eeepc

L’asus eeeKeyboard ressuscite les ordinateurs claviers (remember Amstrad CPC 6128)

Le concept avait été montré brièvement il y a quelques mois sur internet sans que vraiment personne n’y croit. Et pourtant, Asus l’a fait. Certains le raillent déjà, d’autres pense qu’il s’agit là d’une innovation… qui nous ramène tout droit aux années 80.

Doc, nous sommes de retour du futur !

Dans les années 80, les ordinateurs étaient tous intégrés au clavier. Le plus connu : l’Amstrad CPC 6128. Mais il n’était pas le seul. Intérêt de la chose : n’avoir qu’un clavier et une alimentation à transporter, à brancher sur une télévision via une prise péritel de bon aloi.

Puis vinrent les PC et leurs tours beiges au capot toujours ouvert pour ventiler la carte graphique overclockée… Seul Apple continuait à croire à l’ordinateur tout en un (avec quand même quelques digressions aventureuses).

Low cost + miniaturisation + nostalgie

L’arrivée des ordinateurs portables low cost (lancées par Asus et son eeePC) a prouvé une chose : l’engouement pour des machines de nouveaux formats, tournant autour des 500€, avec un rapport prix/performances correct.

La standardisation de petites cartes mères pour ce type d’ordinateurs a aussi donné aux constructeurs de l’inspiration pour promouvoir de nouvelles machines, telles que les micro unités centrales ou les écrans tout-en-un (à la iMac) de MSI, Dell, Asus ou Packard Bell.

Dans la recherche de nouveaux formats, voici venir un superbe « revival 80s » avec les ordinateurs intégrés dans les claviers ! A l’image de cet atroce Commodore 64 ou de ce concept sur base de MacBook Air. C’est dans cette veine que s’inscrit le Asus eeeKeyboard

C’est quoi le eeeKeyboard ?

Le PC eeeKeyboard, par son encombrement, se prête parfaitement à une multitude d’utilisations à la maison ou au bureau. Le multimédia sans fil par UWB lui permet de s’associer à n’importe quel téléviseur HD, écran LCD ou un projecteur.

L’écran MultiTouch 5″ sert de pavé tactile pour piloter l’ordinateur. Il peut être configuré pour afficher les touches de lancement rapide et les raccourcis pour permettre aux utilisateurs d’accéder facilement aux programmes et contenu du web. Il peut également afficher l’interface du lecteur multimédia, permettant aux utilisateurs de parcourir, sélectionner et jouer des chansons d’un doigt.

Mais pourquoi faut-il l’acheter ?

Malgré un disque dur assez petit (16Go) et son côté assez « ovniesque », cette machine est assez séduisante pour les raisons suivantes :

  • Parce que c’est nouveau et innovant (Geek Inside).
  • Parce que c’est une interface facilement compréhensible par tous.
  • Parce qu’elle ne dépareillera pas sur votre table sur salon en tant que média center d’appoint.
  • Parce qu’il intègre une connexion UWB pour diffuser des contenus partout chez soi.
  • Parce que c’est une machine très polyvalente (connectée à un écran de bureau, posée sur une table…)

Quel avenir pour les claviers ordinateurs ?

Le Asus serait-il précurseur d’un nouveau segment de marché, à l’image des ordinateurs portables low cost lancés aussi par Asus avec le eeePC ? Oui. Mais est ce que le marché rencontré sera aussi important ? Je doute.

C’est une machine très surprenante, à mi-chemin entre l’unité centrale de bureau et le media-center nomade (d’où la présence de la connexion UWB). Et, vu le prix, le chemin à se frayer entre les tablettes (dont le nombre va exploser) et les mini PC portables, je prédis une carrière à ces claviers ordinateurs digne des barebones (en clair : un effet de mode).

Choisir un remplacant à l’eeePC 901 [PORTABLE]

Le choix est cornélien.

D’abord, il faut prendre du fiable. Pour ça, on peut se reporter à ce petit tableau et s’apercevoir qu’il faut fuir HP comme la peste !

