Cinéma loisir & portnawak

Tout ce dont on veut vous parler sans trop savoir où le classer

Bilan des Gérard de la politique 2011

Vous aurez remarqué qu’à chaque période de Gérard, je ne puis m’empêcher d’en faire des caisses sur le sujet. Que voulez-vous, quand on aime la dérision et le nanardesque, il est inconcevable de passer à côté des Gérard.

Cela fait des années que je les scrute du coin de l’œil, et depuis l’an dernier je constate une certaines accélération et maturité de la cérémonie. D’abord reléguée aux cases tardives de Paris Première (voire même au début non retransmise), elle a gagné hier soir son prime-time et a relevé haut la main le défi.

Car malgré les pressions que la chaine s’est infligée via son service juridique (dixit l’équipe des Gérard elle-même durant la cérémonie) pour ne pas tomber la diffamation, l’objectif d’audience donné par Paris Première (300000 téléspectateurs), une cérémonie plus longue (1h50), et – on se doute – une résistance à toute épreuve de Jacques Expert (directeur des programmes) pour défendre sa cérémonie face à M6 (propriétaire de Paris Première, et dont le patron – Nicolas de Tavernost – est un proche de notre Président), le résultat est là : un humour ravageur qui napalme tout sur son passage. Il suffit pour cela de lire la liste des lauréats de la catégorie politique 2011 pour s’en convaincre.

Si je devais décerner mes propres Gérard, je donnerai :

– un Gérard de l’interprétation à Arnaud Démanche pour « le meilleur animateur absolument déchainé et génial dans ses interprétations comiques de l’Assemblée Nationale et de la manifestation (et je vous passe sa grandiose  interprétation de la Marseillaise) »,

– un Gérard du « mec qui fait des analyses pointues misogynes dans son coin afin de donner de la profondeur et de la gravité au scrutin alors qu’on n’a aucune info » à Stéphane Rose (interviewé par mes soins avant la cérémonie),

– et un Gérard du « type qui en fait moins des caisses que ces deux autres potes mais on se dit qu’il doit être timide ou bien qu’il a besoin de plus bosser ses fiches mais que sans lui ça serait pas pareil quand même » à Frédéric Royer.

Je leur souhaite juste de ne pas être dépassé  par leur créature et de rester juste comme il faut : une cérémonie bon enfant, pointue dans son écriture, délirante dans sa forme, avec plus de moyens mais sans tomber dans la hype attitude qui ferait fuir ses plus fidèles soutiens (dont moi).

 

Les Gérard de la politique 2011 : les lauréats

Hier soir avait lieu depuis le Palace à Paris (et en léger différé sur Paris Première à 20h40) la première cérémonie des Gérard de la politique 2011, un pur moment de grâce et de bonheur, de railleries et satires en tout genre. Bref, que du bonheur !

Voici la liste des lauréats pour 2011 sans tous les nommés (qui se trouvent ici si cela vous dit de les découvrir) :

1 / Gérard du simplet dont on frémit à la pensée qu’il ait des responsabilités, vu qu’il a même pas l’air assez intelligent pour peindre des coquillages dans un centre d’aide par le travail
Ex aequo : Frédéric Lefèbvre et Benjamin Lancar

2/ Gérard du vieux machin fabriqué sous Mitterrand qui n’a plus aucune chance de rien mais qui s’accroche quand même, au lieu d’aller pêcher la crevette avec Jospin sur l’Ile de Ré
Jack Lang

3/ Gérard de la personnalité politique géographiquement contrariée
Eric Besson, à l’extrême droite de la droite, venu de gauche

4/ Gérard du ministre qui lèche le plus les bottes de son Président, et quand on dit les bottes, c’est pour rester poli
Frédéric Lefèbvre, en janvier 2010 : « Nicolas Sarkozy a un tort, c’est qu’il a raison trop tôt. »

5/ Gérard du type qui a un nom de mafieux, mais juste le nom
Patrick et Isabelle Balkany

