Techlounge et Geekeries

La rubrique où l’on parle de technique, informatique et gadgets technologiques

Google Now sur iOS : Android continue d’envahir Apple

Google a un plan simple pour porter l’estocade à Apple : hacker iOS en l’infiltrant avec des apps compatibles avec son écosystème, et profiter de la rigidité d’Apple (qui reste cloitré chez lui) pour le prendre à revers avec ses propres armes.

Dernier avatar en date de cette guerre larvée : l’arrivée attendue (moi perso je l’attends grave) et plus que probable de Google Now, sorte de « tour de contrôle » qui va anticiper les besoins de l’utilisateur sur la base des informations qu’il a laissé chez Google, à commencer son agenda. Une sorte de Siri sous stéroïdes.

La vidéo ci-dessous, retirée très vite par Google mais récupérée par Engadget, montre un Google Now tournant sous iOS. Et, « coïncidence » : Google vient d’annoncer avoir racheté DNNResearch, société qui a développé un outil d’intelligence artificielle équivalent à l’assistant de la Pomme.

L’objectif de Google n’est pas de réduire iOS à une portion congrue, non. Son objectif est de déployer ses service DANS iOS en jouant sur les carences de celui-ci et là seule ouverture possible : les apps. De fait, elle gagne sur tous les tableaux et ramène le trafic à un point unique : sur ces serveurs. Utile pour monétiser ensuite l’ensemble.

Apple va-t-il réagir avec un « Siri v2 » puisant ses données dans iCloud et devant un itéracteur, et non un outil pseudo humanisé qui essaye de répondre uniquement quand on lui parle ?

Grrrr, Android commence sérieusement à me tendre les bras…

I’m a Mac, I’m a PC : l’intégrale « Get a Mac » d’Apple enfin en ligne

C’était l’époque où Apple avait encore des idées et de l’humour dans ses pubs, avant de tomber dans la démonstration pure et simple d’apps sur ses iBidules.

C’était l’époque où le Mac devait encore se mesurer au PC pour expliquer qu’il était différent et mieux. En un mot : « cool ».

C’était l’époque où Apple n’avait pas encore une grande partie de son CA réalisé par des tablettes et des téléphones.

C’était l’époque ou le Mac intégrait – dans une ultime salvatrice volte face – les processeurs Intel pour se rendre compatible avec Windows sans pour autant perdre son âme.

C’était mieux avant ? Plus créatif en tous cas.

Get a Mac, l’intégrale :


Xperia Z : la tablette 4G la plus fine au monde

Le Mobile World Congress, c’est la porn-place pour tous les amoureux de technologies mobiles. A chaque année sa nouveauté : la montée irrésistible d’Android, l’apparition d’outsiders comme Firefox OS ou Ubuntu mobile, des mobiles chinois, l’avènement de la 4G…

Et puis il y a les marques dont on se demande ce qu’elles vont nous sortir : il y a eu le grand retour de Motorola, celui de Nokia, voici Sony !

Sony à nouveau maitre de son destin qui peut enfin développer la gamme de mobile qu’elle veut, sans avoir à se soucier de l’avis d’Ericsson… Et cela donne de beaux objets, une offensive violente sur le marché face à Samsung et Apple.

Après le nouveau smartphone Xperia Z comme objet de reconquête, voici la tablette Xperia Z qui mêle toutes les technologies issues de autres gammes Sony (télé et photo notamment).

Conçue dans la lignée de son homologue smartphone, avec des matériaux de très haute qualité et un design « OmniBalance », la tablette Xperia Z est par ailleurs incroyablement fine (6,9 mm) et étonnamment légère (495 g). Proposée en noir ou blanc et en versions 4G et WiFi, elle est doté d’un un processeur quadricoeur  asynchrone Qualcomm Snapdragon S4 Pro. Elle offre enfin les plus hauts niveaux de résistance à l’eau (IP55 & IP57) : du jamais vu pour une tablette ! Ainsi, elle ne craint ni éclaboussure, ni plongeon accidentel. Utile si on lit son livre favoris près de la piscine ou que l’on regarde le dernier épisode de Community dans son bain.

Avec un écran HD WUXGA de 10,1 pouces épaulé  par le moteur Mobile BRAVIA 2, elle offre des couleurs éclatantes, pour une expérience visuelle aussi précise que sur un téléviseur. Elle s’appuie également sur l’expertise unique de Sony en matière de photo avec un appareil photo 8 MP situé à l’arrière et doté du capteur Exmor R pour mobile, ainsi qu’un appareil photo 2MP HD à l’avant pour immortaliser les plus belles images, quelles que soient les circonstances.

