anniversaire

La mort de la Stan Smith : Adidas bluffe et buzz

Voilà qui ressemble à un gros coup de buzz d’Adidas !

Tout commence par une question de Shamir from Flickr sur Facebook : « Adidas arrête la Stan Smith : pouvez-vous vivre sans elle ? ».

Mouais… Juste le lendemain de la soirée célébrant les 40 ans de la chaussure et à laquelle  nous n’étions pas (parce que les Geeks n’aiment pas les chaussures cool c’est bien connu. Toutes façons moi je n’aime que mes Adidas ONE).

Petit tapotis sur Google, et me voici sur In&Out blog (des excellents et adorables Nico et Mylène, merci d’ailleurs pour la photo illustrant cet article) où l’on raconte par le menu cette « tragédie ».

Puis une communication officielle de Adidas : « Une légende ne meurt jamais, mais c’est vrai qu’elle va se raréfier à compter de 2012. Le succès de la célébration des 40 ans de la Stan hier à Roland Garros montre que c’est un produit mythique. Pour tous les fans, elle sera encore bel et bien présente sur Automne Hiver 2011 avec une collection complète. »

Ah ah ils sont trop fort ! Je vous laisse devenir maintenant ce qui va se passer : articles de blogs hurlant qu’ils vont se pendre à coups de lacets blancs si Adidas arrête, pages de fans qui vont se monter pour défendre la belle et virginale paire de chaussure, twitter storm sur @adi_originals

Car la Stan Smith a la particularité d’être une chaussure « basique » donc très répandu à un prix abordable, ce qui veut dire peu intéressante pour Adidas car , dans le même temps, elle recèle d’une légende réelle (un peu comme la Nastase). C’est donc un paradoxe commercial. Et une légende ne peut pas mourir. « Marketinguement » pas comme cela.

Adidas va donc certainement s’inspirer du fabuleux travail de Nike avec la Converse pour refaire d’un basique un « must have » absolu, décliné, renouvelé, avec des prix augmentés : ils vont lui redorer le blason à coup de raréfaction et de séries exclusives.

C’est mon intuition, on s’en reparle en 2012 😉

Au fait, si jamais, rappelez vous surtout que derrière la Stan Smith, il y avait un joueur de tennis légendaire. Ça impressionne toujours à table.


 

 

Je viens d’apprendre que j’étais né le même jour que Chuck Norris…

… donc voici un petit Top 5 de citations de derrière les fagots !


Soyez généreux et faites un cadeau à votre amoureux/se

Une superbe initiative de la Fondation de France : offrez une grande carte personnalisée – avec un visuel très décalé – personnalisée avec un message au dos, et faites une bonne action. Et ça ne marche pas uniquement pour la Saint-Valentin, c’est aussi valable pour les anniversaires, naissances, mariages, bath mizva…

Comment ça marche ?

1. CHOISISSEZ votre cadeau en fonction
– de l’occasion que vous souhaitez célébrer (voir ci-dessus)
– de la cause que vous voulez soutenir (voir ci-dessous)

2. PERSONNALISEZ la carte destinée à votre proche
– complétez le formulaire et rédigez votre message
– choisissez le format de la carte et le montant de votre don

3. FINALISEZ votre commande et réglez sur notre site sécurisé
– Votre destinataire recevra sa carte, par la poste, dans les meilleurs délais et vous recevrez votre reçu fiscal pour faire valoir votre droit à une réduction d’impôts.

Votre carte est acheminée par la Poste qui déclare délivrer les lettres le lendemain de leur expédition, dans 90% des cas.

Astuce : si vous commandez votre cadeau avant 12h, votre carte sera imprimée et envoyée le jour même.

Et ça sert à quoi ?

En achetant une carte, vous donnerez aussi pour :
– Le soutien à la recherche médicale
– L’aide au logement des plus démunis
– La protection de l’environnement
– L’accompagnement des personnes fragilisées

Et au passage, comme vous donnez à une association d’utilité publique, vous pourrez obtenir une réduction fiscale de 66% minimum.