Donc ça … c’est fait.

Maintenant, il faut d’abord du puissant (non parce l’eeePC901 devient trop juste pour lancer Firefox. Et là vous me direz; passe sous Chrome. Oui mais non ! Je suis trop habitué et trop coincé par mes extensions Firefox. Déjà, je suis en 3.6 Beta 2. Ca reduit le problème. Un peu)

Du coup, je me suis penché sur l’ULV. Ce sont des puces Intel Ultra Low Voltage.  Puce très intégrée, légères et peu consommatrice.
Donc OK. Va pour regarder et bencher des solutions avec ULV.
Et là, c’est le drame. Je jette mon dévolu sur quoi ?

Il y a le Acer Aspire Timeline. Oui mais Acer n’a pas l’air fiable. En plus, il pese plus d’1.5 Kg. (oui bah j’ai mal au dos)

Asus pourrait proposer quelque chose susceptible de coller: l’UL30A CULV (testé chez HotHarware). Tout ce qu’il faut (mis à part un SSD) mais encore trop lourd.

Sorti d’un eeePC. Il n’y a pas grand chose alors ?

Vais tester l’Archos 9 très bientôt. Le processeur sur le papier est loin d’être puissant …

Moblin 2.0 beta [NETBOOK]

Les netbooks sont LE phénomène de 2008. On note sur 2009 un ralentissement du ce marché.

C’est dans ce contexte que l’on voit arriver pour le courant de cette année ou de l’année prochaine de nombreuses initiatives : Windows Se7en est la première (et déjà testé par S&D), Apple et son netbook (arrivera arrivera pas … arrivera ! !) et enfin Intel.

Oui Intel, le promoteur des processeurs Atom qui motorise la quasi-totalité des netbooks du marché.

Intel frappe encore plus fort en proposant son OS Open Source (sur base Linux)  … Moblin. D’abord sur un cœur Ubuntu, Moblin v2.0 s’appui désormais sur Fedora et l’interface utilisateur OpenedHand.

Moblin, c’est tout d’abord une optimisation pour le fonctionnement sur SSD et surtout sur processeur Atom. C’est aussi un dashboard orienté tache sans système d’exploitation visible. Moblin propose une expérience utilisateur nouvelle (et très en vogue, pour mémoire on peut citer le projet serpent de mère de Tarek Krim Jolicloud).

C’est aussi un centre de vie avec la M-Zone qui agrège calendriers, tâches, rendez-vous, documents ainsi que des visualisations temps réel du statut des contacts et de leurs activités sur différents  réseaux sociaux (pour l’instant LastFM et Twitter mais on attend tous les RS compatible OpenID).

Moblin n’en oublie pas d’être un véritable OS sur lequel on peut rajouter des applications.

Et voici le petit test en vidéo de Moblin, ca donne envie


LE projet Moblin s’est doté d’une communauté active: pour tester, développer, apporter des améliorations (debugging et fonctionnalités).

L’inscription gratuite à la Moblinzone permet de participer et d’avoir accès à la totalité du projet. Cette inscription permet en outre de profiter des packs applicatifs qui seront proposés.

Pour en savoir plus, rejoignez la communauté Moblin sur Moblinzone !

Article sponsorisé

Netbook – ASUS Eee PC ‘Shell’ ultra-thin

Asus n’a pas su garder le secret.

En avril, Asus devrait proposer le successeur du Eee PC S101.
De meilleures spécifications, une durée de vie de la batterie améliorée pour un prix avoisinant 500 $.

Le nom Shell viendrait du design incurvé en forme de coquillage.

Peut-être un rendez-vous au CEBIT ? avec un Intel’s new CULV processors

NETBOOK – Asus eeePC 901 sous Windows 7 et écran tactile (video)

Oui le eeePC 901 n’est pas vraiment nouveau ni Windows 7.

