free

Bref, je suis chez Free Mobile

J’aime bien certaines parodies de Bref, et je dois avouer que celle-ci est assez proche de la réalité d’après ce que de nombreux amis m’en ont dit 🙂

Pas facile de se lancer sur un nouveau marché…


Free Mobile : tous sur les forfaits et comment s’abonner

C’est un Xavier Niel très en verve, visiblement jouissif et émotionné qui a présenté son offre Free Mobile, 5 ans de travail acharné pour lancer le quatrième opérateur mobile français. Et ça, madame, c’est une Révolution !

Très « Steve Jobien » dans son style quand il annonce son « encore un détail » (one more thing) et plus encore Steve Ballmerien avec son « vous êtes des pigeons », on sentait une vraie hargne dans ses annonces. Tu m’étonnes, quand on lance une telle bombe nucléaire sur le marché du mobile…

Les forfaits Free mobile

  • 19,99 €, et si vous êtes déjà abonné chez Freebox c’est 15,99 € : la force de la communauté 😉
  • 2 € pour un forfait 1h avec 60 SMS (forfait dit « RSA » mais ouvert à tous), et si vous êtes déjà abonné Frebox c’est CADEAU : 0 € pour 1h de com ! Et ils font de la marge !!!

Les détails

En attendant les CGU « qui tiendront en une page », voici ce qu’il faut retenir :

  • Pas d’engagement
  • 40 destinations en illimités.
  • SMS et MMS illimités
  • Accès Internet mobile sans limite d’usages (P2P compris mais quid de la VoIP ?) à 3Go en fair use.
  • Un accès via les box certainement via Freephonie ou Femtocell.
  • Accès aux 4 millions de Freewifi.
  • Tous les types de mobile seront proposés y compris iPhone ! Avec facilités de paiement autrement dit vous paierez une sorte de crédit gratuit chaque mois.
  • Mobiles desimlockés.
  • 0,50€ en roaming dans les autres pays.
  • Gestion de tous les forfaits via l’interface web, pour faire attention de ne pas dépasser sa consommation.
  • Et on peut s’abonner dès maintenant !

Et pour s’abonner ?

Il vous faut un téléphone désimlocké dans un premier temps pour faire partie des 3 premiers millions d’abonnés.

Si vous êtes encore sous abonnement avec un opérateur, il y a des solutions pour vous désengager.

Si vous voulez garder votre numéro, il vous faut un numéro appelé RIO que vous pouvez obtenir via le 3179 pour ensuite le communiquer à Free.

Et ensuite c’est par ici que ça se passe.

Simple !

Et une pensée pour SFR, Bouygues (qui a été la cible privilégiée de Xavier Niel, espèce de romano !) et Orange (malgré les remerciements à Stéphane Richard, n’oublions pas que Free utilise une partie de son réseau !).

Comment Free a saboté le lancement de La Box de Numéricable

Petit cas d’école que ce lancement en demi-teinte, dans l’urgence et l’indifférence polie que celui du nouveau modem « tout en un » de Numéricable : La Box.

Quand Free prend tout le monde de court…

Numéricable avait pourtant tout bien préparé : une conférence de presse prévue de longue date le 1à matin à 9h dans un bel hôtel parisien, et un évènement commun avec Cisco et Intel le soir à 18h en direct du CES. Bref, ça claque.

Or, depuis quelques jours Free buzze. Tout le monde pensait que l’annonce serait le vendredi 6 janvier. Puis le 12.

Ouch ! Dommage, comme de par hasard, la conférence de Free est finalement positionnée le 10 janvier à 8h30 du matin !!!

Entre les journalistes au CES, et ceux pour qui les offres de Free sont LA priorité (c’est à dire tout le monde sinon c’est une faute professionnelle), il n’allait donc pas rester grand monde à 9h pour Numéricable…

Conclusion : maintien des deux évènements du 10 et un conférence de presse convoquée en urgence à 19h le 9 avec quelques journalistes triés sur le volet et envoi massif de communiqués de presse dans la foulée.

