans précédent « ), de réassurance inutile (« applications natives »), de flatterie pour ceux qui ont fait le « bon » choix (« robustes outils de productivité »), sans oublier la touche finale : c’est-maintenant-ou-jamais-qu’est-ce-que-tu-attends-bon-sang (« commencer à les utiliser immédiatement »).

Ce qui est troublant, c’est que la dialectique d’Apple est en adéquation osmotique 😉 parfaite avec l’être qui incarne la marque : Steve Jobs. Une cohérence parfaite entre l’incarnation, l’incarné et la représentation (regardez une video tutoriel, comparez vous verrez). Du grand art, peu de marques peuvent revendiquer une telle cohérence globale (Virgin, Nespresso, Google, Ikea en font partie; Disney et Microsoft dans une moindre mesure).

Ce qui pose bien sur LA question : ces marques et leur esprit-karma peuvent-elles survivre à leurs créateurs ? C’est un autre sujet…

BARCAMP – Nous étions au VideoCamp2

Stan&Dam étaient au VideoCamp2 organisé samedi dernier (le 9 juin) dans un lieu magique, la Cartonnerie.

Au programme, de nombreux groupes sur les usages de la vidéo, des témoignages (par exemple celui de Ravana de Geekement Correct), de nombreuses interrogations (comment faire émerger une production « pro-am » viable ?)…

Un regret toutefois : comme dans de nombreux BarCamp, on oscille entre sujets traités de manière approfondie ou superficielle, cela étant lié à l’hétérogénéité des participants. Non pas que je voudrais dans ces sessions ne voir que des gens super pointus sur un domaine, au contraire. Mais le principe initial des barcamp, dédiés à l’émergence de nouvelles idées vitre maquettées par des codeurs talentueux, me semble mal fonctionner avec tous les sujets.

Vous trouverez quelques images ici.

Petit jeu office lip dub

129677-xxs.jpg Grand jeu concours où il n’y a rien à gagner …. où sont cachés Stan & Dam More