Fnac

Test du Kobo Fnac

J’ai craqué pour le reader de la Fnac fabriqué par Kobo (oui je l’ai même payé. Je suis nul comme blogopu….)
Et cette liseuse est juste top. Je ne connaissais pas le rendu de l’e-ink qui est juste bluffant. On dirait vraiment de l’encre sur du papier.


L’ebook Kobo a quelques défaut:
le logo FNAC en mode veille
l’absence de gestion des series dans une liste de livre.

MAIS … il y a des solutions:

Pour le logo Fnac: il faut aller sur la tablette dans le dossier kobo puis ouvrir avec un editeur le fichier affiliate.conf en remplacer affiliate=fnac par affiliate=kobo.

Quant à la gestion des séries, cela se passe avec l’excellent gestionnaire d’ebooks Calibre:
aller dans préférence, MetaData plugboards:
format:ePub
Device:Kobo
Source Template: {series:re(([^\s])[^\s]+(\s|$),\1)}{series_index:0>2s| – | – }{title}
Destination Field: title

Il faut retirer les livres du kobo. Le débrancher pour qu’il reconstruise la bibliothèque. Le rebrancher et envoyer via calibre les ebooks sur le kobo. Et voila … une belle serie de livre bien classé !

[MàJ] iPhone : comment s’y retrouver dans les forfaits et lieux de vente

17 juillet : l’iPhone arrive en France avec du retard, mais il est là… Vous avez envie de vous l’offrir ? Soit. Mais il va falloir vous y retrouver dans les offres, sans oublier où aller l’acheter.

Lieux de vente

Il n’y avait jusqu’à présent que le réseau France Télécom qui pouvait vendre l’iPhone. La V2 élargit ce réseau aux distributeurs Orange suivants :

Pour les revendeurs Apple Premium Reseller, la vente sera aussi possible mais pas immédiatement (encore une manière pour Apple de se mettre à dos son réseau de distribution…).

Abonnements et tarifs

Pour faire « simple », vous avez le choix entre le forfait iPhone et les autres forfaits de Orange : Origami, Mobicarte, forfaits Click (sur le web uniquement), Ten by Orange et fnac mobile si vous prenez votre forfait à la Fnac (qui passe sur le réseau Orange, comme le monde est bien fait lol).

Attention, hors des forfaits iPhone vous n’avez pas accès :

  • au Visual Voice Mail (qui permet d’écouter son répondeur en le pilotant depuis l’interface tactile)
  • aux bornes Wifi Orange (paiement à l’acte requis)
  • au push mail (ce dernier point reste à vérifier techniquement).

En revanche, vous pouvez associer toutes les options Orange que vous voulez aux forfaits autres que dédié iPhone. Par exemple, il est désormais possible d’accéder au bouquet de chaines de télé Orange World via une option dédiée (incluse dans le forfait Origami Star, voir plus bas).

Quel forfait choisir ?

Vous trouverez ici un comparatif très détaillé de ces offres iPhone et Origami.

Ce qu’il faut en retenir :

  • le forfait iPhone est très bien dimensionné pour ses « points forts » : du net illimité (à 500 Mo…) en 3G et Wifi Orange inclus, des volumes horaires « soir & week-end » (SFR ! Souvenirs, souvenirs), juste ce qu’il faut de SMS, le push mail et le Visual Voice Mail.
  • les forfaits Origami sont moins chers, mais présentent des usages différents : « Star » est plus grand public (de la voix et des SMS illimités le soir et le week-end mais aussi la télé avec le bouquet de chaines Orange World), « First » et « Jet » sont plus pros (de l’illimité vers Orange et fixe en journée et des prix sur les appels vers l’Amérique du Nord, mais pas de SMS). Dans tous les cas, l’usage du mail est restreint (10 Mo par mois, puis 9 centimes le kilo-octet), pas de Visual Voice Mail (mais réception des messages vocaux via son mail Orange possible), ni de Wifi inclus.
  • les forfaits Ten et Fnac sont intéressants si vous ne voulez que de la voix et du data illimités, sans SMS ni Wifi et fonctions avancées.

Enfin, en fonction du forfait choisi, l’iPhone ne vaudra pas le même prix (voir ci-dessous).

Bon courage ! 🙂

PS : vous trouverez une analyse complémentaire à la nôtre ici.

A quand la fermeture de Fnac.com pour cause de DVD pirates ?

C’est ce qui s’appelle jouer à l’arroseur arrosé… Le Canard Enchainé révèle cette semaine que la Fnac, dont est président Denis Olivennes, auteur du rapport contre le téléchargement illégal de musique, vendrait des DVD piratés !!!

Si l’on se fit à 20 Minutes, « les galettes incriminées sont des «bootlegs», c’est à dire des enregistrements non autorisés de performance live par des artistes comme les Rolling Stones, Eric Clapton ou Jimi Hendrix. » Elles sont vendues via un soit-disant label américain (mais plutôt tirant du côté de la Yougoslavie), Wow productions.

En y regardant de plus près, il apparait que la Fnac n’est pas le seul distributeur en cause, et penser que le Canard ait eu envie de se « payer » Denis Olivennes n’est pas totalement impossible… Mais il n’empêche. La direction du plus grand disquaire de France était au courant depuis décembre, et ces mêmes DVD sont bien référencés sur Fnac.com, en plus de tous les magasins de la marque.

De fait, cela porte surtout un discrédit aux recommandations du rapport Olivennes qui préconissait des sanctions graduées à l’encontre des internautes ayant téléchargé des fichiers piratés, sans avoir la possibilité d’arguer du fait qu’il n’était pas au courant de l’origine frauduleuse de ces contenus.

La Fnac s’exonérant de toute responsabilité quant à ces DVD pirates se retrouve dans la même situation, et invalide de fait cette disposition, d’autant plus qu’elle en fait la vente et non un usage privé.

Bref, si vous avez envie de vous ravitailler en bootlegs sans chercher sur le net, le site DegroupNews a fait le test : on trouve de tout à la Fnac !