Comment se passer de Google Reader ?

Si comme moi, vous pratiquez la veille la disparition de Google Reader sonne comme une tragédie (ou une libération c’est au choix).

Il existe aujourd’hui plusieurs solution digne d’attention :
– Fever° parce qu’il s’installe sur votre propre serveur web et que son cout est un one shot de 30$
– Tiny Tiny RSS parce qu’il s’installe, lui aussi, sur votre propre serveur web et qu’il est gratuit
– Newsblur qui n’est ni gratuit (2$ par mois tout de même) et qu’il ne s’installe pas (quoi que sa version open source le permet mais pour une complexité forte).

A part Fever° aucun n’est pour l’instant compatible avec une bonne app pour iOS (perso je suis sous Feever mais Mr Reader est un excellent candidat). La situation devrait évoluer (et l’intégration de TTRSS voir le jour).

Il faut pour s’amuser un peu déployer une VM sous Linux (ou physique mais bon là c’est une question de philosophie et de moyen).
Installer LAMP :
sudo apt-get install apache2 php5 mysql-server mysql-client libapache2-mod-php5 php5-mysql

Dans le répertoire d’Apache /var/www, il faut créer 2 dossiers : Fever et ttrss (en tout cas ce seront les dossiers dont je parlerais dans la suite du tuto).

J’installe webmin (ça aide beaucoup) :
nano /etc/apt/sources.list

On ajoute :

deb http://download.webmin.com/download/repository sarge contrib
deb http://webmin.mirror.somersettechsolutions.co.uk/repository sarge contrib

wget http://www.webmin.com/jcameron-key.asc
sudo apt-key add jcameron-key.asc
sudo apt-get update

sudo apt-get install webmin

 

Fever : il faut télécharger le logiciel, le décompresser dans le dossier Fever et se laisser guider dans l’install (ok il faut créer un DB dans MySQL, mais avec PHPmyAdmin c’est du gâteau).
Après j’ajoute un petit cron (toutes les 5 minutes pour 367 flux) :
curl -L -s http://urldemonsite/fever/?refresh
Tout fonctionne nickel et il suffit d’importer le XML d’export de Google Reader.

TTRSS : il faut télécharger le logiciel, le décompresser dans le dossier ttrss et se laisser guider dans l’install (ok il faut créer un DB dans MySQL, mais avec PHPmyAdmin encore).
MAIS gros problème, TTRSS a besoin d’un démon pour mettre à jour les flux RSS et je dois avouer que j’ai eu du mal.
J’ai contourné avec upstart :
sudo apt-get update && sudo apt-get upgrade
sudo apt-get install upstart

Après :
sudo gedit /etc/init/ttrssdaemon.conf   (oui je prefere gedit sous ubuntu à nano et j’assume)
Vous collez ca :
description « TT-RSS Feed Daemon »
author « Sean Payne <@zero_divide_1 on Twitter> »

start on (local-filesystems and net-device-up IFACE!=lo)
stop on runlevel [!2345] respawn

script
cd /var/www-ttrss
exec su www-data -c « php ./update_daemon2.php »
end script

sudo ln -s /lib/init/upstart-job /etc/init.d/ttrssdaemon

sudo start ttrssdaemon

Avec cette méthode, même après un reboot , le daemon TTRSS se lancera pour mettre à jour les flux.

Si comme moi, vous pratiquez la veille la disparition de Google Reader sonne comme une tragédie (ou une libération c’est au choix).

Il existe aujourd’hui plusieurs solution digne d’attention :
– Fever° parce qu’il s’installe sur votre propre serveur web et que son cout est un one shot de 30$
– Tiny Tiny RSS parce qu’il s’installe, lui aussi, sur votre propre serveur web et qu’il est gratuit
– Newsblur qui n’est ni gratuit (2$ par mois tout de même) et qu’il ne s’installe pas (quoi que sa version open source le permet mais pour une complexité forte).

A part Fever° aucun n’est pour l’instant compatible avec une bonne app pour iOS (perso je suis sous Feever mais Mr Reader est un excellent candidat). La situation devrait évoluer (et l’intégration de TTRSS voir le jour).

