frédéric lefebvre

Frédéric Lefebvre va-t-il expérimenter la castration chimique ?

Ce n’est pas nous qui posons la question, mais un lecteur du Monde.

Voici la réponse de Pierre Lamothe, chef du service médico-psychologique régional de Lyon, toujours dans le Monde.fr :

abankor: Pensez-vous que Frédéric Lefebvre accepterait, pour l’exemple et par conviction, que l’on expérimentât sur lui la castration chimique ?

Pierre Lamothe: Nous avons beaucoup plus de volontaires pour la castration chimique que d’indications médicales réelles. Il est habituel chez le pervers de déclarer que son comportement s’origine à l’extérieur de lui-même. Si ce sont ses hormones ou ses gènes qui déclenchent ses pulsions, il peut en être quasiment spectateur en disant : « Ce n’est pas ma faute. Soignez-moi et tout rentrera dans l’ordre ». Et cette demande est très ambiguë et n’est pas un très bon préalable aux soins.

A se demander si les interviewés lisent bien les questions 🙂

La pause de midi de S&D : jouez au lefebvrotron

Idéal pour égayer les repas entre amis ou pour gagner une partie de Scrabble, le Lefebvrotron sera aussi un outil idéal pour s’entrainer à décrypter le Frédéric Lefebvre dans le texte.

Pratique et utile, gratuit de surcroît et totalement compatible web 2.0 (le web sur lequel nous surfons aujourd’hui) , ce site est issu d’une idée originale de yoannletroll depuis ce topic sur le forum HFR.

Ses auteurs à préciser : « Il est bien évidemment parodique, tous les communiqués générés n’ont jamais été émis par l’intéressé. Cependant, ils contiennent de vrais morceaux de propos de M. Lefebvre. »

C’est parti pour jouer au Lefebvrontron !

lefebvrotron.png


Frédéric Lefebvre: Hadopi tout le monde aime. Si je vous le dis ! [HADOPI]

On va ranger cette vidéo dans le rang du comique de répétition.

Que retirer de cette vidéo ?

Frédéric Lefebvre est dans le déni de la réalité. A l’affirmation d’un journaliste (« les FAI sont contre Hadopi, Free et les autres »), la seule réponse de FL … « NON »

Édifiant !

[dailymotion x8q656_parlons-net-clementine-autain-vs-fr_news&related=0 nolink]

PIRATAGE – le 4 mars approche (revue de site)

Et les papiers se multiplient sur la très rétrograde et liberticide « Hadopi » (je reste chaque jours un peu plus étonné de l’apathie de la population … la conjoncture sans doute).

A tout seigneur tout honneur: maitre Eolas s’attaque à l’interview de Frédéric Lefèbvre sur 20 minutes … S&D s’était essayé à l’exercice. Il faut l’avouer nous sommes beaucoup moins drôle.
A lire absolument parce que très très drôle (et à rapprocher de l’excellent livre Belle-Amie sur Rachida Dati et les actions de Frédéric Lefèbvre)

Un autre billet de PC inpact sur Le filtrage, cheval de Troie du projet de loi antipiratage:

  • L’Hadopi, c’est le marquage des œuvres,
  • Hadopi c’est le filtrage rampant, possible juridiquement à n’importe quel niveau du réseaux,
  • L’Hadopi c’est la labellisation des sites dans les hotspots WiFi, un internet blacklisté sur ces mêmes hotspots…
  • L’Hadopi, c’est aussi des mesures de surveillance des œuvres sur les réseaux avec contrôle à distance ou accès aux données personnelles encadré d’une simple procédure déclarative (et non plus d’autorisations)
  • L’Hadopi c’est l’absence de contraintes administratives sur les éditeurs de solution de sécurisation dans la fourniture du code source de leurs logiciels de surveillance ou de traçage.
  • L’Hadopi c’est enfin l’absence d’interopérabilité entre les outils de sécurisation
  • L’Hadopi, c’est l’assurance d’avoir des éditeurs qui vont pouvoir imposer dans les faits des solutions payantes aux abonnés pris de paniques par la peur de la suspension.

Et pendant ce temps là, la Nouvelle Zélande (après la Grande Bretagne qui ne veut pas en entendre parler et l’Allemagne qui la juge déplacée) retoque la riposte graduée pour vraisemblablement mieux l’abandonner (Numérama – La Nouvelle Zélande suspend la riposte graduée au dernier moment !)