6/ Gérard du député qui se mange
André Flajolet

7/ Gérard du politique à qui la Vierge Marie est apparue pour lui dire : « Prends ton clairon, sonne l’olifant, pense à Clovis, pense à Jeanne d’Arc, pense au grand Charles, pense à Tonton, lève-toi et guide ton peuple vers un nouvel âge d’or républicain, présente-toi à la grande élection. » Depuis, il a une Mission, il a une Destinée, son épée est de feu, son bouclier d’argent, sa chevelure parfumée flotte aux quatre vents sacrés… et il va semanger un vieux 0,4% dans la face.
Dominique de Villepin

8/ Gérard du truc qu’on n’a pas le droit de dire
Carla Bruni a eu une grande aventure sentimentale, pour une nuit ou pour la vie, avec [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip], [biiiiip]…

9/ Gérard de la « petite phrase » qui les suivra jusqu’à la tombe
Nicolas Sarkozy : « Casse toi pauv’con. »

10/ Gérard de la femme politique, quand tu la vois, t’as pas envie de lui mettre ton bulletin dans l’urne
Ex aequo : Fadela Amara et Nadine Morano

11/ Gérard de l’idée de programme griffonnée sur un coin de nappe en papier avec cinq pastis, un cassoulet, une bouteille de Côtes du Rhône et deux calvas derrière la cravate, et allez zou !
« On aura tous une allocation à la naissance, le revenu universel » Cécile Duflot

12/ Gérard du politique qui va enfin nous débarrasser des bamboulas, des métèques, des romanos, des chinetoques, des boucheries hallal, de la HALDE, du MRAP et de Yannick Noah
Claude Guéant

13/ Gérard du queutard, alias Human dick, alias Monsieur 30 cm, alias Ready for the zob, alias Penetrator, alias Couilles and the gang, alias Planque ta moule, alias Le Kärcher, alias Les Femmes d’abord, alias Monté comme un âne, alias l’Anaconda, alias l’Etouffe-chrétienne, alias Galope salope, alias Le Ministre de la défonce, alias le Ravageur de rondelles, alias le Canon à neige, alias l’Extincteur, alias Crème Chantilly, alias Une Giclette pour les suffragettes, alias Billy Salami, alias l’Assommoir, alias la Queue de billard, alias l’Erection législative, alias C’est Noël mémère, alias le Flashboule, alias Fais gaffe avec tes dents, j’aime pas qu’on me raye le casque, alias Alors heureuse ?
Dominique Strauss-Kahn

14/ Gérard du mec de gauche qui a trimé vingt ans pour se constituer un capital sympathie qu’il a niqué en vingt secondes en acceptant de bosser avec Sarkozy
Bernard Kouchner

15/ Gérard du charisme
Hervé Morin

16/ Gérard du politique qui te parle tellement de son bilan local que t’as envie de lui dire :
« Ben restes-y, dans ton bled »
Ségolène Royal, très fière de son bilan dans les Deux-Sèvres

17/ Gérard du père de l’enfant de Rachida Dati
Bernard Laporte

18/ Gérard du vieux mythe périmé
Jean Jaurès

19/ Gérard de la minorité visible qui le sera pas restée longtemps, visible
Ali Soumaré, le candidat PS qui ressemblait à un joueur du PSG

20/ Gérard du socialiste musical
George Frêche, fresh, exciting

21/ Gérard du sarkozyste musical
Rama Yade, oh oh oh Ramaya

22/ Gérard de la femme politique 2011
Michèle Alliot-Marie

23/ Gérard de l’homme politique 2011
Jean-François Copé

Interview de Stéphane Rose, co-fondateur des Gérards de la Politique

Les Gérards de la Politique, c’est ce soir 20h40 sur Paris Première !

