hadopi

eG8 : Jérémie Zimmerman clashe Frédéric Mitterrand (vidéo)

Dans l’atonie globale et compassée du eG8, UN frenchy a osé se lever face à la pensée unique sur les droits d’auteurs : Jérémie Zimmerman de La Quadrature du Net.

Je ne sais pas comment il a passé les cordons de sécurité (Publicis a dû avoir un moment d’égarement dans les invitations envoyées), mais il a osé tenir tête à toute la dialectique hadopienne du gouvernement distillée durant toute la session de débat. Ambiance.

PS : merci à Korben pour l’extrait.

PPS : c’est une des rares fois où la salle a applaudit…


Avant-première en ligne ce soir du documentaire [email protected] de France 4

A l’occasion de l’avant-première du documentaire [email protected] au MK2 Bibliothèque, le Jeudi 24 Mars à 20h30, France 4 innove en intégrant les outils 2.0 dans son dispositif. Chacun pourra ainsi participer à cet évènement et les internautes seront plus que jamais impliqués (et bien sur, Stan&Dam y seront !).

Pour la première fois, France 4 relayera l’avant-première aux internautes à travers un livestream hébergé sur le site de la chaîne. Les webspectateurs connectés pourront vivre pleinement la soirée et intervenir lors du débat, via leur compte Twitter ou grâce à un simple formulaire disponible sur le site france4.fr

Les questions et commentaires des internautes et mobinautes seront transmis dans la salle de projection, en temps réel, en s’affichant sur un webwall qui leur est dédié. Ainsi, ils pourront interagir comme s’ils étaient présents dans la salle.

Le débat sera animé par Benjamin Muller (France 4 / Europe 1), en présence des réalisateurs du documentaire et d’invités reconnus : Douglas Alves (Association MO5), Ollivier Pourriol (Philosophe/Cinephilo) et Fabrice Epelboin (Editeur de ReadWriteWeb pour la francophonie), notamment.

 

Les thèmes du débat seront :

– Le Hacking est-il un acte politique ?

– MP3, Napster, mods : ce que nous devons au piratage ?

– Les pirates, figures de la culture populaire ?

 

Vous pouvez participer au débat et posez vos questions dès maintenant, via le formulaire, ou sur Twitter : #piratagef4

http://www.france4.fr/piratage

 

Le documentaire sera diffusé le 15 avril à 22h20 sur l’antenne de France4.
[email protected], un documentaire coréalisé par Etienne Rouillon et Sylvain Bergère, produit par MK2Production

Taxeman …. nah nah nah … Taxeman

(Sur l’air de Batman, la série des années 60).

Je ne sais pas si vous avez vu mais ce Week End, on s’est fait taxer un peu plus.

Etes-vous utilisateur de NAS ? de disques durs externe ?
Faites-vous des backups de vos ordinateurs (mac ou pc) ?

Bref, utilisez-vous des supports de stockage ? (si vous lisez ce blog il y a de très très forte présomption). Vous serez heureux d’apprendre que les taxes sur les disques durs augmentent plus que salement !

Le 14 décembre dernier, la Commission copie privée a voté le principe d’un déplafonnement de plusieurs supports : les clés USB, les cartes mémoires et les disques durs externes.

En gros, le prix d’un disque dur de 2 Téra se décompose comme suit:

Prix HT = 70€ (à peu près)
TVA (19,6%) = 13€
Redevance Copie Privée = 38€

Ce qui nous fait 51€ de taxe diverses qui représente +72% sur le prix HT.
Surtout le cout des taxes se rapproche dangereusement du prix HT (on dirait le prix de l’essence presque).

Si mes souvenirs sont bons.
Hadopi est là pour nous empêcher de télécharger. Il est illégal de télécharger des œuvres protégées.
La taxe RCP est là pour rémunérer la copie privée qu’il n’est plus possible d’effectuer (DRM et exception de copie privée de moins en moins acceptée).

Juste … de qui se moque-on ?
Surtout qu’il suffit d’acheter les disques durs à part et des les mettre dans un boitier pour ne pas acquitter cette taxe.

Et juste pour le fun (c’est un peu vieux mais tellement d’actualité)


le DPI, c’est quoi exactement ?

Ah

On entend et on  lit plein de chose en ce moment sur le Deep Packet Inspection (DPI).

Je voudrais apporter mon petit éclairage sur la question sans ajouter à l’imprécision ambiante.

More

Hadopi … un magnifique foutoire

C’est un peu du jamais vu.

Le texte est mal fait (ou très bien fait … je m’en expliquerais par la suite) : imprécision, incompréhension du législateur et j’en passe.

