dlna

Sony se réinvente autour du multi-écrans

Nous étions invités cette semaine à découvrir le « nouveau Sony » millésime 2012. Au programme, un seul mot : convergence.

J’avoue être arrivé là bas avec un peu de circonspection… Non pas que Sony ne me plaise pas, pas du tout. Mais le leader de l’électronique des années 80 et 90 a, pour moi, cédé sa place dans les esprits à Samsung et Apple. Sony a un positionnement « premium » mais peine sur l’électronique domestique, donnant la sensation d’être en ordre dispersé sur un marché qui demande plus que jamais d’être cohérent en gamme et en technologies. Et ce n’est pas le Xperia Play « certifié PlayStation » de l’an dernier (traduction : on essaye de faire du convergent entre nos lignes de produits mais c’est vraiment pas encore ça) qui nous a rassuré…

2011, annus horribilis

Depuis, plusieurs tsunamis sont passés sur la maison nippone :

– une année 2011 en demi-teinte, avec des résultats en négatifs sur le 3e trimestre fiscal

– le piratage du Playstation Network (PSN) et du Sony Entertainment Network (SEN)

– un marché de la télévision en berne

– un changement de PDG le 1er avril, avec l’arrivée de Kazuo Hirai.

Changement de braquet en 2012, avec une réorganisation de fond en comble de la vénérable maison pour se mettre « enfin » en ordre de bataille. A commencer par un décision attendue depuis très longtemps : le rachat complet de la part de Ericsson dans la joint-venture mobile « Sony-Ericsson ». Ce rachat est certainement une des pierres angulaires de la nouvelle stratégie de Sony : le mobile devenant le terminal principal de consommation de contenus, pouvoir uniformiser ceux-ci avec le reste de la gamme a pour effet de créer un vrai écosystème cohérent entre mobiles, tablettes, télés, ordinateurs, lecteurs DVD-Blu Ray et consoles.

 

2012, année du multi-écrans

Pour relier tout cela, deux outils décisifs :

– les catalogues de contenus (musique et films, puisque Sony a des maisons de productions dans ces deux domaines) via le SEN.

– le DLNA, standard technologique (compatible avec d’autres marques, à la différence du AirPlay d’Apple) permettant de transférer simplement des contenus audio et vidéo entre terminaux.

En clair, il s’agit à la fois de permettre la migration simple des contenus entre écrans Sony (ou compatibles DLNA comme ceux de Samsung) d’un clic, que ce soit vos photos de vacances ou un film acheté sur le SEN.

En pratique, tout cela marche parfaitement : la télé communique avec le téléphone, la tablette permet de consulter les contenus du téléphone, une musique achetée sur le SEN via la PS3 se retrouve dans son mobile ou PS Vita… Bref, la démo est vraiment concluante et l’on voit immédiatement le bénéfice d’un tel environnement cohérent et ouvert.

 

Le meilleur à venir ?

Reste que la bataille est loin d’être gagnée, car Sony a beaucoup (trop ?) attendu face à ses concurrents. Mais la marque, outre son capital commercial, a de sérieux atouts dans la manche.

En ce sens, Sony insiste sur son rôle de producteur de musique et de cinéma (Columbia Pictures) pour venir alimenter le SEN : des exclusivités de prévues ? En ce sens, ces deux branches sont encore éloignées de la maison mère japonaise et je demande voir quels accords vont être mis en oeuvre pour vraiment différencier ces contenus sur le SEN (sur le papier, Columbia a intérêt à proposer ses films au plus grand nombre, y compris iTunes).

Côté technologie, ce sont les tablettes que je trouve encore en deça de celles présentes sur le marché qui devraient venir épauler les smartphones Xperia, en grande forme commerciale. Quant aux camescopes et appareils photos numériques, ils ne sont pas encore compatibles DLNA mais devraient venir rejoindre prochainement l’écosystème.

Le meilleur est certainement à venir pour Sony, encore en convalescence mais dont le rétablissement pourrait (et devra) être rapide.

 

La maison multimédia: Introduction

Je devais faire ce billet depuis longtemps.

C’est  fait et ce premier billet multimédia devrait être celui d’une petite série pour vous fabriquer  un foyer connecté sans vous ruiner.

Parlons grand principe déjà.

Pour faire un foyer connecté, il est préférable d’avoir un serveur, un NAS, un switch et des « extenders ».