Histoire de que la visibilité de La Box dure au moins 24h…

La Box est bel objet technologique

C’est dommage car, sur le papier, et en vrai, l’objet a de quoi séduire :

– un seul boitier pour le modem et la télé (personnellement je ne trouve pas cela génial, étant donné que la prise câble n’est pas forcément prêt de la télé désormais),

– un Core Intel Groveland 4235 avec encodeur

– des débits annoncés de 200 Mb/s en flux descendant, et de (seulement) 10 Mb/s en flux ascendant (upload),

– un lecteur Blu-Ray « amovible »,

– 4 tuners TV pour regarder deux programmes simultanés pendant l’enregistrement de deux autres programmes simultanés,

– le Wi-Fi N,

– deux lignes téléphoniques,

– lecteur de carte à puce,

– 1 port SB pour un dongle DECT (non fourni)

– et un disque dur « extractible » de 40 à 500 Go.

Si le look de l’objet fait penser à l’imposante première Xbox (ou au Cube de Canal +, au choix), la télécommande accueille un « pad » tactile pour naviguer en toute fluidité dans les menus.

Mediacenter (comme la Freebox Revolution), elle propose un moteur de recherche « intelligent » pour rechercher facilement certaines programmes.

Facebook Inside

Mais l’innovation qui est passée inaperçue est l’adaptation de Facebook à l’écran de télévision afin de permettre de suivre un programme et de partager avec ses amis son opinion via une mise à jour de statuts.

Je pense que twitter aurait été plus adéquat (live tweet), mais l’idée reste excellente, une première en dehors de l’univers informatique.

Les prémices d’une vraie convergence réseaux sociaux et télévision ?

La Freebox Révolution accepte enfin les sous-titres !

Ca n’a l’air de rien mais cette news va mettre en liesse tous les chanceux qui, comme moi, ont une Freebox V6 dite « Révolution ».

Car autant la V5 est techniquement pas mal mais accepte les sous-titres sans problème car c’est un clone de VLC qu’elle embarque, autant la V6 est une bombe technologique mais elle demande beaucoup de travail aux équipes de développement interne…

Donc jusqu’à présent vous pouviez presque tout lire, mais sans la possibilité d’avoir un fichier .SRT pour lire les sous-titres des films téléchargés « où vous voulez ».

C’est maintenant possible d’après le bugtracker de Free qui annonce fièrement une mise à jour du Freebox Player  :

Support des sous-titres dans le lecteur multimédia : vous pouvez maintenant afficher les sous-titres de vos vidéos (#3575). Les formats suivants sont supportés :
SubRip (SRT) : renommez votre fichier srt pour qu’il ait le même nom que la vidéo, sans l’extension (par exemple pour toto.avi il faut nommer le fichier de sous-titres toto.srt). Il peut arriver que les sous-titres soient décalés après un saut dans la vidéo, nous cherchons la cause de ce problème afin de le corriger le plus vite possible.

Suffit juste de redémarrer la bête. Alors, Feel Free ?

Les autres améliorations du firmare 1.0.4 sont ici.

Faire fonctionner une Freebox et un Apple Airport Express

J’ai passé une heure en ce dimanche ensoleillé à essayer de faire un truc très simple qui devait m’en prendre cinq : appairer un Airport Express et la Freebox Revolution.

Un Airport Express, c’est une sorte de petite borne qui se branche à même une prise de courant et permet d’étendre un réseau wifi (répétiteur), et/ou de connecter une imprimante et des haut-parleurs (jack analogique et optique) et de les utiliser à distance.

Cette borne est compatible AirPlay, la norme Apple de diffusion de médias sans-fil, me permettant par exemple de diffuser de la musique dans ma chambre via mon iPhone pilotant l’iTunes de mon imac dans le bureau (vous avez suivi ?).

