bide et musique

[La Pause de midi] Totale éclipse de mon coeur

En fait, une chanson c’est une mélodie. Et des paroles. Or, très souvent, on ne retient que la première et on néglige souvent les secondes.Ajoutez à cela un clip qui emballe le tout, très souvent sans rapport avec les dites paroles, et ça donne un grand n’importe quoi.

Prenons maintenant une chanson connue et très emblématique d’une époque (au hasard, les années 80), et décrivez par le menu ce que vous voyez dans le clip. Vous allez vous rendre compte que ce que je vous disais juste au-dessus prend tout son sens.

Vous nez verrez plus les clips du e-classement de W9 de la même manière…


[La Pause de midi] Quand il fait ding ca me rend dingue

La Pause est heureux de vous faire découvrir un nouveau chef-d’oeuvre de la musique moderne : Mon tel de Lylloo.

Appréciez le double-sens magnifique des paroles de cette chanson destinée aux jeunes filles pré-pubères qui lovent leur phone, trop de la bombe.

Oui, la Pause aime vous donner un rayon de soleil avant le week-end.


[La Pause de midi] Loin des yeux, loin du coeur

YouTube, c’est comme Amazon, vous arrivez logué sur votre page et on vous fait des suggestions. Comme leur moteur est pertinent, il a bien compris mes (mauvais) goûts en matière de chansons et films.

Pour preuve, cet exceptionnel morceau de bravo de Demis Roussos qui nous déclarait en 1978 cette vérité universelle : « Loin des yeux, loin du coeur ».

Point fort : l’ambiance film porno seventies (la cheminée, la peau de bête 100% acrylique négligement posée sur le piano, le flouté de l’image, les filles qui attendent alanguies au fond du studio).


[la Pause de midi] Mais tétéouuuuu ? (Top 50 anthologie)

Tout le monde se rappelle de Jacky. Mais n’oubliez pas que Jacky, ce n’est pas que Dotothée et Récré A2, c’est aussi Platine 45 (hé oui, le garçon est un fin connaisseur de musique).

En revanche, j’ai un doute sur on oreille musicale. Pour preuve ce duo improbable avec Lio, où d’ailleurs il ne fait que parler.

Point fort : ambiance anguleuse spécial années 80 (décor, chorégraphie, tenues).


[La Pause de midi] David Hasselhoff chante la liberté

C’est ce que chantait « le » David de K2000, celui qui aujourd’hui a choisi de rouler bourré. Admirez cette puissance de voix, cette persuation de regard, et tous ces KITT qui se retrouvent pour la majorité bousillées après un saut en mode turbo boost.

Point fort : chanson qui a très bien marché en Allemagne, pour cause de réunification (beau coup de marketing involontaire).


[La Pause de midi] Kimera and the lost opera

Samedi soir, j’ai eu un choc. Je regardais Virgin 17 la soirée des 40 clips les plus ringards, et là : Kimera.

J’ai physiquement senti une sorte de souvenir perdu qui revenait à la surface et sortait de terre tel un zombi qui aurait envie de se faire un jambon beurre.

Bref, j’ai eu un choc et une partie de ma jeunesse est remontée à la surface. Quand je revois le clip j’aurais pas préféré…

Point fort : Rondo Veneziano version coréenne, le maquillage en plus (surtout en version fluo).


[La Pause de midi] C’est l’heure d’être fouettée !

Une apologie du sado-masochisme version sixties avec clip délirant à la clé, la Pause vous gâte aujourd’hui !

Que dire si ce n’est : merci Fred.


[La Pause de midi] Top 50 nostalgie

Fin de semaine, un peu de musique moins violente que LOL pour vos oreilles.

On va replonger dans les années 80 et se faire du bien avec une Rose Laurens au top de sa forme de l’époque dans un tube hypnotique : Africa.

Notez la tendance africaine de studio propre aux années 80 très Johnny Clegg et Savuka, un délice…