Il faut pour s’amuser un peu déployer une VM sous Linux (ou physique mais bon là c’est une question de philosophie et de moyen).
Installer LAMP :
sudo apt-get install apache2 php5 mysql-server mysql-client libapache2-mod-php5 php5-mysql

Dans le répertoire d’Apache /var/www, il faut créer 2 dossiers : Fever et ttrss (en tout cas ce seront les dossiers dont je parlerais dans la suite du tuto).

J’installe webmin (ça aide beaucoup) :
nano /etc/apt/sources.list

On ajoute :

deb http://download.webmin.com/download/repository sarge contrib
deb http://webmin.mirror.somersettechsolutions.co.uk/repository sarge contrib

wget http://www.webmin.com/jcameron-key.asc
sudo apt-key add jcameron-key.asc
sudo apt-get update

sudo apt-get install webmin

Fever : il faut télécharger le logiciel, le décompresser dans le dossier Fever et se laisser guider dans l’install (ok il faut créer un DB dans MySQL, mais avec PHPmyAdmin c’est du gâteau).
Après j’ajoute un petit cron (toutes les 5 minutes pour 367 flux) :
curl -L -s http://urldemonsite/fever/?refresh
Tout fonctionne nickel et il suffit d’importer le XML d’export de Google Reader.

TTRSS : il faut télécharger le logiciel, le décompresser dans le dossier ttrss et se laisser guider dans l’install (ok il faut créer un DB dans MySQL, mais avec PHPmyAdmin encore).
MAIS gros problème, TTRSS a besoin d’un démon pour mettre à jour les flux RSS et je dois avouer que j’ai eu du mal.

J’ai contourné avec upstart :
sudo apt-get update && sudo apt-get upgrade
sudo apt-get install upstart

Après :
sudo gedit /etc/init/ttrssdaemon.conf   (oui je prefere gedit sous ubuntu à nano et j’assume)
Vous collez ca :
description « TT-RSS Feed Daemon »
author « Sean Payne <@zero_divide_1 on Twitter> »

start on (local-filesystems and net-device-up IFACE!=lo)
stop on runlevel [!2345] respawn

script
        cd /var/www-ttrss
        exec su www-data -c « php ./update_daemon2.php »
end script

sudo ln -s /lib/init/upstart-job /etc/init.d/ttrssdaemon

sudo start ttrssdaemon

Avec cette méthode, même après un reboot , le daemon TTRSS se lancera pour mettre à jour les flux.

Pourquoi j’ai remplacé Google Reader !

Comme vous le savez tous, Google Reader va disparaitre le 1er juillet 2013.

A quoi ser(vai)t Google Reader ?

C’est un lecteur WebApp de flux d’informations au format RSS.
Le flux RSS est (normalement) produit à chaque fois qu’un article est écrit sur un site ou un blog (ou n’importe quoi d’ailleurs).

Lorsqu’un article est écrit (comme celui-ci sur Stan & Dam) un fichier XML est produit. Dans notre cas, le fichier contient l’article complet et son titre. Ce fichier ne contient pas de présentation. Il s’agit de données brutes.
Il devient possible de s’abonner au fichier XML via un sigle généralement orange qui, dans le cas de S&D, se trouve en haut à droite.
Google Reader peut (encore) s’abonner à ce fichier XML et regarde régulièrement s’il est mis à jour.

Google Reader permet d’agréger plusieurs abonnements à ces fichiers XML pour fabriquer une liste d’information qui se met à jour en temps réel.
Là où le produit est magique, c’est parce qu’il existe un écosystème complet d’applications qui gravitent autour de Google Reader.

Je vous donne mon cas de lecteur RSS compulsif.
J’ai 367 abonnements que j’ai classés dans des sous-dossiers (Tech, Multimédia, info, etc …).
Je peux lire ces flux sur Google Reader sous forme de listing. Ce que je fais le plus souvent, c’est de sélectionner un dossier pour en lire le listing de news. Si une news m’intéresse soit je l’ouvre directement, soit dans Google Reader je coche l’icône Pocket (via le plug-in Firefox) pour le lire plus tard.
Une fois la fin du dossier atteinte, je marque le dossier comme « lu ».

