buzz

Détournement publicitaire dans un avion

C’est Germanwings qui se paye le luxe de faire une pub dans un avion de son concurrent, EasyJet, en dénigrant le service à bord. Le tout n’a pas dû coûter très et c’est TRES créatif.


Eastpak : du grand nainporte quoi

Eastpak, la marque de sac à dos préféré des ados rebelles tipp-ex, se (re)lance avec une campagne très jackass portnawak. Prenez des nains, des scènes surréalistes, un sac géant, et ça donne… ça.




[MàJ] Let’s all chant par Bob Sinclar ! (woowoo)

Oasis s’acoquine avec des DJ top tendance et nous décline « Let’s All Chant » en quatre versions, voici la dernière par Bob Sinclar !


Sinon, jeudi soir c’est la soirée Let’s All Chant ça va groover jusqu’au bout de la nuit…

damien_oasis.JPG

EDIT : voici la vidéo de la soirée « Comme si vous y étiez » 🙂


[La Pause de Midi] Mamie elle est trop dure

A votre avis, c’est vraiment Carrefour derrière cette publicité ? J’ai un doute… Mais c’est un bijou d’humour noir. Bien réalisée, ce n’est pas un hasard.

Qui est derrière ? La Pause enquête !


Le Yeti est une voiture … on nous a baladé [VENDU]

Finalement, il y a bien unYeti mais c’est une voiture pa Skoda.

yeti_skoda.jpg

C’est un 4×4 gris argenté moteur essence 1,2 105 ch en 7 vitesses, avec une boite auto double embrayage. Le Yeti est équipé du Système Park Assist, d’Airbag genoux et de 8 autres Airbag dans la voiture (bientôt il y en aura autant que dans la voiture de Demolition Man), du Système AFS d’adaptation automatique des phares, et d’un toit panoramique.

On fait quoi du cochon alors ?

GI Joe est toujours le plus grand de tous les héros (et il fait bien du skate)

Avant de parler stratégie de lancement du blockbuster de cet été (175 millions de budget quand même…) qui est sorti ce mercredi, la preuve qu’il fait du skate :


Stratégie de lancement inédite

Blague à part, avez-vous remarqué que les personnes qui assistaient à la cascade étaient des militaires ? Il y a une raison à cela : le buzz et le lancement autour de GI Joe le film a été orchestré différemment par la Paramount pour éviter fuites et surtout mauvaises critiques, comme cela avait été le cas avec Transformers 2.

De fait, ce ne sont pas à des blogueurs ou des critiques de ciné en priorité qu’a été montré GI Joe, mais à des militaires américains. Rien de tel que le patriotisme « made in US » pour faire un bon bouche-à-oreille et toucher parents et enfants.

Stratégie intéressante car c’est une manière de court-circuiter la critique (souvent peu amène avec les blockbusters) et solliciter le public et son avis en le prenant comme juge et parti.


GI Joe, témoin de l’histoire américaine

Intéressant petit film hagiographique concernant le Big Jim version militaire, ou comment lifter dans le temps en fonction des évènements du monde (guerre du Vietnam, évolution des technologies…)  un personnage et son positionnement marketing.


PS : billet non sponsorisé, on en parle parce qu’on en a envie et même si Karen de Rubberrepublic nous a envoyé des liens 😉

The 5 litres experiment : il y a un gagnant ! [BUZZ]

Rappel des faits : une soit-disant expérience partant d’une blague de potaches d’Oxford fin 2007 trouve une résurgence sur le net. Objectif : remplir un jerrican de son sperme. 5 litres. Ca fait quand même pas mal (on peut jouer si on a un éléphant sous la main ?).

Le site officiel propose de faire la demande d’un jerrican si vous désirez participer, et bien sur à la fin il vérifieront que ce n’est pas autre chose. A gagner : 50 litres de lait par mois pendant un an.

Les règles sont simples:

  1. Enregistrez vous et demandez le bidon officiel sur le net. Cette date servira de référence pour le challenge. A partir de ce moment, le destin est entre vos main…
  2. Envoyez durant les 6 premiers mois une photo de vous et de votre précieux bidon pour juger de l’évolution.
  3. La première personne à remplir la bouteille à gagné. Une vérification sera effectuée pour juger le contenu et vous proclamer officiellement vainqueur du trophée.


Bien sur, c’est trop gros pour être vrai… Le site est impeccablement réalisé, la vidéo disponible en 5 langues, et cette dernière est réalisée de manière (trop) pro.

Y a un blême… Mais lequel ?

Petit détour par Google : pas de trace de marque revendiquant ce défi. Quelques blogs y croient, d’autres ne se posent pas de question ou se demandent timidement qui peut bien être derrière. Mais en gros, personne ne remet en cause cette histoire (grands poètes que nous sommes !).

Reveal la nuit passée… Il y a un gagnant !


En fait, tout ça pour une sorte de American Pie version espagnole : Fuga de Cerebros. Le film a l’air assez barré, on voit passer le fameux jerrican (mais on ne voit pas trop le rapport avec l’histoire annoncée), mais surtout ça prouve encore une fois qu’en terme de film viral le cul ça peut marcher 😉

PS : me demande quand même si la galerie photos de ceux qui ont demandé à particper est vraie ou pas…

Etude de cas : comment MacHeist utilise Twitter pour gagner des clients [BUZZ]

Subtile et très simple mécanique qu’a mise en place la société MacHeist, éditrice de logiciels pour Mac, pour gagner facilement des clients.

Objectifs :

  • Faire connaitre mon produit phare DEVONthink, et glisser au passage deux autres produits gratuits dans le bundle (Hyperspaces et Overflow).
  • Me constituer une base de clients « spontanée » et bien qualifiée puisque déclarant être intéressée par mon produit en demandant une licence.

Moyens :

  • Offrir des licences gratuites d’une valeur de 50$.
  • Utiliser Twitter pour recruter.
  • Utiliser les traditionnels relais de la communauté Mac (sites d’infos) pour amorcer la pompe.

Pré-requis : que les prospects ciblés utilisent Twitter (au pire, ils créeront un compte).

Méthode :

  • Demander aux mac users intéressés par la promotion, et utilisateurs de Twitter, de « suivre » MacHeist = constitution d’une base de prospects quasi-qualifiée.
  • Puis leur demander d’envoyer le message suivant : [email protected] Yeah, I’ll take a free copy of DEVONthink! http://macheist.com/tweetblast/ #MacHeist #free » = permet de recruter d’autres prospects par l’affichage à tous ses amis de l’opération. Cela crée une amorce de conversation si quelqu’un est intéressé (on demande quelle est la marche à suivre), et de fait ça incrémente encore la base de followers de MacHeist. Notez les deux fils de discussions créés par les tags #MacHeist et #free pour permettre aux personnes ayant entendu parle de l’opération de retrouver facilement la discussion.
  • Enfin, @MacHeist envoie en message privé (DM) le code de validation de la licence. Et de fait s’arroge désormais le droit d’écrire en direct à toutes les personnes qui l’ont ajouté pour faire du marketing direct. Il a aussi la possibilité de récupérer les identités des profils et les infos associés comme la ville (si renseigné) et l’URL du site de la personne.
  • Dernier détail : une page agrégative explique le produit brièvement, la marche à suivre (en 3 étapes cliquables permettant de renvoyer directement à la bonne page de son compte Twitter), ce qu’est Twitter, qui a déjà participé… et on peut aussi faire remonter la page dans les classements via un vote Digg.

Génialement simple et efficace !!! A l’heure où j’écris ce post, on frôle les 18000 participants.