Même les militants de l’UMP se disent choquer d’un tel projet de loi liberticide sur Numérama – Riposte graduée : les militants UMP protestent contre le projet de loi. Les commentaires de l’article sont particulièrement corsés …

Moi même militant de l’UMP (oui oui lynchez moi^^) j’ai exprimé mon mécontentement aux réunions du parti, à mon député et partout autour de moi.
Je regrette profondément que le gouvernement ne sache pas tenir le cap d’une vraie politique de droite, indépendante vis à vis des pressions industrielles, prônant une vraie concurrence effective (pensons à la téléphonie), protégeant la création (en trouvant par exemple un vrai moyen de rémunérer les artistes) et l’innovation (à laquelle le gouvernement entend faire profondément obstacle, en niant la neutralité d’Internet et en portant de sérieux coup de boutoir au monde du logiciel libre). Alors que l’UMP se voulait décomplexé et moderniste (au moins dans le domaine économique), il se meut peu à peu en un vieil animal réactionnaire, conservateur voir obscurantiste (sinon corrompu ?).

Mais la loi sera voté à n’en pas douter puisque le roi l’a décrété.

.. Et lucides

Un recours devant le Conseil Constitutionnel comme comme ce fut le cas pour la DADVSI, sera la porte de sortie.

Cela n’empêche pas Pascal Negre de continuer à radoter sur le même air son petit couplet sur le piratage. Attention, il y a pire que le piratage … la licence globale qui couterait pour lui très très cher (au moins 30 ou 40 € par mois soit un BluRay – soit dit en passant personne ne se demande pourquoi les BluRay ne se vendent pas ou mal – Numérama 82 % des Blu-Ray produits resteraient invendus – les commentaires sont là encore à la hauteur du débat.). Et Numérama ( Pascal Nègre : la licence globale coûterait 30 ou 40 euros par mois) de démontrer l’absence de bien fondé des propos … SIC

Voila, c’est tout pour aujourd’hui …. jusqu’à demain !

Piratage – Lefebvre encore plus fort

Vu sur 20 minutes:

Le petit Lefebvre se sent pousser des ailes grâce à Luc Besson. Que dire ?
C’est Stan qui s’y colle et vous propose ses petits commentaires après chaque envolé de Fred.

« les sites de vidéos en streaming se développent sur le Net, faisant fi des droits d’auteur »
… des noms des noms. Perso, je n’en connais pratiquement aucun et ne m’intéressait pas a Beemotion. C’est peut être parce que c’est confidentiel ?

« certains sites, comme beeMotion, sont des dealers. »
…et Beemotion dealait des films et des séries. Ergo, les films et séries sont des drogues. Il faut les interdire ! Aie ….

More

Piratage – encore et toujours … maintenant c’est LEFEBVRE

Décidément aujourd’hui, c’est un torrent (humour inside) d’actualité sur la question.

Après Besson, après Sarkozy, après Albanel et j’en oublie … Fréderic Lefebvre (monsieur « ‘euuuuuuh » qui ne sait même pas ce qu’est le Web 2.0) revient avec son petit pinceau pour mettre une couche de plus.

Donc maintenant, c’est le streaming qui ne lui plait pas au Monsieur. Et comme c’est un grand garçon … il fait quoi ? Il écrit à l’Hotel de Lassay à son ami le président de l’Assemblée Nationale.

More

Le crash-test web 2.0 de la semaine : Benoit Hamon

Une semaine après Frédéric Lefebvre, c’est Benoit Hamon, porte-parole socialiste, qui se prend les pieds dans le tapis numérique tiré par Jean-Jacques Bourdin.

« Le web 2.0 ? Heuu… » (bis repetitat).

A croire que les communicants qui entourent les politiques n’écoutent pas les médias, et ne préparent pas leurs passages avec un interviewer plutôt connu pour aimer les piéger…

Frédéric Lefebvre in english, about the web 2.0

Le web 2.0 est formidable… Grace aux nouveaux outils de sous-titre proposés par YouTube il est possible de rajouter des textes à une vidéo. Comme, par exemple, traduite en anglais la désormais cultissime interview de Frédéric Lefebvre en anglais !

Comme cela, le monde entier pourra juger de sa capacité à accéder au secrétariat d’Etat à l’économie numérique. Au dernières nouvelles, l’Elysée, devant tant de compétences pour le poste, le supprimerait purement et simplement (le poste, pas Lefebvre) après le départ d’Eric Besson…

[youtube xQF5BJMRQkw]