cloud computing

Les coulisses technologiques de Roland-Garros 2012 en 5 vidéos

Fin de Roland-Garros et de ses matchs, et fin des prouesses technologiques 2012 d’IBM (en attendant celles de 2013 !). Merci à eux pour leur accueil et leur disponiblité !

Car oui, on oublie souvent qu’ils sont le fournisseur technologique du tournoi depuis plus de 25 ans. Et ils font quoi ? Et bien sans eux, pas de statistiques, de vitesse de balles, de site web…

On vous a résumé tout en 5 liens et 5 vidéos : bonne lecture et bon visionnage !

Episode 1 : le cloud computing monte au filet
Episode 2 : comment transformer les balles de tennis en statistiques
Episode 3 : les clés du match prédisent (presque) le vainqueur
Episode 4 : Fabrice Santoro et l’amour des statistiques
Episode 5comprendre ce que disent les médias sociaux sur Roland-Garros






Roland-Garros 2012 : le cloud computing monte au filet

Stan&Dam ont été les invités privilégiés d’IBM durant le tournoi de Roland-Garros 2012 : ils nous ont ouvert toutes leurs coulisses, et répondu à nos questions avec beaucoup de disponibilités.

Depuis plus de 25 ans, IBM est LE fournisseur technologique du tournoi français (tout comme celui des autres du Grand Chelem). Mais ça ne se sait pas assez. Vous savez pourquoi ? Parce que tout ce qu’il font est dématérialisé. Et pourtant, sans eux, pas de site web, de statistiques, de vitesse de balle au service, d’hébergement de données… Ils sont indispensables.

Episode 1 : le cloud computing (ou « infonuagique » comme disent les québécois)

IBM met en place pour le tournoi de la porte d’Auteuil trois data centers situés aux USA pour garantir souplesse (cloud élastique qui peut s’agrandir « on demand ») et robustesse (que ce soit aux attaques comme des problèmes techniques).

IBM livre un mode SaaS les applications pour le tournoi et l’infrastructure du site web rolandgarros.com.

A quoi tout cela sert-il ? Réponse dans cette infographie et dans cette vidéo !