Le système S-Force Front Surround 3D de Sony garantit une performance audio incroyable. Associé au mode Clear Audio+ de Sony et à l’utilisation innovante de deux haut-parleurs intégrés avec quatre sorties dans les coins gauches et droits, le son qui en résulte est excellent, quelle que soit la manière dont on tient l’appareil.

Au même titre que le XPeria Z, la tablette est équipé du mode Stamina  une technologie unique pour gérer le fonctionnement de la batterie et ainsi augmenter significativement la durée d’autonomie en veille. La variante WiFi offre quant à elle jusqu’à 64 Go de stockage avec une carte SD non incluse.

Une connectivité One-Touch innovante et unique pour des transferts de contenu en toute simplicité

La tablette XperiaZ comporte un nombre incroyable de possibilités de connectivité, bien plus que n’importe quelle autre tablette. Elle dispose également des fonctions One-Touch de Sony qui permettent aux utilisateurs de transférer du contenu en toute simplicité : d’une tablette HD à un téléviseur, d’une tablette vers un haut-parleur, un téléphone ou une autre tablette, tout simplement en les rapprochant l’un de l’autre.

La télécommande IR universelle de la tablette donne aux utilisateurs la possibilité de commander le téléviseur et d’autres appareils Sony – mais aussi tout autre appareil compatible – directement à partir de la tablette. Et avec la nouvelle application TV Sideview, les utilisateurs disposent d’un tout nouveau moyen d’interagir avec la télévision.

Une expérience de divertissement inégalable grâce aux applications multimédias de Sony

Les célèbres applications multimédias de Sony – « WALKMAN », Movies et Album – permettent aux utilisateurs d’apprécier, de contrôler et de visionner des contenus illimités sur tous leurs appareils. Grâce au Sony Entertainment Network, directement intégré aux appareils, les utilisateurs peuvent se rendre sur Music Unlimited qui leur permet d’accéder à plus 18 millions de titres tout en intégrant des fonctions de partage sur Facebook, mais aussi sur Video Unlimited qui leur offre un accès à plus de 100.000 films et séries TV ainsi qu’à PlayStation®Mobile.***

Une gamme d’accessoires diversifiés à venir

De nombreux accessoires accompagneront la nouvelle tablette XperiaTM Z, dont une station de recharge, un protecteur d’écran LCD et un étui de transport en cuir disponible en noir, blanc ou rouge. Ces accessoires seront vendus dans les magasins Sony ou les distributeurs officiels.

Enfin, la tablette XperiaTM Z sortira sur Android 4.1 (Jelly Bean) et pourra passer après sa commercialisation à la version 4.2 pour bénéficier de la dernière expérience d’utilisateur Android.

Caractéristiques principales de la tablette Xperia Z

  • Ecran WUXGA 1920x1200p HD 10,1 pouces avec moteur Mobile BRAVIA 2
  • S-Force Front Surround 3D
  • Le design le plus fin au monde avec 6,9 mm d’épaisseur et un poids plume de 495 g pour une tablette 10,1 pouces résistante à l’eau
  • Résistance à l’eau et à la poussière (IP55 & IP57) avec un écran en verre durable
  • Processeur quadricœur asynchrone 1,5 GHz Snapdragon S4 Pro avec 2 Go de RAM
  • Connectivité One-touch compatible Near Field Communication (NFC)
  • Un design OmniBalance unique aux courbes subtiles et aux surfaces lisses réfléchissantes
  • Appareil photo 8 MP à l’arrière avec capteur Exmor R pour mobile et appareil photo 2 MP à l’avant avec Superior Auto plus
  • Batterie longue durée qui allonge encore la durée d’autonomie en veille.

Le prix reste à être communiqué, mais le bijou est sublime.

L’ordinateur est-il une source de stress dans le couple ?

L’ordinateur peut-il avoir un effet stressant dans la vie de couple ? C’est l’objet de l’étude menée en ligne par Harris Interactive pour Crucial.com (la marque de mémoires et disque durs) afin de démontrer les effets que l’utilisation de l’ordinateur peut avoir sur le couple.

