ds5

Citroën creative tour : la DS5 existe, les GT et Survolt roulent vraiment (vidéo)

Invité fin juin (oui je suis en retard, mais l’essentiel n’est pas là, lisez plutôt) à visiter les 3 dômes éphémères du Citroën Creative Tour (‘Innovation’, ‘Sensation’ et ‘Evasion’), j’ai eu a primeur de pouvoir découvrir deux superbes concept-cars de Citroën, et de monter à bord de leur prochaine voiture haut de gamme, la DS5.

Citroën Créative Tour et la croisière jaune

En 1931, André CITROËN lançait la Croisière Jaune. Ce raid pionnier de Beyrouth à Pékin, via des routes encore jamais explorées par des véhicules motorisés, passionna le monde entier. 80 ans plus tard, la Marque n’a rien perdu de son audace. Pour fêter l’anniversaire de cette formidable aventure scientifique, artistique et humaine, CITROËN créé un nouvel événement transfrontalier : le CITROËN Créative Tour.

Cette exposition itinérante inédite invite tout le monde dans un univers de ‘Créative Technologie’, au rythme de parades de concept cars uniques ! Après l’Europe avec Berlin (du 17 au 19 juin) et Paris (du 24 au 26 juin), c’est Moscou qui accueillera l’événement en septembre. Cette célébration se poursuivra en Chine d’ici la fin de l’année.

La DS5 existe !

La DS5 est la troisième née de la gamme premium DS (pour Distinctive Spirit, et clin d’oeil à la légendaire voiture du même nom). Il se trouve que personne ne l’avait vu jusqu’à présent, et qu’elle donnait lieu à de très nombreuses supputations quant à son design.

La ligne DS offre des produits aux choix plus radicaux, pour des automobilistes à la recherche de partis pris forts en termes de style, d’architecture, de sensations et de raffinement, avec un seul objectif : celui de surprendre et de séduire. Les clients recherchent en effet aujourd’hui des véhicules permettant de vivre des expériences automobiles étonnantes, avec une volonté certaine de montrer sa différence. Des véhicules uniques et différenciant, ne copiant pas les codes figés du haut de gamme. Une approche moderne du Premium.

La DS 5 s’inscrit dans cette philosophie. A ce titre, je la trouve plus réussie que la DS4, assez fade, en inventant un véhicule tri-corps Grant Tourisme entre le break et la berline. Une ligne tendue, fluide, sublime. En fait, elle a bénéficié d’une source d’inspiration magique et audacieuse : le concept car C-SportLounge.

Sa face avant affirme sa personnalité et son appartenance à la ligne DS, avec une entrée d’air généreuse, une large calandre chromée intégrant les chevrons, l’emblème de la ligne DS disposé au-dessus de la calandre et un regard acéré souligné par une signature lumineuse à LED.

Ses flancs sculptés accrochent le regard et font jouer l’ombre et la lumière. Lumière reflétée par un sabre chromé effilé de la pointe du projecteur jusqu’aux vitres avant… Ombre portée par le traité en décroché de l’aile arrière, une des caractéristiques propres aux véhicules de la ligne DS

A l’intérieur, une ambiance qui tranche avec les DS3 et 4 : le poste de conduite a été conçu véritablement autour du conducteur. Il associe la posture du coupé à l’univers du Grand Tourisme : volant verticalisé doté d’un large méplat, plancher rehaussé ou encore large console centrale avec une commande de vitesses dans le prolongement direct de l’avant-bras. Sans oublier les boutons de commande de type « poussoir aviation » et les sièges en cuir Bracelet.

2011.047.017-small_1.jpg

 2011.047.049_small.jpg

 

Les concepts-car GT et Survolt roulent vraiment !

Un concept-car, a priori, est fait pour démontrer la capacité créative et technologique d’une marque. C’est un exemplaire unique qui est fait pour être trimbalé de salon en salon. C’est d’ailleurs aux derniers Salons de l’Auto à Paris que j’avais découvert la Survolt, voiture électrique de sport, et la GT, fantasme de jeu vidéo devenu réalité.

Mais je ne pensais pas les croiser dans la rue, roulant… Et pourtant c’est possible, la preuve en images ! Et pour tordre le cou à une rumeur, le moteur de la GT n’est pas un Ford mais celui utilisé par PSA sur la Peugeot des 24h du Mans.

 

[youtube THYhcPVDMXM]

[youtube oNf2ASc1A2s]

 

Ora-Ito est un escroc !

Je vous laisse découvrir un image le « concept » innovant et prospectif pondu par le designer Ora-Ito, censé préfigurer une écomobilitée fantasmée.

Tout cela pour pondre une chaise à porteurs flanquée des chevrons. J’aid éjà connu le designer beaucoup plus inspiré.

J’espère que Citroën n’a pas payé trop cher « l’idée »…

 

Et Citroën dévoila la DS5 [Videos]

Chez Stan&Dam, nous sommes amoureux des belles choses technologiques et design. Nous ne nous arrêtons pas uniquement aux tablettes, mobiles, ordinateurs et autres geekeries. Pour preuve, cette nouvelle Citroën qui entre parfaitement dans nos canons de la beauté : la DS5.

Je vais vous épargner un historique sur Citroën (marque que je vénère depuis que je suis gamin), juste deux points à retenir sur cette nouvelle création haut de gamme :

– c’est une voiture totalement hybride, tant du coté moteur (technologie HYbrid4) que de la ligne (un mélange de coupé break monospace qui n’est pas sans rappeler la Lancia Delta).

– c’est à Shangaï qu’a été dévoilée la bête, preuve de l’importance du maché chinois pour la marque aux chevrons et les ambitions mondiales qu’elle porte à ce modèle.

Si vous aimez les images fixes vous pourrez l’admirer sur ce diaporama, mais chez Stan&Dam on prèfère les images qui bougent, donc voici la présentation officielle et la making-off de la DS5.

[youtube 7vVPN_-T00A]

[youtube EyNMoNXq6QQ]

Allez, juste pour la route, deux remarques perso :

– La ligne DS (pour Distinctive Spirit) est le positionnement haut de gamme qu’attend Citroën depuis les années, et que le rachat par Peugeot dans les 70s n’avait pas permis pour des raisons de coûts.

– Shangaï est la ville où Citroën aime  dévoiler des projets audacieux, comme cette Métropolis dessinée par son bureau de style chinois et que j’espère bien un jour voir sur nos routes…

[dailymotion xd0604_citroen-metropolis-concept-shanghai_auto nolink]