Le but du jeu est que Google Reader soit vide.
Une fois fait, je fonce sur Pocket pour lire l’info plus calmement (je ne suis plus sur le tri de news).
De Pocket, je peux : marquer l’article comme lu, lui mettre une étoile pour le partager sur un blog (ce que je vais surement faire pour S&D) ou surtout l’envoyer dans le dossier à traitre d’Evernote (résultat entre les tutos, les infos, les « trucs » à lire, à voir et que je voudrais acheter … j’ai plus de 6500 notes. Gloups)

Là où tout devient « génial », c’est que sur iPad, iPhone, Windows 8, j’ai des applications qui se connectent à Google Reader. Ce que j’ai lu sur un PC, je ne le reverrais pas sur une tablette ou un smartphone et inversement l’iPad vide Google Reader pour que je ne sois pas polluer au bureau dans Firefox avec des infos déjà lues.
C’est là à mon sens la fulgurance du système. Par exemple, sur iPad, j’utilise Reeder pour lire, envoyer sur Pocket ou directement sur Evernote.
OK, c’est gymnastique représente bien 2h par jour de veille.

Maintenant que Google Reader est presque mort que faire quand on est un RSS junky ?
Je vous le dirais dans un prochain article ! J

La découverte du dimanche : Oscar, Bac+5 chômeur

Découverte bien sympa du dimanche Oscar, Bac+5 chômeur.

SYNOPSIS: Oscar, Bac + 5, quadrilingue, insouciant et un peu fantaisiste, a brutalement perdu son job avec la crise. Il redécouvre alors un marché du travail qui a changé, aux méthodes de recrutement qui semblent dépasser l’imagination. Oscar galère pour se refaire une place dans ce nouveau monde. Mais au fond, en a t-il vraiment envie ?

Il y a un nouvel épisode chaque mercredi, et quand vous regarderez bout à bout tous les épisodes, cela fera un long métrage… Une sorte de long métrage en kit 😉

Voici les deux premiers épisodes, le reste est ici : Blog / Facebook / YouTube

[youtube CO-5qRO3Ogg]

[youtube IgdrKGZ7Dj4]

 

 

Prendre soin de ses performances, c’est Crucial – 3 SSD M500 à gagner !

[youtube 3HbI2x6pnfc]

Faire attention à soi, c’est important: pour garder la forme, il faut s’entretenir. Et parfois faire même un peu de gonflette pour augmenter ses performances.

Stan&Dam ont décidé de faire un comparatif : à gauche, Stan qui n’utilise pas Crucial. A droite, Damien qui booste son ordi avec des barrettes Crucial.

La différence est flagrante : plus de temps pour faire plus de choses, la vie est changée, accélérée, oubliées les frustrations du sablier ou de la roue multicolore (tout dépend si vous êtes sous Windows ou Mac).

Et nous joignons le geste à l’image ! Envie de gagner un M500, le dernier né des disques durs SSD de Crucial ? Lisez ce qui suit.

Grand jeu concours pour gagner un Crucial M500

Le très attendu SSD Crucial M500 vient d’arriver, et il arrive avec plein de belles choses ! Des capacités allant jusqu’au TeraOctet, une technologie de cryptage de données de niveau SED, une technologie de protection par l’adaptation thermique et il doté de la mémoire NAND MLC de pointe en 20 nm de Micron, qui a été primée.

Pour ce grand événement, nous vous proposons de participer à notre « Grand jeu Crucial M500 » afin de tenter de gagner l’un des 3 SSD M500 ci-dessous :

  • 1er prix : un SSD Crucial M500 480 Go
  • 2ème prix : un SSD Crucial M500 240 Go
  • 3ème prix : un SSD Crucial M500 120 Go

Et pour gagner le top du top, le SSD Crucial M500 960 Go, il vous suffit de partager ce jeu avec vos amis – c’est aussi facile !

iPhone, iPad : si iOS 7 pouvait ressembler à cela…

Sorti en 2007, l’iPhone et son interface multitouch ont modifié durablement les téléphones, de l’interface au form factor. Et l’interface sous forme d’icônes d’applications était novatrice (bien qu’inspirée de Palm OS).

Mais le temps passe… et tout vieillit. Même si je trouve l’interface d’Android toujours aussi bordélique, elle a introduit la notion de widget, évitant d’ouvrir un application à chaque fois. Microsoft et ses dalles dynamiques apporte une vision très novatrice du traitement des flux d’informations. Et le BB10 inaugure des gestes inédits qui rénovent les interactions tactiles.