Si vous ne savez pas ce que c’est , rafraichissez-vous la mémoire. Tandis que les nominations font encore frétiller le Tout Paris politique, Stéphane Rose – l’un des fondateurs de la cérémonie, celui qui est tout barbu comme moi – a osé braver l’interdit pour nous adresser quelques mots (cet homme est très urbain) en apportant ses réponses tandis que nous avions nos questions ((c) Georges Marchais).

Vous mettre à dos la télé et le ciné ne suffisait pas, maintenant la politique : vous voulez être reconduits à la frontière ou quoi ?
Nous tapons sur la télé et le cinéma depuis six ans avec une liberté d’expression à peu près totale et nous voulions savoir jusqu’où il était possible d’aller comme ça. La politique nous a semblé un bon moyen d’expérimenter de nouvelles limites.

Est ce que Paris Première a reçu des pressions pour que cette émission ne se fasse pas, ou dans des conditions extrêmes ?
Ils se sont surtout mis la pression à eux mêmes, de peur d’éviter les dites pressions! Mais malgré ses apparences de prof de français sympa, Jacques Expert, le directeur des programmes de la chaîne, est un véritable punk, et nous appuie donc dans toutes nos provocations auprès des instances dirigeantes de la chaîne.

Entre-nous, choisir le 10 mai comme date, c’est pour faire de l’ombre au Festival de Cannes qui s’ouvre le lendemain ?
Non, car ce serait considérer que le festival de Cannes a encore de l’importance culturellement et médiatiquement, ce qui n’est plus le cas depuis 1990. Nous avons choisi le 10 mai pour la date anniversaire avec l’élection de Mitterand. Ce qui ne veut pas dire que nous sommes forcément socialistes. D’ailleurs, je vous défie de savoir pour qui nous votons après avoir regardé cette cérémonie.

Coïncidence justement : La Conquête, film relatant l’arrivée au pouvoir de Nicolas Sarkozy, est présent à Cannes. Vous y êtes pour quelque chose ? Vous faites partie d’un plan média en fait ?
Nous ne faisons pas partie d’un plan média, nous sommes le plan média. En apprenant que nous préparions une cérémonie des Gérard de la politique, la production de la Conquête nous a contacté pour caler la date de sortie du film sur notre cérémonie. Nous savons également de source sûre que plusieurs politiques déclareront leur candidature pour 2012 ce jour là. J’étais enfin au téléphone avec Carla pas plus tard que ce matin pour lui conseiller de sortir son nouveau single le même jour que les Gérard de la politique.

Devons nous nous attendre à des surprises, comme l’incantation sur scène de l’esprit de Raymond Barre ou bien un karaoké lipdub géant sur la chanson de Jacques Chirac (http://www.youtube.com/watch?v=1DfSMZ7kGiU) ?
Comme à chaque cérémonie, il y aura deux ou trois surprises cocasses… Mais si je vous les révélais ce serait plus des surprises, eh, patate.

Quelles sont les catégories que vous vous êtes au final refusés de proposer ? (alllleezzz un scoop !)
Aucune! Nous avons juste du changer certains intitulés, en les assouplissant un peu, pour éviter les procès en diffamation. Mais toutes nos idées ont été validées par la chaine. En revanche, nous n’avons volontairement révélé à la presse, avant la cérémonie, que les 10 catégories les plus soft sur les 23 pour éviter les buzz incontrôlés et les coups de fils relous des ministères à la chaine.

Après la télé, le ciné, la politique, votre prochaine cible ?
Il est très probable que nous revenions bientôt avec les Gérard de la musique. Il est hors de question que Yannick Noah continue de chanter ainsi en toute impunité.

Donnez vous aux pièces jaunes par conviction ou par peur de croiser David Douillet ?
Nous n’avons jamais de pièces jaunes dans nos poches, juste des billets de 500 euros. On est les Gérard, mec.

Les Gérard de la Politique, ce soir sur Paris Première et sur twitter (suivre #lesgerard).