J’avoue avoir trouvé très original pour une marque de RAM cette étude, voilà une manière décalée de faire parler d’elle !

Donc, cette enquête a fait ressortir les résultats suivants : 41% des adultes interrogés qu’ils soient mariés ou en couple et ayant un ordinateur, confient que le temps passé sur celui-ci (volontairement ou pour le travail) est une source de stress dans leur relation. Pour 59% des sondés, les principales causes de stress sont liées à des soucis professionnels et, pour les trois quarts (75%) elles sont liées à des problèmes financiers.

Pour le Dr John Gray, expert en relation amoureuse et auteur du livre Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus « Les performances d’un ordinateur peuvent aussi bien augmenter que réduire le stress dans un couple. En effet, nous vivons dans un monde où la plupart des gens passent plus de temps devant leur écran d’ordinateur qu’avec la personne qu’ils aiment. »

Plus précisément, l’étude a montré que près d’un quart (23%) des personnes interrogées (hommes et femmes confondus), mariées ou en couple, trouvent que leur conjoint passe trop de temps devant l’ordinateur. De plus, les femmes sont les plus frustrées par les performances de leur ordinateur. En effet, l’étude montre que pour plus d’un quart (27%) des femmes interrogées (âgées de 35 à 44 ans) mariées ou en couple leur ordinateur leur a causé plus de frustration et/ou de stress qu’à leurs conjoints durant les 6 derniers mois.

De plus, 21% des adultes américains interrogés, mariés ou en couple, et ayant un ordinateur confient qu’un problème avec leur machine (trop lent, crashes, virus) est généralement plus stressant qu’une dispute avec leur conjoint.

Bien sur la marque y va aussi de son couplet (normal, ils payent) : « C’est intéressent de voir que les relations entre deux individus ou entre un individu et son ordinateur sont semblables : elles peuvent toutes deux provoquer des sensations et de vives émotions quand les choses ne vont pas comme on le voudrait » explique Fabrice Sabo, Responsable Marketing E-
commerce EMEA de Crucial.com.

PS : Vous pouvez aussi gagner un vol en avion de chasse avec la marque ! Et des AR Drone 🙂

Xperia Z, le smartphone bijou de Sony

J’ai eu l’occasion hier soir de découvrir en grands pompes le nouveau bijou de Son qui marque le retour de la marque dans la cour des grands en matière de smartphone.

Objectif : tailler des croupières à l’iPhone. Personnellement, je pense que c’est déjà un bon challenger au Galaxy S3 qui est LE téléphone Android du moment. S’il arrive à se faire une place au soleil face à ceux deux mastodontes du marché, la mission sera à mon sens accomplie et marquera le come back durable de la marque japonaise dans la téléphonie.

Mince, c’est quand même eux qui ont inventé l’un des premiers smartphones avec le P800 ! 🙂

Orgie technologique

Avec un écran 5 pouces Reality Display full HD 1080 pixels, un design sublime alliant finesse, qualité de finition et extrême résistance, un processeur quad-core Snapdragon S4 Pro, un capteur photo Exmor-RS 13 mégapixels à prise de vue ultra-rapide et une connectivité 4G LTE, le Xperia Z réunit toutes les qualités indispensables à un smartphone premium. Mais il va encore plus loin en intégrant également le meilleur de Sony dans la musique, le jeu, la photo et la vidéo.

La précision de l’écran Reality Display du Xperia Z, alimenté par le moteur Mobile BRAVIA 2, reflète la longue expertise de Sony en matière de télévision et permet une expérience de visionnage en immersion totale, grâce à des couleurs éclatantes, une luminosité et une netteté exceptionnelles. Le Xperia Z bénéficie de l’expertise de Sony dans les appareils photos numériques et intègre le nouveau capteur ultra-sensible Exmor-RS pour mobile, le premier capteur d’image au monde intégrant nativement la technologie HDR en photo et en vidéo full HD.

Le Xperia Z comprend également une batterie longue durée, et le mode Stamina capable de multiplier au moins par quatre l’autonomie en veille de l’appareil en fermant automatiquement les applications consommatrices quand l’écran est éteint et en les relançant dès que l’écran se rallume.