Comment ré-inventer iOS ? L’arrivée de Johnny Ive aux commandes du design de OS X et d’iOS peut-être perçu comme une bonne nouvelle, à minima comme la volonté de repenser le système. Les premières rumeurs font état d’une volonté « d’aplanir » l’interface (traduction : éliminer certains effets visuels de reflets tels que ceux connus dans Aqua la première interface d’OS X) et d’atténuer les skeumorphismes (ces effets visuels issus du « monde réel » comme une texture cuir dans le calendrier de l’iPad).

Concept iOS 7

Mais quid des notifications ? Du tiroir d’applications en tâche de fond ? De cette insupportable mécanique qui oblige à repasser par le Springboard via le bouton Home pour appeler d’autres applications ? Le besoin de devoir lancer une application en plein écran pour une action très minime comme répondre rapidement à un SMS ?

Bref, iOS est devenu monolithique, structuré pour guider et rassurer tout utilisateur mais trop contraignant à force de perfectionnements. Rompre avec le passé ? Apple l’a fait plus d’une fois : OS X, iMovie, FinalCut X… Obligeant à se fondre dans une nouvelle logique de fonctionnement, très souvent pour le meilleur. Quand on voit certains tweaks de Cydia comme Auxo ou SBSettings on se dit qu’il est possible de trouver de nouvelles voies.

En voici quelques unes, rassemblées dans un excellent film « concept » qui – je l’espère – viendra nourrir les réflexions de la Pomme pour iOS 7… avant de définitivement désespérer ceux qui attendent un renouveau bien mérité.

 

[youtube JdW4qNeFkBk]

iOS 7, iWatch, iPhone 5S, iTV, iRing : la foire aux rumeurs Apple

See on Scoop.itVeille Techno et Informatique « Autrement »

Tir groupé de rumeurs aujourd’hui pour Apple ! On ne peut d’ailleurs s’empêcher de penser que ce tsunami d’indiscrétions est une manière pour le constructeur de faire patienter jusqu’au prochain Special Event, qui pourrait bien se tenir ce mois : le nouvel de iPad 9,7 pouces au design fortement inspiré de l’iPad mini devrait en effet y être présenté.

See on www.teknologik.fr

La première publicité de Facebook Home

A peine sorti aux USA, voici la première publicité pour Facebook Home, la surcouche Android qui veut essayer d’avoir la peau d’Android.

Rien de bien révolutionnaire, mais un point important comme « élément de langage » : mettre les gens en premier. Malin.

[youtube Lep_DSmSRwE]

Gunther Love te fait gagner du Schweppes Zero en série limitée collector

Tu connais Gunther Love ? C’est un homme doublement heureux : il est le leader des Airnadette, et il est le mec de Daphné Bürki. Bref, un homme qui fait des combos de folie dans la vie.

Gunther et moi, on se connait bien. La preuve, on avait fait un boeuf ensemble dans les toilettes du 114 (si, si) :

[youtube D6HDcg_1Cgk]

Et bien, comme Gunther il n’est pas bégueule, il a le sens de la famille et de l’amitié, il a décidé de faire un cadeau aux lecteurs de Stan&Dam : son tatouage sur une canette du nouveau Schweppes Zero, canette disponible en série limitée uniquement chez Colette et SUR CE BLOG. Hééééé ouéééé !

Tiens, d’ailleurs, je ne résiste pas à partager ce petit message totalement personnel qu’il a envoyé rien qu’à Stan&Dam sur YouTube :

[youtube 3BcL8ISFDQs]

Donc la question est maintenant : comment faire pour gagner ces deux packs de canettes qu’on ne trouve presque nulle part ailleurs ?

Simple : le slogan de Schweppes étant « What did you expect ? » (en français : « Mais à quoi vous attendiez-vous ? » afin d’exprimer la surprise, l’étonnement), racontez nous en une ligne dans les commentaires la dernière surprise que l’on vous ait faite. Et si on vous fait pas de surprise, c’est pas grave, tu postes un commentaire quand même.

Et hop, on tirera au sort les deux gagnants à la fin de la semaine.

Et, très sincèrement : j’adore ce mec. Et sa cops. Et maintenant Schweppes Zero.