design

[VIDEO] Orange NeoRetro : l’histoire de sa genèse par ses trois pères designers

NeoRetro Orange

Quand Orange a envie de surprendre, ils savent le faire. Et pour cela ils rappellent au passage qu’il existe chez eux une entité design intégrée, avec des designers talentueux (disclaimer : j’ai eu l’occasion de travailler avec eux dans une vie passée, je puis donc l’attester même si vous mettez mon objectivité en cause !).

L’histoire du NeoRetro est intéressante à plusieurs titres. A commencer par un téléphone qui exploite intelligemment les codes actuels du vintage pour livrer un objet dans la lignée du travail de Volkswagen avec la Coccinelle : du moderne avec le charme des souvenirs anciens.

La vidéo de présentation vaut le détour car elle explique parfaitement le processus de travail mené par l’équipe design dans ses recherches historiques pour la conception de l’appareil :


Design maison

Il y a d’ailleurs depuis plus d’un an une signature « Design by Orange » déclinée sur deux produits : Le Bloc, et le HomePoint (dont je parlerai sous peu). Le NeoRetro est donc le troisième du nom à se voir apposer ce label sur un appareil maison.

Et je suis sincèrement heureux de ce choix là : Orange sous-estime parfois l’impact commercial du design et ne sait pas encore bien vendre cet argument au grand public, là où d’autres marques comme – bien sur – Apple savent le mettre en avant. Mais les choses changent (le nouveau concept de boutiques montré au dernier Hello Show l’atteste) et cet objet le confirme.

Saviez-vous que 3 bonnes fées se sont penchées sur son berceau ? Découvrez Frédéric Mit, Jérôme Augui et Pascal Taillard dans ce Périscope fait le jour de la révélation de l’appareil, ils expliquent tout !


Le crowdfunding comme mesure du succès et canal de vente alternatif

La vente via Ulule est très maligne, car dans ce cas elle n’est pas anecdotique ou « suiveuse de tendance » : elle permet d’évaluer la demande finement, en mettant un « point mort »minimum pour la production avec l’argument de la série limitée. Le cap était fixé à 500 : il a été atteint en 48 heures !

Elle permet aussi de sortir des circuits de vente classique d’Orange, à savoir les boutiques de la marque, dans lesquelles sont « restreints » Le Bloc et HomePoint qui mériteraient d’être aussi sur les étagères de la Fnac, Darty ou Rue du Commerce.

Les précommandes dure jusqu’au 22 juillet 2015, les contributeurs qui soutiendront le projet sur Ulule bénéficieront d’un tarif préférentiel (entre 99€ et 109 € TTC, hors frais de port) et les 200 premiers recevront un téléphone de série numérotée. Les précommandes sont ouvertes dans tous les pays de l’Union européenne ainsi qu’aux Etats-Unis et au Canada.

Les téléphones seront livrés au 1er trimestre 2016, en avant-première pour les contributeurs, puis commercialisés dans le réseau de distribution d’Orange à un prix cible de 139€ TTC. Pendant la phase de développement et d’industrialisation, les contributeurs seront régulièrement tenus informés en exclusivité de l’avancement du projet et pourront voir le téléphone à toutes les étapes de sa fabrication.

C’est donc un moyen très original pour une grande société comme Orange de faire connaître les coulisses de la conception de ce téléphone via des contenus spécifiques, ce qui est inédit.

S’il vous fait envie, il ne vous reste plus qu’à cliquer sur l’image ci-dessous 🙂

NeoRetro Orange avec écouteur

Orange a confié les clés du design à la jeune génération


Dans la lignée de la Paris Design Week, Orange a hier soir confié les « clés du design » à une jeune génération talentueuse et ambitieuse.

Direction le 104 pour une soirée autour d’un thème très cher à l’opérateur : « Comment mieux vivre chez soi grâce au numérique? » ou comment peut-on imaginer la maison connectée pour mieux vivre ensemble.

Parenthèse : j’adore ce type de soirée car elle me rappelle les projets sur lesquels je bossais chez Orange Labs à l’époque, réinterprétations du monde par le prisme d’artistes qui nous donnent une vision du monde à venir. Et surtout une anticipation de l’évolution des usages des technologies et des télécoms. C’est vraiment mon petit plaisir (ça doit titiller ma fibre créative déçue de ne pas être un designer).

En lice donc : cinq grandes écoles de design européennes et 58 étudiants des quatre coins du monde ont imaginé 37 projets (détails des projets sur le Collectif d’Orange) exploitant objets et écrans connectés, jugés par un jury de 16 professionnels du numérique, de l’Art, du design et du monde économique, le tout présidé par la designer italienne Carlotta de Bivelacqua.