[Concours] Gagnez vos billets pour La Conquête

Depuis que j’ai eu l’occasion d’entrevoir le projet de La Conquête, je n’ai de cesse de « croire » en ce film. C’est, pour le cinéphile que je suis (ben oui, on peut-être Geek et aimer d’autres choses dans la vie), une vraie surprise de voir Gaumont prendre un risque tel.

Imaginez : les français se lancent dans un simili-biopic d’un personnage politique existant, vivant, et en fonction ! Un an avant les élections Présidentielles… Très très gonflé. J’adore !

Enfin du cinéma osé, qui marche sur le chemin des anglo-saxons (W d’Oliver Stone, State of the Play).

La Conquête (dont je ferai un billet de ressenti « ante projection » avant la sortie le 18 mai), c’est l’histoire d’un homme qui gagne le pouvoir et perd sa femme.

6 mai 2007, second tour de l’élection présidentielle. Alors que les Français s’apprêtent à élire leur nouveau Président, Nicolas Sarkozy, sûr de sa victoire, reste cloîtré chez lui, en peignoir, sombre et abattu. Toute la journée, il cherche à joindre Cécilia qui le fuit. Les cinq années qui viennent de s’écouler défilent: elles racontent l’irrésistible ascension de Sarkozy, semée de coups tordus, de coups de gueule et d’affrontements en coulisse.

Personnellement, je suis beaucoup plus friand du teaser que de la bande-annonce qui oscille entre comédie et film dramatique, et qui reflète mal l’idée que je me fais ce film (tout comme l’affiche, d’ailleurs).

La Conquête ne va pas laisser indifférent, à la hauteur du personnage dont il raconte la vie. Et pour vous faire une idée, je vous propose de gagner 5 billets pour deux personnes pour les premières projections du 18 mai. Pour cela, c’est simple : dites moi dans les commentaires ce que vous inspire ce film et ce que vous en attendez.

Merci de rester courtois car ça pourrait déraper rapidement !

Fin du jeu : dimanche 8 mai minuit.

[youtube krtD9T26LgI]

 

[youtube YoKl8Mn_APQ]

 

Les nominés des Gérard de la Politique sont…

Voici les 10 premières catégories qui ont filtré. Il en reste 13, et Fred Royer, Stéphane Rose et Arnaud Demanche nous promettent du lourd, du très très lourd. Première tendance de la cérémonie.

Gérard de la « petite phrase » qui les suivra jusqu’à la tombe
– Jacques Chirac : « Si vous ajoutez à ça le bruit et l’odeur, le travailleur français, il devient fou »
– Ségolène Royal : « Qui va sur la muraille de Chine conquiert la bravitude »
– Rachida Dati : « Quand je vois certains qui demandent des taux de rentabilité à 20, 25% avec une fellation quasi-nulle »
– Nicolas Sarkozy : « Casse toi pauv’con »
– Valéry Giscard d’Estaing : « Au revoir »

 

Gérard du mec de gauche qui a trimé vingt ans pour se constituer un capital sympathie qu’il a niqué en vingt secondes en acceptant de bosser avec Sarkozy
– Bernard Kouchner
– Martin Hirsch
– Fadela Amara
– Jack Lang
– Michel Rocard

 

Gérard du charisme
– Hervé Morin
– François Bayrou
– François Hollande
– François Fillon
– Harlem Désir

 

Gérard de l’idée de programme griffonnée sur un coin de nappe en papier avec cinq pastis, un cassoulet, une bouteille de Côtes du Rhône et deux calvas derrière la cravate, et allez zou !
– « On va revenir au franc » Nicolas Dupont-Aignan
– « On aura tous une allocation à la naissance, le revenu universel » Cécile Duflot
– « On va mettre fin à la criminalité » Nicolas Sarkozy
– « On va renvoyer les immigrés chez eux » Marine Le Pen
– « On va aller à la pêche et à la chasse » Frédéric Nihous

 