Chez S&D, on aime bien les challenges … alors un  Windows 7 sur eeePC, ça donne cette vidéo et après une petite compile d’astuce made in S&D. Et surtout, cerise sur le gateau : on a installé un écran tactile !


More

Pourquoi j’ai choisi le MSI Wind (et pas l’Asus 1000H)

C’est une question que j’avais l’autre jour avec Aziz-de-chez-Mashable-en-face.

Certes le MSI Wind (et son frérot le Medion Akoya) est plus cher que certains de ses concurrents, mais il intègre 1Go de Ram et 80Go de disque dur, ce qui le classe de facto dans la catégorie des véritables notebooks « taille réduite » et non un appareil d’appoint comme l’Aspire One et ses 8Go de disque dur. La coque a tendance, en nacré blanc, à se rayer aux coins (mais le design global est magnifique), et la batterie a une autonomie juste. Mais le confort de travail avec son écran 10 pouces et son clavier sont incomparables. XP est très véloce dessus, et il présente un mode « overclock » qui permet d’augmenter les performance si besoin (jeu par exemple). Sans oublier un lan Gigabit et un écran LED lumineux à souhaits.

Son vrai concurrent est le Asus 1000H, qui présente 1,2 cm de plus en profondeur et plus d’épaisseur, mais il est vrai avec un disque dur plus important (160Go), du Wifi N et une batterie 6 cellules (4h d’autonomie) et un pad multitouch.

Alors, pourquoi ne pas avoir choisi le Asus ? La compacité et le soin apporté aux finitions du MSI l’emportent pour moi sur les petits plus techniques du Asus. De plus je trouve que la taille de l’engin commence à l’handicaper, le design est moins soigné (je déteste le pseudo acier chromé rajouté autour du pad et sur les charnières). Et surtout que faire de 160Go sur ce type de machine d’appoint ?

Un test totalement subjectif comme on les aime, mais justement très souvent un choix se fait par-delà la fiche technique !

miniPC – les nouvelles se suivent …

et ne se ressemblent pas !

le Mini-Note de HP (mon chouchou, HP si tu nous regarde. Stan & Dam veulent un mini note. On sait jamais ça peut marcher). L’écran du Mini Note est d’une diagonale de 8,9 pouces (comme le futur eePC v2) pour une résolution de 1280×768 pixels. Il existe en plusieurs versions d’un processeur via peu puissant jusqu’à un Intel Dual core en passant d’un linux « sur mesure » à Vista. Le prix va de 400$ à 800$ (soit 400€ à 800€, comme d’hab quoi. Je me demande sur quel marché de change sont branchés les fabricants). Bon, la chose n’est pas puissante, semble chauffer et l’autonomie n’est pas au top (mais dieu qu’il est bô). – C’est cowcotland qui en parle le mieux !

Le MyMiniPC d’Everex une belle bete: Intel Dual-Core T2130, 512Mo de DDR2,Disque de 120Go, chipset graphique GMA950 (pas top). Sur le papier, un PC interessant dans un boitier qui l’est encore plus (va-t-il faire du bruit ? au sens propre comme au sens figuré). Le prix 499 €. (bon ok c’est pas vraiment un concurrent du eeePC mais ca reste un mini PC)

Vivement que Damien gagne au loto !

eeePC – Fallait attendre !

eeepc4.jpgAsus est bien plus actif que S&D ces derniers temps.

Le nouvel eeePC 9′ va introduire (en copiant sur le mac book vent – y a rien à l’intérieur – ; courtesy of Sebastien) un touchpad multi gesture. C’est à dire qu’il serait possible sur le petit pad de l’eeePC de mettre plusieurs doigts boudinés pour faire plein de combinaison de mouvement rigolo.

eeetouch.jpg

C’est pas beau la technique ???

Bon en plus l’écran devrait être tactile (non vous ne rêvez pas public  !) sans compter l’adjonction d’un GPS. Si le prix reste aussi attractif, que Windows XP est de la partie … me laisserait bien tenter !