Donc tout aurait dû bien se passer… Depuis mon Mac je vois la borne, je la paramètre, je demande à ce qu’elle fasse partie du réseau wifi de ma Freebox pour pouvoir être vue de partout depuis un iTunes, un iPhone ou un iPad… Et là, ça plante.

Je redémarre (trombone obligatoire) la borne, je recommence… Plantage.

Je connecte la borne en ethernet à même l’ordinateur, un début de réponse : mise à jour du logiciel interne obligatoire. Dont acte. Et je reessaye de l’appairer avec ma Freebox. Echec.

Je fouine sur internet, et là je découvre que la Freebox n’est pas compatible avec le protocole WDS. Ouf, cela ne sert qu’à étendre mon réseau wifi en relayant le signal principal émis par la Freebox., ce dont je n’ai pas besoin (au pire je ferai du CPL). Je veux juste que la Freebox et l’Airport Express se voient !

Je cherche encore… Et là, je tombe sur LA solution. Le truc que tu te demandes comment un type a pu y penser tellement c’est abscons et opaque. Ca se trouve que le forum de Macbidouille, et c’est d’une bêtise sans nom : il faut que la clé WPA (TKIP + AES) ait 13 caractères. Point.

J’essaye. Ca marche du premier coup !!!!

Ce problème semble récurrent depuis des années, et je suis effaré que Apple n’ait pas corrigé ce bug… A moins que cela ne vienne que de la Freebox ?

 

La marche à suivre complète par RaoulVolfoni :

Paramétrage de la Freebox HD à partir de l’interface de gestion, rubrique « Fonction Wifi »
– Canal : 11 (choisissez celui que vous voulez, mais c’est important d’utiliser le même pour les 2 appareils)
– Canal automatique : non cochée
– Réseau : choisissez le nom que vous voulez, évidemment
– Réseau masqué : non cochée
– Protection : WPA (TKIP + AES)
– Clef : choisissez ce que vous voulez, MAIS AVEC 13 LETTRES, du type « abcdefghijklm »

Cliquez ensuite sur « Envoyer » et quand on vous le dit, relancez la Freebox

Passons maintenant au paramétrage de l’AE

Paramétrage de la borne AirPort Express, à partir de l’utilitaire d’administration (en version pour PC, si vous êtez sur un Mac, ça peut changer un peu)
– Connectez la borne AE au courant et à votre ampli (pour AirTunes)
– Onglet « Airport », choisissez « Se joindre à un réseau sans fil existant » et indiquez, dans « Nom du réseau », le même nom que celui indiqué sur la Freebox ; choissiez le même canal que la Freebox et cliquez ensuite sur le bouton « Sécurité »
– Fenêtre « sécurité » : Choisissez « WPA pour domicile et petite entreprise » et indiquez la clef choisie sur la Freebox, validez
– Onglet « WDS » : NE TOUCHEZ A RIEN, justement, la Freebox ne semble pas supporter de WDS (dommage car on ne peut du coup pas profiter de l’AE pour étendre la portée du réseau Freebox…)
– Onglet « Musique » : Cliquez « Activer AirTunes… » et choisissez un nom

 

Nouvelles pub de Free : Rodolphe, reviens ! [vidéos]

S’en est fini de Rodolphe et de ses binocles ! Place à Mister Easy, une sorte de Monsieur Manatane croisé avec Monsieur Cyclopède qui débite des phrases incompréhensibles avec un air inspiré, le tout pour finir par démontrer via une formule capillotractée les avantages de la nouvelle Freebox Révolution.

Pour la peine, petit hommage à notre Geek préféré :


C’est comment sinon ?

L’idée est bonne, mais gagnerait à être plus courte. Car là, on s’ennuie. A vouloir faire décalé tout en étant plus grand public, Free nous sert des saynètes sympathiques mais pour lesquelles on a du mal à accrocher, tellement le lien avec le discours de la nouvelle icône (Mister Easy) semble ovniesque et incompréhensible.