Gérard de la personnalité politique géographiquement contrariée
– Manuel Valls, à droite de la droite de la gauche
– Jean-Louis Borloo, à droite de la gauche du centre-droit
– Eric Besson, à l’extrême droite de la droite, venu de gauche
– Jean-Luc Mélenchon, à l’extrême-droite de l’extrême-gauche
– François Bayrou, perché au beau milieu de nulle part

 

Gérard du politique à qui la Vierge Marie est apparue pour lui dire : « Prend ton clairon, sonne l’olifant, pense à Clovis, pense à Jeanne d’Arc, pense au grand Charles, pense à Tonton, lève-toi et guide ton peuple vers un nouvel âge d’or républicain, présente-toi à la grande élection. » Depuis, il a une Mission, il a une Destinée, son épée est de feu, son bouclier d’argent, sa chevelure parfumée flotte aux quatre vents sacrés… et il va se manger un vieux 0,4% dans la face
– Dominique de Villepin
– Hervé Morin
– François Bayrou
– Nicolas Dupont-Aignan
– Jacques Cheminade
– Ségolène Royal

 

Gérard du simplet dont on frémit à la pensée qu’il ait des responsabilités, vu qu’il a même pas l’air assez intelligent pour peindre des coquillages dans un centre d’aide par le travail
– Frédéric Lefèbvre… Ehhhhh oui c’est lui qui lit « du Zadig et Voltaire »
– Christian Estrosi
– Nadine Morano qui confond Renaud et Renault
– Benjamin Lancar, c’est lui le lipdub de l’UMP
– Maxime Gremetz, on l’avait dit il faut bien
– Ségolène Royal

 

Gérard du vieux machin fabriqué sous Mitterrand qui n’a plus aucune chance de rien mais qui s’accroche quand même, au lieu d’aller pêcher la crevette avec Jospin sur l’Ile de Ré
– Laurent Fabius
– Jack Lang
– Jean-Pierre Chevènement
– Henri Emmanuelli
– Bernard Kouchner


Gérard de l’homme politique 2011

– Frédéric Lefèbvre
– Jean-François Copé
– Claude Guéant
– Noël Mamère
– Bernard Kouchner
– Arnaud Montebourg
– Jean-Luc Mélenchon

 

Gérard de la femme politique 2011
– Ségolène Royal
– Nadine Morano
– Roselyne Bachelot
– Eva Joly
– Rama Yade
– Michelle Alliot-Marie
– Cécile Duflot

Concours flash : gagnez deux places pour le concert privé de Wax Tailor

[Voix de NRJ]

Stan&Dam vous offrent les deux dernières places pour assister au concert très privé de Wax Tailor vendredi 29 avril à 20h à la Gaité Lyrique à Paris à l’occasion du lancement de la gamme Philips Fidelio de docks pour iPhone, iPod & iPad.

Pour cela, il vous suffit de laisser dans les commentaires AVANT CE SOIR MINUIT pourquoi vous avez envie de venir assister à ce concert après avoir vu la bande-annonce juste ci-dessous (un tirage au sort désignera les deux gagnants). Pas de panique si le com n’apparait pas, ça arrive, ils seront tous validés avant tirage.

[youtube Mx2O3IHX-bI&feature=player_embedded] [/Voix de NRJ]

Mais ce n’est pas tout !
L’évènement sera retransmis en direct sur Facebook, et si vous avez envie de multiplier les chances d’assister au concert, tu peux aussi répondre à 2 questions pour participer au tirage au sort (10×2 places à gagner).
Pendant le live, sur Facebook :

Un Chat permettra de donner son avis, inviter ses amis, et interagir avec le groupe et un nouveau concours sera ouvert : il suffira de suivre les indications de Wax tailor pour gagner un dock Fidelio DS 9000 d’une valeur de 500 euros ainsi que des DVD du concert live de Wax tailor à l’Olympia.

La rediffusion du showcase sera accessible durant les 2 semaines suivant l’évènement toujours sur Facebook.