Free ... Hadopi, il a tout compris

Tellement mal fait que Free a trouvé une faille dans le dispositif. La société de Xavier Niels (détesté par le petit Nicolas) a bien communiqué les adresses email visé par les ayants droits … MAIS en l’absence de convention avec l’Hadopi, Free n’envoie pas les emails d’avertissement via son SMTP. Rien ne l’y oblige d’ailleurs dans la loi (qui est très « fumeuse » sur ce point).
Résultat, le ministère de la culture s’est empressé de faire sortir un décret « anti free » qui crée une nouvelle sanction de 1500 € par mail non envoyé par un opérateur (ce decret introduit l’obligation «d’adresser par voie électronique à l’abonné chacune des recommandations (de l’Hadopi) dans un délai de vingt-quatre heures suivant sa transmission par la commission de protection des droits« ).
Fin de la récré ? euh … non
Free devrait non seulement se pourvoir devant le conseil d’Etat (L’ARCEP devait être consultée et ne l’a pas été) mais aussi porter l’affaire devant les instances européennes. Résultat, le décret n’est pour l’instant pas applicable (voir à ce sujet Numérama).

Internet policéTellement bien fait que l’Hadopi peut (via ce qui aurait pu être interprété comme une bourde du législateur … d’ailleurs était-ce bien une bourde) et va réguler toutes les fonctionnalités des logiciels de filtrage (qu’il fera bon d’installer pour ne pas avoir d’ennuis) et prévenir toute utilisation illicite de l’accès à un service de communication au public en ligne.
En gros, cela revient à interdire : la pédopornographie, le piratage, le spam, l’incitation à la haine … (bon perso je trouve que c’est très bien d’interdire tout ca) mais aussi l’atteinte à l’honneur, l’accès à certains site (jeu d’argent en ligne) la diffamation … et là je dis gloups parce que se profile dans ce dessein une reprise en main de l’internet par le pouvoir politique (sur ce point voir encore et toujours Numérama)

Peut etre que Nico n’a rien compris à Internet. Mais il s’attaque formidablement bien à l’outil pour l’émasculer et faire rentrer dans le rang … les Français.

Je vous conseille un excellent article sur la démocratie et l’internet « Dominique Cardon : Pourquoi l’internet n’a-t-il pas changé la politique ? »
… ca déprime un peu ; je vous préviens.

ao.jpg

Et pendant ce temps-là certains ont la banane …… je vous laisse vous faire votre propre avis eclairé.

Je suis un déléquant

… Multirécidiviste de surcroît

Pourquoi ?

Parce que j’ai jailbreaké mon iPhone en allant sur un site web (jailbreakme.com)

C’est Me Prud’homme (du cabinet Bensoussan) qui le dit : Jailbreak d’iPhone : l’Hadopi aura son mot à dire

Y a pas à dire j’aime de plus en plus Sarkoland.

Super Crapule vs Hadopi, exemple de propagande pédagogique

C’est en me promenant sur le blog de Cyril que je suis tombé sur cette vidéo proprement hallucinante. Diffusée sur France 5 (chaine du service publique, donc financée par mes deniers via la redevance), elle explique à heure de grande écoute pour les enfants les « bienfaits » d’Hadopi face au piratage, symbolisé par Super Crapule.


Que dire… Si ce n’est que je trouve le procédé totalement ignoble. S’attaquer à nos « chères têtes blondes » (comme le veut la formule consacrée et surannée) via un dessin animé (plutôt bien fait d’ailleurs, les codes sont bien respectés) et leur balancer un discours à sens unique totalement manichéen en utilisant un format innocent (le dessin animé), c’est d’un retors consommé. C’est presque de la drague à la sortie de l’école, sachet de bonbons à la main…

Mais ce qui me terrifie, c’est la propension du Gouvernement et des lobbys des majors a préparer nos enfants à être de parfait petits soldats consommateurs sans recul, formatés depuis leur plus tendre enfance. Cette fois-ci, c’est la doctrine de la détection anticipée délinquance des mineurs qui est utilisée : allons inculquer la bonne parole aux enfants dès le CP, celui qui en déviera (ou qui sera détecté comme tel) sera identifié comme un dangereux terroriste de la création intellectuelle. Et pour parfaire le tout, rajoutons une dose de terreur : 300000€ et la prison. Rien que ça ! Absolument pas traumatisant.

Une vertue à ce film : donner du poids à tous les messages pédagogiques délivrés depuis des années qui poussent à décoder ce qui passe à la télévision. Cette fois-ci, c’est sur, allez sur internet, au moins vous aurez la possibilité de penser par vous-même.

Epilogue : France 5 a fait amende honorable, et surpprimé la vidéo, évoquant des « erreurs factuelles »…

Avec le routeur Hadopi, téléchargez tranquille !

C’est nouveau, ça vient de sortir, et ça ne coûte que 49€ !

Avec cela vous êtes tranquille, ce sont vos voisins qui font le boulot et téléchargent pour vous.

Comment ça, c’est un fake ? 😉