conversation

L’arc-en-ciel de l’engagement social (The relationship stage rainbow)

D’inexistant à une collaboration poussée en passant par « l’engagement », ce tableau résume (en anglais) les différentes strates conversationnelles.

social_media_roi.gif

Google Buzz, le partage universel intégré à Gmail

Avec Buzz, Google essaye de reprendre la main sur les outils sociaux que sont Facebook, Twitter, Foursquare… en se recentrant sur son cheval de Troie habituel : Gmail.

Quand on regarde Google Buzz, on se rend compte que l’on a à faire à un cousin germain de Wave : la mécanique de partage de contenus et le principe de discussion continue y sont pour beaucoup. Mais là où Wave avait « échoué » (personnellement je ne crois pas à l’échec de Wave, je pense qu’il s’agit plutôt d’un formidable laboratoire pour tester de nouvelles fonctionnalités liées au temps réel et au conversationnel) pour cause de manque d’universalité, Google intègre son nouveau service à Gmail afin de pouvoir sur le « standard » du mail.

Ouvert, connecté à d’autres services (tels que Twitter), Google Buzz :
– permet de choisir avec qui partager ses messages et d’être indexé en temps réel par Google,
– suggère des liens et des messages de personnes pouvant être hors du service mais dont les amis ont commenté le contenu,
– classe les informations et les structure sous forme de conversations avec une grande faclité d’intégration des éléments multimedia,
– utilise la localisation pour enrichir les intéractions et les discussions via des applications iPhone et Android.

Google Buzz va-t-il remplacer Facebook et consorts ? Je ne le pense pas. En revanche, Google Buzz est un outil très intéressant empruntant à Twitter, Foursquare et Friendfeed et qui valide la tendance conversationnelle actuelle tant pour des usages personnels que professionnels.