Les fonctions NFC « One-touch » permettent aux utilisateurs de partager facilement musique, photos et vidéos à partir de leur smartphone vers un éventail d’appareils Sony compatibles NFC, notamment des enceintes, des écouteurs et maintenant des téléviseurs. Avec la nouvelle TV BRAVIA, également annoncée aujourd’hui, il suffit désormais d’effleurer avec le Xperia Z la téleécommande du téléviseur pour dupliquer instantanément l’intégralité de l’écran du Xperia Z sur le grand écran.

le Xperia Z présente un design OmniBalance unique aux arrondis subtils et aux surfaces lisses et réfléchissantes sur tous les côtés. Malgré sa finesse (7,9 mm), le Xperia Z est conçu pour résister aux chocs grâce à 6 faces en verre trempé minéral et à son film protecteur en façade et au dos. Il offre aussi les plus hauts degrés de résistance à l’eau et à la poussière (IP55 et IP57) disponibles aujourd’hui pour un smartphone haut de gamme.

Le Xperia Z fonctionnera sous Android 4.1 (Jelly Bean) et passera a? la version 4.2 peu après sa sortie pour permettre à l’utilisateur de profiter au plus vite de la toute dernière expérience Android.

Après prise en main

L’appareil est sobre, « à la Sony ». Peut-être même un peu trop, à voir. Le bouton on/off, placé sur la tranche, est idéalement positionné. Il rappelle les défunt jog shuttle dont nous reverrons peut-être un jour la trace dans un futur smartphone Sony (c’était idéal pour dérouler les menus très rapidement d’un coup de pouce).

La finition est impeccable, l’écran très beau, et la résistance à l’eau peut paraitre gadget mais finalement c’est l’assurance de ne pas se retrouver avec un mobile HS quand on sait qu’une trèèèèès grande majorité de téléphones finissent par erreur dans les toilettes !!!

Je ne sais pas si ce téléphone sera « le bon » pour contrer durablement Samsung et Apple : je trouve son design un peu trop classique et manquant de « petits détails » qui peuvent faire la différence. On peut mettre au crédit de Sony de ne pas avoir surchargé Android de surcouches inutiles, ce qui est un vrai plus pour la réactivité de l’appareil mais ne permet pas de se différencier d’un coup d’oeil.

La précision de l’écran, le plaisir à l’avoir en main et le haut degré de technologies intégrées font de cet appareil un vrai atout pour marquer le retour de la marque sur le marché des smartphones. Il était temps. Sony is back !

 

Comment craquer Photoshop CS6 en 4 étapes

Comment ça Stan&Dam vous expliquent comment récupérer Photoshop CS6 ?

Vi vi…

Enfin, non. C’est une campagne de pub d’Adobe bien troussée pour son offre Creative Cloud : avec ça plus besoin d’apprendre le suédois ! (vous verrez dans la vidéo).

S’il vous en dit, essayez de suivre le tuto et dites nous ce qui se passe… 😉


Fabrication de SSD

Non je ne suis absolument pas obsédé par les SSD 😉

Sympa petite vidéo sur la fabrication des SSD Crucial.

Interessant non …


Pourquoi le NFC est plus intéressant que les QR Codes

Le NFC, c’est de la communication entre deux appareils dans une distance proche. Par exemple avez-vous une carte de transports sans contact ? C’est une sorte de NFC.

Le NFC s’invite sur les téléphones mobiles afin, notamment, de permettre de payer de petites sommes juste en apposant son terminal à une borne sans contact. C’est l’usage depuis des années au Japon, tout comme celui des QR-Codes, sorte de code barre que l’on lit avec l’appareil photo de son téléphone.

Dans les deux cas, il s’agit d’intéragir et d’accéder à une action : payer, passer un portillon de contrôle, télécharger une musique, aller consulter une vidéo, transférer un contenu

Les QR-Codes sont simples et peu chers (il suffit d’avoir un appareil photo sur son téléphone et une application pour le décoder) mais non personnalisables : c’est le même pour tout le monde.

Le NFC, qui nécessite une puce spécifique dans le terminal (l’iPhone n’en est pas encore équipée) permet de personnaliser les contenus, de suivre certains usages…

Voici une vidéo qui résume bien ce que le NFC peut nous apporter par rapport au QR Code :


Les points clés de l’interview :

0:00 — 85% d’adoption au Japon
0:45 — « Smart posters »
1:00 — Meilleur tracking
1:30 — Le NFC par delà les contenus téléchargeables
2:00 — Conseils pour utiliser le NFC
2:45 — Pourquoi le NFC va remplacer les QR codes

Source : Imediaconnection