Je résume :
– Lâcher un com sur Stan&Dam et peut-être être tiré au sort, c’est juste là en dessous NOW.
– Participer au concours Facebook et suivre le live sur Facebook c’est ici.
– S’inscrire à l’évènement sur Facebook c’est là.
– Le Hashtag à suivre sur Twitter : #PhilipsWT

A vous de jouer !

Les Gérard de la Politique, 1er tour le 10 mai 2011

Les premiers «Gérard de la Politique», prix destinés à récompenser «le pire de la politique», seront décernés le 10 mai sur Paris Première, ont annoncé les organisateurs, créateurs des «Gérard de la Télévision» et des «Gérard du Cinéma» dans la même veine potache.

«A l’occasion des 30 ans de la victoire de François Mitterrand et des quatre années de présidence de Nicolas Sarkozy», Les Gérard ont décidé d’innover avec des prix politiques. Les trophées seront des parpaings dorés qui distingueront «les plus fins hommes politiques à l’occasion d’une cérémonie politiquement incorrecte».

L’«au revoir» de VGE

Avec «Casse-toi, pauv’con!», Nicolas Sarkozy est en lice pour le «Gérard de la petite phrase qui les suivra jusqu’à la tombe». Le président de la République est opposé dans cette catégorie à Jacques Chirac, Ségolène Royal, Rachida Dati et Valéry Giscard d’Estaing (pour «Au revoir!»).

Pour le trophée du «Gérard du mec de gauche qui a trimé vingt ans pour se constituer un capital sympathie qu’il a niqué en vingt secondes en acceptant de bosser avec Sarkozy», sont nommés Bernard Kouchner, Martin Hirsch, Fadela Amara, Jack Lang et Michel Rocard.

Pour leur part, Manuel Valls, Jean-Louis Borloo, Eric Besson, Jean-Luc Mélenchon et François Bayrou sont en lice pour le «Gérard de la personnalité politique géographiquement contrariée».

Eric Naulleau et Philippe Bouvard dans le jury

Parmi les autres trophées annoncés, le «Gérard du politique à qui la Vierge Marie est apparue», pour lequel sont nommés Dominique de Villepin, Hervé Morin, François Bayrou, Nicolas Dupont-Aignan, Jacques Cheminade et Ségolène Royal.

Les Gérard de la Politique seront attribués par un jury rassemblant notamment des journalistes (Philippe Tesson, Bruno Roger-Petit, Eric Naulleau, Eric Brunet, Philippe Bouvard, Guy Birenbaum, Karl Zero), ainsi que le médecin urgentiste Patrick Pelloux et le dessinateur Olivier Ranson.

(c) AFP (ouach ça fait trop sérieux)

Soirée LG Projection RIO 3D

LG a organisé jeudi au grand palais (magnifique verrière entièrement restaurée … ne serait-ce que pour l’endroit, nous nous devions d’y aller) la projection du film d’animation Rio en 3D sur un grand écran de 27m x 11m (spécialement installé pour l’occasion dans une aile du grand palais (qui est donc gigantesque).

IMG_0781.JPG

Le but de l’opération pour LG était double : homologuer au Guiness Book le plus grand écran privé 3D et la projection la plus importante en participant.

Et il y avait tout le monde !!!: Claude Lelouch, Sophie Marceau, Elie Semoun, Charles Liebert, Gregory Pouy, Benjamin Mercadier (bon ok normal mais il faut le citer !), Franck Lassagne (du name dropping pour le référencement quoi …), Cyril Attias (qui nous prépare un petit quelque chose qui à l’air bien sympa) et évidemment Stan & Daaaaammmm.

IMG_0784.JPG

C’était aussi l’occasion de pouvoir tester en live (et correctement paramétrée pas comme à la Fn….beeeeeepppp) les TV LG 3D. La 3D était présenté avec des lunettes passives et franchement à 3m c’est bluffant.

Prochainement, nous ferons un petit dossier sur le retroéclairage led et la 3D parce que ça commence à devenir compliqué.