copé

Hadopi reporté en septembre : le calvaire continu [VIDEO]

Le vote d’Hadopi 2 est reporté à septembre, Jean-François Copé n’en fini plus d’avaler des couleuvres et l’opposition continue de se battre.

Un regret : voir que l’échec d’Hadopi 1 n’a pas aidé à faire basculer une bonne fois pour toutes dans la bataille contre ce texte plus de députés tant côté droite que gauche.

Malgré la relative accalmie après le départ d’Albanel, ce sont toujours les mêmes qui ferraillent contre… donc ils n’ont toujours rien compris /-)


JF Copé, député godillot qui n’a rien compris à Internet [HADOPI]

On vous laisse savourer le moment de grâce du député Copé, qui marque encore un point dans son savant jeu de « je fais comme Sarkozy tout en le soutenant et en espérant pouvoir prendre sa place un jour ».

M.Copé, l’Europe mérite des débats plus ambitieux que ce propos amer et totalement à côté de la plaque. Le projet soutenu par le député Bono et la résolution incluse dans le Paquet Telecom va à l’encontre d’Hadopi : n’est ce pas le révélateur de quelque chose pour vous ? Ouvrez les yeux, arrêtez d’avoir peur de vous faire taper sur les doigts par notre OmniPrésident, et demandez vous pourquoi une telle coalition européenne chercher à torpiller la loi française.

Vous pensez vraiment que cela est dû à quelques coups de fils passés par les socialistes français ? Ne serait-ce plutôt pas là la preuve irréfutable que, loin de tout débat partisan, des hommes et femmes politiques réalisent la bêtise et la dangerosité d’une loi qui fera d’une entité administrative un juge pouvant aveuglément (le pourcentage d’erreur étant loin d’être négligeable) frapper des internautes ?

Stigmatiser l’Europe en expliquant qu’elle ne fait pas bien son travail à cause des socialistes français, pour conclure que de toutes façons Internet ne pas être un droit fondamental (et pourquoi pas après tout ? Y avez vous réfléchi ? Connaissez-vous la Net Neutrality ?), c’est faire de la politique politicienne à deux sous et n’avoir aucune compréhension des enjeux du XXIe siècle.