A mettre le prix, peut-être aurait-il fallu prendre le vrai Edouard Baer et pas un erzats.

La plus réussie est celle rendant hommage au film « Massacre à la tronçonneuse », la moins bonne est celle pour le lecteur DVD.

On va s’y faire, c’est sur…

Dernière nouveauté, le slogan : « Feel Free ». Pas mal. Mais rien ne remplacera Cretin.fr 🙂





[MAJ] Toutes les nouveautés de la Freebox Révolution aka « la bombe atomique »

Ce matin une mini bombe atomique a été larguée par Free à destination des autres opérateurs ADSL présents sur le territoire, en l’occurrence Orange SFR et Bouygues.

Les dirigeants de ces trois sociétés sont en train de s’ouvrir les veines avec des RJ45 et des larmes de sang coulent de leurs yeux révulsés d’effroi, leurs lèvres bégayantes n’arrivant à articuler qu’un seul mot lancinant : « pourquoi ? ».

Oui, pourquoi vous n’êtes pas capables de faire pareil que Free pour 29,99€ par mois (+ 6€ si l’on est en dégroupage total) ? Je vous redonne la liste des innovations dévoilées par un Xavier Niel transcendé (« esprit de Steve Jobs sorsss de ce coooorps ») :

  • Un design made in Stark (je trouve que ça fait un peu « pseudo hype » d’être designé par Stark, Ora Ito aurait été beaucoup plus tendance) qui va nous changer des monolithes gris dans le salon
  • Freebox hybride Fibre / ADSL avec routeur 4 ports gigabits et Wifi 802.11 N à 45 mbit
  • Socle DECT 8 téléphones intégré
  • Affichage digital et menus tactiles. L’affichage change lorsqu’on la change de position (comme le Cube de Canal Plus)
  • Hauts parleurs intégrés
  • Serveur NAS (stockage, accès au contenu, import depuis une clé USB et accès distant) avec 250Go de disque dur intégré
  • Processeur x86 Intel Atom 4100 à 1,2 Ghz et support 1080p natif
  • Télécommande radio gyroscopique et accéléromètre « à la Wii » et gestion possible depuis un iPhone ou un iPad (ce que je faisais déjà :p), et un joystick style Xbox !!!
  • Système d’informations en PIP sur l’écran et informations contextuelles en partenariat avec Allociné
  • Navigateur internet intégré HTML 5 et Flash compatible !!! (Et paf ! Dans les dents de Google TV)
  • Un lecteur BluRay (et un micro onde aussi ?) et lecture de tous les formats vidéo connus (MKV, DivX…)
  • Un store d’applications « à la Apple » (malin pour élargir le modèle de revenus)
  • Jeux 3D fournis par Gameloft dont Asphalt 5 !
  • Echanges de Pair à Pair entre Freebox (fonction aussi appelée FUCK HADOPI !!!!) et contrôle des IP
  • Contrôle parental
  • Une centrale nucléaire en cas d’attaque de zombies

Et tout cela en intégrant… les appels vers TOUS les mobiles. TOUS !!! En revanche pas de trace de FemtoCell (relais GSM domestique) pour le moment. Pour le moment ai-je bien dit, car Free se réserve encore quelques surprises…

Je vais hurler dans mon coin et je reviens…

PS : et Alice dans tout ça ? Elle passe aussi à la Freebox v6 et elle ferme boutique ? Il serait logique de fusionner l’ensemble du parc à cette occasion…

PPS : le communiqué de presse officiel d’Illiad (lui aussi designé par Stark).

Annonce de la Freebox v6 : suivez le live sur Stan&Dam

Le live révélant les nouveautés de Free (et certainement la Freedbos v6), c’est mardi 14 décembre à partir de 9h.


Merci à nos confrères de Freenews.