Les projets gagnants qui ont remporté les honneurs et 4000€ chacun sont (roulement de tambour) :

–  Le « Coup de cœur du Jury » a été remis à Victor Johan sson de l’école Central St Martins College of Arts and Design de Londres pour son projet « Cloud of Things ».

Le prix « Usage » a été remis à Viviane Yazdani et Andrea Segato de la Nuova Accademia di Belle Arti de Milan pour leur projet Gustav, personnage qui nous connectent à nos voisins. 

Le prix « Vision » a été remis ex aequo à l’équipe de Simon Lauwerier, Jean-Pierre Hu, Adrian Borsoi, Sandrine Danho, Han Dinh de l’Institut Supérieur de Design de Valenciennes pour leur projet « Switch »( sorte d’hologramme ludique et familial) ainsi qu’à Szu-Wen Wang de l’école Central St Martins College pour « Blah Blah ».

Retrouvez les 37 projets qui ont participé au Lieu du Design, 74 rue du Faubourg Saint-Antoine (Paris 12e) tous les jours de 11 à 19h dès le 28/09 jusqu’au 19 octobre 2012.

Allez-y, vous allez rêver.

La Dyson car existe !

J’adore Dyson : le bonhomme et la marque. Design + innovation, et un grain de folie.

A l’image de cette compétition où les candidats doivent faire une « voiture Dyson » à base de pièces détachées d’aspirateurs !


Revamped iPhone 4 inbound, iPhone 5 may see delays

Revamped iPhone 4 inbound, iPhone 5 may see delays

Apple will unveil two new iPhone models within the next few weeks, a low-cost iPhone 4 with design tweaks and a brand new iPhone 5. The news has been repeated ad nauseam , however this time around,  9to5Mac brings with it a new twist: the latter and more highly anticipated of the two models may be facing production issues


Lire l’article original ici:
Revamped iPhone 4 inbound, iPhone 5 may see delays
Article issu de la veille quotidienne de Stan&Dam.

First iPhone 5 Cases Reveal Bigger Touchscreen, Curved Back… And Totally Buttonless Design

First iPhone 5 Cases Reveal Bigger Touchscreen, Curved Back… And Totally Buttonless Design

Hum hum ok les rumeurs commencent Prototype case designs coming out of Chinese accessory makers based upon leaked Foxconn intelligence are painting a dramatic picture of the next iPhone. If these leaks are right, the iPhone 5 won’t be a mere iPhone 4S, but rather a radical new device that not only boasts a curved, more ergonomic design and a larger display, but also revolutionizes one of the core aspects of the iOS experience… it totally gets rid of the Home button. The prototype cases come by way of MobileFun.co.uk , the UK’s self-proclaimed largest online retailer of mobile phone accessories.


Lire l’article original ici:
First iPhone 5 Cases Reveal Bigger Touchscreen, Curved Back… And Totally Buttonless Design
Article issu de la veille quotidienne de Stan&Dam.

Apple, la passion du design

Guillaume Gete, éminent consultant spécialiste Apple, nous relate lors d’une conférence donnée en mars, l’épopée design d’Apple.

Le design étant intimement lié à la conception globale de l’interface des produits de la Pomme, il est passionnant de voir ce qui a marché (ou non) et quels usages étaient liés à cela…

Attention, comptez 60 minutes de dispo !

Source : Mac4ever


Google Classic, le moteur de recherche vintage

J’adore le « Please allow 30 days for search results » 🙂

Source : Imazine

L’Histoire d’internet, par PICOL

Non, ce n’est aps une blague ni un mauvais jeu de mot… PICOL veut dire « Pictorial Communication Language ». C’est un projet gratuit et ouvert qui ambitionne de créer une série d’icônes universelles pouvant être utilisée dans tout teminal électronique, ou logiciel. C’est une iconographie open-source, qui désire créer une sorte « d’expérience graphique » universelle. Ce projet est à l’initiative de Melih Bilgil, diplômé grâce à ce projet de l’Université de sciences appliquées de Mainz, en Allemagne. Une partie de la bibliothèque disponible peut se télécharger.

Pour donner vie à son projet, et en démontrer son potentiel, Melih Bilgil vient de réaliser une Histoire de l’Internet (d’Arpanet au Eb 2.0) en s’appuyant entièrement sur la librairie PCIOL. C’est esthétiquement beau, simple, raffiné, et le propos résume l’évolution de notre réseau préféré.


History of the Internet from PICOL on Vimeo.