facebook

20 règles pour des conversations en ligne productives

Il existe en ligne de nombreux listing de « règles » et autres « commandements »  à suivre pour optimiser les conversations sur de nombreux sites web et blogs.

Je vous propose de partager avec vous une liste que j’ai moi-même conçue, sur la base de ces éléments existants, et surtout en s’appuyant sur mon expérience personnelle.

  1. écouter, en utilisant les outils appropriés :  twitter search, google alertes, real-time search et blog search, wikio…
  2. lire tous les commentaires, citations, retweets…
  3. répondre : aux questions en priorité, aux critiques, aux suggestions et aux compliments (ça peut arriver 🙂
  4. engager la discussion : ne pas hésiter à relancer la personne dont émane un message afin de mieux la comprendre et approfondir le point. N’hésitez pas poser d’autres questions, voire même à garder le contact dans le temps de manière ponctuelle.
  5. assurer un service continu et/ou le plus réactif, surtout quand votre service est web (donc mondial par essence).
  6. promouvoir la transparence : ne pas nier les problèmes, être force de proposition, ne pas faire de fausses promesses ou annonces dans un mauvais timing, et surtout expliquer les suites données à certaines prises en compte de commentaires.
  7. regrouper les retours clients en transformant les alertes (voir point 1) en flux RSS afin de les intégrer dans des outils tels que le dashboard blueKiwi, Netvibes ou Google reader.
  8. tirer des conclusions pour action (via une conversation interne par exemple), ne rien laisser en suspend.
  9. prioriser les remarques redondantes en interne.
  10. créer une présence sur les réseaux sociaux les plus populaires (Facebook, Twitter, MySpace, LinkedIn) en veillant à l’adéquation entre vos cibles et votre présence.
  11. fédérer vos communautés via votre propre réseau social (comme blueKiwi), et promouvoir un mail de synthèse de l’activité et des infos clés de votre plateforme.
  12. mettre a jour vos statuts avec des messages courts et photos en permanence ces reseaux (hootsuite, seesmic ou tweetdeck sont d’excellents outils pour cela).
  13. identifier les « vrais fans » de votre marque, produit ou service, communiquer avec eux plus fréquemment et leur donner un accès privilégié à des informations exclusives.
  14. participer ou devenir partenaire des évènements ou les « geeks » se rendent : c’est l’occasion de sentir les tendances et nouveautés.
  15. recruter un ou plusieurs community conversationalists, en évitant l’erreur de vouloir prendre à tout prix des « juniors ». C’est un poste qui demande une vision globale, stratégique et qui engage votre marque.
  16. prendre patience : une e-réputation prend tu temps à se construire,  elle est offerte par les internautes du fait d’une attitude cohérente.
  17. personnifier l’entreprise en présentant les personnes qui font l’entreprise.
  18. associer de temps en temps les membres de sa communauté à des rencontres « réelles » (IRL : In Real Life) afin d’échanger librement et recueillir leurs avis (la relation directe est souvent plus nuancée qu’en ligne), à minima avec le community conversationalist.
  19. discerner dans les conversations le bon grain de l’ivraie, les anecdotes des remarques de fond, ce qui est loin d’être facile : un tweet en 140 caractères peut-être plus pertinent dans le fond qu’un commentaire de 10 lignes.
  20. reconnaître ceux qui vous aident en ligne via leurs messages : ne jamais omettre une source, un RT, remercier…

Google Buzz, le partage universel intégré à Gmail

Avec Buzz, Google essaye de reprendre la main sur les outils sociaux que sont Facebook, Twitter, Foursquare… en se recentrant sur son cheval de Troie habituel : Gmail.

Quand on regarde Google Buzz, on se rend compte que l’on a à faire à un cousin germain de Wave : la mécanique de partage de contenus et le principe de discussion continue y sont pour beaucoup. Mais là où Wave avait « échoué » (personnellement je ne crois pas à l’échec de Wave, je pense qu’il s’agit plutôt d’un formidable laboratoire pour tester de nouvelles fonctionnalités liées au temps réel et au conversationnel) pour cause de manque d’universalité, Google intègre son nouveau service à Gmail afin de pouvoir sur le « standard » du mail.

Ouvert, connecté à d’autres services (tels que Twitter), Google Buzz :
– permet de choisir avec qui partager ses messages et d’être indexé en temps réel par Google,
– suggère des liens et des messages de personnes pouvant être hors du service mais dont les amis ont commenté le contenu,
– classe les informations et les structure sous forme de conversations avec une grande faclité d’intégration des éléments multimedia,
– utilise la localisation pour enrichir les intéractions et les discussions via des applications iPhone et Android.

Google Buzz va-t-il remplacer Facebook et consorts ? Je ne le pense pas. En revanche, Google Buzz est un outil très intéressant empruntant à Twitter, Foursquare et Friendfeed et qui valide la tendance conversationnelle actuelle tant pour des usages personnels que professionnels.


Facebook expliqué à la grand mère

C’est simple, mais ça a le mérite d’être clair.

iPhone : l’application Facebook 3.0 est à télécharger !

Et elle est super ! Au programme, une nouvelle interface, « j’aime/j’aime pas », les notifications… Bref, tout un tas de nouveautés, pour les accrocs de la star des réseaux sociaux.

A télécharger ici.

Les bonnes manières sur facebook, c’est important

Vous ne trouvez pas ? Enfin le guide indispensable qui nous manquait ! 🙂

PS : on déstocke, donc désolé pour ceux qui l’ont déjà vu…


Frédéric Lefebvre est un troll

Stan et Dam vous propose désormais de suivre leur lifestream. Il ne s’agit pas de piller le contenu d’autres sites de talent mais de mettre en avant des informations interessantes et de les faire partager à la communauté du site S&D.
Stan a remarqué via google reader le sujet suivant:

Frédéric Lefebvre est plus qu’un homme politique, c’est un phénomène médiatique.


Lire l’original ici:
Frédéric Lefebvre est un troll

Parce qu’il n’y a pas que SE7EN dans la vie … Vine [MICROSOFT]

Microsoft a dévoilé une nouvelle plateforme de service applicatif en beta  test sur Seattle et Washington.

Vine est un client pour Windows qui permet de poster de information par mail ou SMS (twiiiiiiter). L’application agrège des infirmations de plus de 20 000 sources et les affiches sur une carte.
L’intérêt de Vine est important puisqu’il s’interface avec facebook et plus tard avec Twitter.

Microsoft se concentre pour ce service sur la gestion de catastrophe et les cellules de crise.
Plus d’information et inscription sur le site de Vine.

vine.PNG

Vine n’est pas sans rappeler Twinverse en moins abouti (oui oui on en parlera de ce fameux twinverse sur S&D avec une vidéo de son fondateur)

FACEBOOK s’offre un lifting [SOCIAL]

C’est dans la nuit de mercredi à jeudi que Facebook s’est offert un petit lifting

A tester très bientôt …

FB_homepage_preview.jpg