Le serveur est le centre névralgique de l’ensemble. Il peut être sous Linux ou Windows (pas encore assez de programme et de ligne de commande sympathique sous MAC OS server).
Je ne parlerais ici que de Windows (oui je sais c’est démodé. Mac OS a le vent en poupe mais bon on ne se refait pas).
Par divers biais et sans vous ruiner, il est possible d’acquérir une licence Windows Server 2008 R2 ou son pendant grand public Windows Home Server v2 (qui est un Windows Server 2008 R2 soit dit en passant).

Je vous laisserais à des blogs spécialisés pour le paramétrage du serveur (à feu skhi2 par exemple).

Les NAS, quant à lui, va servir pour le stockage et pour plein de service bien sympa (par exemple VPN, Blog photo, Blog tout court aussi, UPNP, DLNA).
Nous parlerons du paramétrage du NAS par ailleurs.
Je vous conseille d’acquérir les NAS de marque Synology que je trouve excellent (par exemple le DS 411+ qui n’est pas très cher en ce moment parce qu’en fin de vie).

Les extenders
Vaste sujet.
J’ai choisis de me limiter à Windows 7 sous forme Windows Media Center, au PopCorn et aux bornes Airport express avec Airplay.

Dans les billets qui vont suivre, je parlerais :
Des bornes Airport Express.
De Subsonic, iSub et Airplay.
Des NAS Synology (UPNP, DLNA, partage, photo).
Du Mediacenter Windows 7 avec CoreAVC et Sharkcodec.
Du PopCorn.

Aino, Satio, Yari, écologie : le cru Sony Ericsson 2009 [TELEPHONIE MOBILE]

showroomSE.JPG

Récemment invités par Sony-Ericsson à découvrir leurs nouveaux mobiles, nous avons découvert deux tendances pour ce cru 2009:

Le green – moins d’emballage et moins de plastique dans le téléphone. Cette initiative est baptisée par Sony-Ericsson sous le doux nom de GreenHeart. Cette initiative poussa en septembre 2008 au recyclage des mobiles (thème cher à certains opérateurs comme Orange). En 2009, GreenHeart propose un nouveau concept de mobile Naite : plastiques biodégradables et recyclés, notice paperless sur internet et chargeur « ecolo » consommant peu. On reste sur ca fin concernant l’élément le plus polluant qu’est la batterie. Reste que Sony-Ericsson va dans le bon sens !

greenheart1.JPG greenheart2_1.JPG

Le DLNA est l’autre tendance forte de Sony-Ericsson pour 2009. Le DLNA pour Digital Living Network Alliance est un standard de service de fichiers multimédia, avec des objectifs d’interopérabilité entre marques et de convergence des appareils électroniques très varié.

Le mobile DLNA de Sony-Ericsson permet de « taper » dans le disque dur de la playstation et de lire partout dans le monde (en wifi direct ou via internet) les vidéos, photos et audio dans le PSP3. C’est le protocole remote play qui permet de lire les contenus via DLNA (donc sans PSP ou oublie le beau NAS du salon compatible DLNA, dommage…). L’interface du Aino (c’est le petit nom du mobile qui fait ca) est superbe, elle garde la même logique que celle de la PS3 et de la PSP et vous piloter la console à distance. Bref, pour celui qui a une PS3 c’est un objet très très complémentaire… (d’ailleurs sur la photo Romain est a la mèche qui n’en revient pas).

DLNA.JPG

Sinon, si vous voulez du multimédia plein les yeux, c’est un Satio qu’il vous faut. Dommage il n’est pas compatible DLNA PS3 comme son frérot, mais il permet de se faire plaisir avec un appareil photo numérique 12M Pixels (oui oui), écran tactile 16M de couleurs 3,5 pouces de diagonale. Un superbe lecteur numérique croisé avec un téléphone…

Et puis et puis… Le gadget ultime, très « japonisant » : Yari, un petit téléphone mignon qui permet de jouer à des jeux via la caméra de façade (ce qui me fait dire qu’ils en ont enfin trouvé une utilité hors visio 3G) : le mobile vous repère, et vous pouvez intéragir avec lui. Par exemple, faire de la gym ou jouer au bowling ! Teuteu a une vidéo de l’évènement, mais il refuse de la sortir pour mieux me faire chanter.

Ca bouge bien chez Sony-Ericsson !

Plus de photo sur la gallerie Flickr de Stan & Dam – Soirée Sony-Ericsson