Du marketing caritatif très astucieux

Depuis quelques années toutes les associations françaises se rôdent au marketing caritatif, à l’image de leurs consoeurs anglo-saxonnes. D’où courriers personnalisés ou publicités télé très bien fait pour à la fois sensibiliser au don et culpabiliser juste ce qu’il faut…

Ici, les ressorts utilisés sont tout autres : on joue sur le décalage, l’humour, le don (de soi, de faire plaisir) avec un produit de qualité (pour avoir eu le résultat entre les mains, ça rend très très bien). Le fait d’associer une bonne action à un geste à la base désintéressé ne fait que renforcer le fait que « cela vaut la peine de le faire ».

Ultime raffinement : abattre la barrière du prix. Alors que les cartes sont relativement chères (à partir de 10€ pour une carte imprimée), le fait de pouvoir en déduire ensuite une partie de ses impôts fait que le prix « final » est réduit.

Au moment de payer dans le tunnel d’achat, il y a le prix affiché et le prix « réduit » de 66% (75% si vous choisissez une carte qui donne à l’aide au logement) : même si la réduction ne se fait ensuite que par le truchement d’une réduction fiscale, la dernière barrière est levée : çela reste finalement très profitable au regard d’une carte achetée dans le commerce, et c’est un geste socialement valorisant. Et vous cliquez allègrement sur le logo Carte Bleue.

Un regret : dommage qu’il n’y ait pas Paypal de proposé, étant donné la cible cela ne ferait qu’augmenter encore plus la surface de vente.

Le Mac a 26 ans !

Bon anniversaire à celui qui a ouvert la voie aux interfaces graphiques grand public (oui je n’oublie pas Xerox mais c’était élitiste et réservé à la bureautique).


J’ai plein d’ami(e)s stars qui m’appellent par mon prénom

La preuve :

Bon anniversaire TCM ! (et bravo à YoutoYou pour cette initiative très sympa qui flatte à mort l’ego du geek blogueur cinéphile que je suis).

Les Guignols ont 20 ans [SOUVENIRS]

Je me souviens particulièrement bien de la première des « Guignols », qui ne s’appelaient pas encore comme ça à l’époque. C’était dans Nulle Part Ailleurs, juste parès l’arrêt des Nuls et de leur JTN.

Débuts laborieux, pas franchement drôles. Yves Lecoq cherche encore la voix de PPD, le rythme manque. Il faudra la détermination de l’équipe et d’Alain de Greef, patron des programes à l’époque, pour finalement en faire un succès.

Car en face, le « Bébête Show » ricane. Mais la moquerie n’aura qu’un temps : une fois l’équipe d’auteur « idéale  » trouvée (Bruno Gaccio, Jean-François Halin et Benoit « Michaël Keul » Delépine, une dream team qui finira presque fâchée), c’est guerre de le Golfe première du nom qui va sortir définitivement de l’eau les têtes de latex de Canal. En face, l’humour vieillit, essaye de se renouveller, en vain. C’est parti pour le succès dont on fête les 20 ans lundi 16 mars au soir sur Canal + !

J’ai été accro aux Guignols. maintenant je les regarde moins, question de temps, voire de génération peut-être… Leur humour est moins corrosif, moins percutant ? Habitude ? Peut-être. Pourtant je me surprend à prononcer banalement certaines phrases de leur cru comme « pile poil », « mangez des pommes », « il vous en prie » : comme quoi, leur impact sur mon subconscient est plus fort que je ne crois !

Allez, pour leurs 20 ans ils se sont fait plaisir : un making-off de 20 minutes, une soirée de rétrospective avec un PPDA pour de vrai aux commandes, et des affiches de personnalités à jamais guignolisées par une phrase culte. A noter que celles de Bayrou, Sarkozy, Bruni et Virenque ont finalement fini à la poubelle…

Bon anniversaire les Guignols !

PS : une interview des concepteurs de la campagne par notre ami PPC.


Les nouvelles lunettes de Gonzague

Top la classe pour l’été… Bon anniversaire Mr ! 🙂

Bon anniversaire choupette !

Vous aurez reconnu Stan, et bien sur pas la Beetle d’Un amour de Coccinelle.

Bon anniversaire à mon co-blogueur préféré ! Et comme il aime la magie, un petit tour…


Lui aussi il sait y faire…