About Damien Douani

http://www.stanetdam.com

Posts by Damien Douani:

7 vraies bonnes raisons d’aller (quand même) voir Grace de Monaco

Nicolas Kidman Grace de Monaco

A l’heure de la clôture de Cannes, et tandis que le buzz de la quinzaine a été assuré par le film « Welcome to New-York » (éclipsant le palmarès final dont je mets au défi de me citer la palme d’or), il est venu le temps des cathédrales de revenir sur ce qui a concentré l’attention et rires des journalistes en ouverture du festival : Grace de Monaco d’Olivier Dahan.

Film déjà culte par son statut d’œuvre meurtrie sur l’autel de l’incompréhension des critiques, celui que l’on appelle désormais par ses sobriquets (Fenêtre sur four, Le nanar princier de Cannes) rendu responsable de la diffusion d’une histoire falsifiée (alors que tout le monde sait bien qu’à Monaco tout n’est que Grace, volupté et feulement de V12 Ferrari) cherche désormais la lumière dans des salles obscures quelque peu désertes.

Bref, ça sent le bide.

Et bien je suis profondément choqué de lire cela.


Ce film est injustement considéré et malgré certains de ses défauts évidents il est possible de passer un bon moment. Si l’on vous a forcé proposé d’aller le voir et que vous n’avez pas osé refuser (ou bien n’aviez pas lu la critique car vivant coupé du monde), voici 7 moyens de ne pas sombrer dans un sommeil profond au fil de ces 1h42 de projection (perso je pensais que le film faisait 2h30) :

  1. Le jeu d’acteur de Nicole Kidman. Nicole c’est Glace de Monaco (wow mais où vais je chercher cela), et le film est à l’image de son visage : froid, lisse, inexpressif, sans profondeur. Pour tenir tout le film, amusez vous à essayer de déterminer l’expression que le metteur en scène lui a demandé de jouer. Vous avez le choix entre fatigue / joie / tristesse / colère / compassion / peine.
  2. L’imitation de De Gaulle. Pas facile d’entrer dans la peau du Général, surtout quand on n’y ressemble pas. André Penvern va donc chercher son inspiration parmi les plus grands, à commencer par Henri Tisot. Pour parfaire le rôle il a lu au détour d’un blog bien informé que le Général passait beaucoup de temps à bronzer à Baden Baden malgré les réprimandes de tante Yvonne. Conclusion : dans le film il force trop sur la Terracotta. A moins que ce ne soit la maquilleuse qui ait fait ce qu’elle pouvait pour masquer les raccords des postiches latex disséminés sur son visage. Bref, un must have à ne rater dans aucun des plans où il apparait.

    De Gaulle le matin avant maquillage.

  3. Les gros plans sur les yeux de Nicole. Olivier Dahan voue un culte à Hitchcock. Ou bien il s’est trompé de focale durant le tournage et s’en est aperçu au montage. Dans tous les cas, on se retrouve à intervalles réguliers dans le film avec des gros plans sur les yeux de Nicole mixomatosés de fatigue / joie / tristesse / colère / compassion / peine (voir point 1).
  4. Les acteurs français qui parlent anglais entre-eux. Ce qui est amusant dans un film doublé en français, c’est que l’on ne se rend pas compte des contorsions linguistes du scénario. Au pire, quand dans un film américain doublé en français on veut prendre l’accent français, le doubleur parle avec un accent italien (Friends en est un bon exemple). Et en VO ça donne quoi ? Un joyeux foutoir. Où les acteurs américains parlent anglais alors qu’ils jouent un rôle de français, notamment quand ils parlent entre « français ». Ou encore chacun parlant dans sa langue maternelle et arrivent quand même à se comprendre. Quant à De Gaulle et Rainier (tous deux parlant français), l’un parle anglais (Tim Roth) tandis que l’autre lui répond en français puis en anglais (?!).
  5. Pour enfin situer Monaco sur une carte. Il faut le savoir : Monaco, c’est aussi facile à situer précisément pour les français que les pays d’Europe pour des américains. Allez placer un pays de 2 kilomètres carrés entre Nice, Grasse, La Turbie, Cap d’Ail…

    Monaco est hors de la carte.

  6. Ne plus confondre Grace de Monaco et Grace de Capitani. Croyez-moi, ça peut encore arriver. Même si avec le temps et la chirurgie esthétique, on se rapproche dangereusement de Frigide Barjot.
    Grace de Capitani

    Non, Frigide Barjot ne s’est pas (encore) mise au cinéma.

  7. Le discours Miss France de clôture de film. Il ne manquait plus que Jean-Pierre Foucault, le diadème étant déjà présent. Un immense moment, qui rappelle que l’amour est ce qui sauvera les peuples de l’oppression fasciste (ou à minima évitera que Monaco devienne un canton métropolitain). C’est ce que nous rappelait déjà Sophie Marceau en 2007. En plus défoncée il est vrai.


Grace de Monaco, un film d’Olivier Dahan avec Nicole Kidman, Tim Roth… Un grand merci à Gaumont pour l’invitation en avant-première 🙂 Sans rancune vous allez déchirer avec A Toute Epreuve, on en reparle bientôt ici même.

 

[Vidéo] Test du Huawei Ascend P7 : déballage, forces et faiblesses

Cette semaine est sorti le Huawei Ascend P7, nouveau vaisseau amiral de la marque chinoise, 3eme constructeur mondial de smartphones. D’une conception unibody, vendu au prix de 449€, ses points forts sont :

  • une expérience d’appareil photo inégalée avec des objectifs de plusieurs mega pixels et un processeur de traitement dédié pour atteindre à peine 1,2 secondes en prise de vue,
  • un accès à une connectivité ultra-rapide (4G LTE),
  • une autonomie de batterie exceptionnelle de 2500 mAh,
  • une finition exemplaire (7 couches de finition en Gorilla Glass 3 sur la plaque arrière),
  • d’un écran tactile Full HD de 5 pouces doté d’une résolution de 1920 x 1080, de 445 ppi en 16:9,
  • et des fonctions amusantes comme le « groufie » (selfie panoramique pour groupe) ou le tag audio de 10 secondes sur les photos.

Mais certains points faibles subsistent… Stan&Dam vous donnent leur impressions face à la bête dans ce Hangout de 15 minutes !


[vidéo] Huawei Ascend P7 : premières réactions à chaud

Huawei-Ascend-P7Stan&Dam, le plus vieux couple de Geeks de la blogosphère intergalactique, était hier au lancement mondial du nouveau vaisseau amiral de Huawei : le Ascend P7 (qui succède au P6, donc) (logique).

Un nom pas forcément sexy, mais auquel il ne faut pas se fier : ce nouveau smartphone est diablement beau et bien équipé.

Nous réalisons actuellement un test plus complet avec déballage (« unboxing ») de la bête que nous vous publierons sous peu. Mais pour le moment, notre retour à chaud en vidéo juste au sortir de la conférence de presse !


[Concours] Tu es fan de Motorhead ? Leur casque Iron First est à gagner !

MOTORHEAD IRONFIST

 

Tu es un(e) vrai(e) de vrai(e) qui aime le rock qui claque ? Ce casque est pour toi !

Les casques Motörheadphönes développés avec le groupe Motorhead sont destinés aux musiciens et audiophiles de style rock, même si les amateurs de soupe club, dance ou hip-hop pourront profiter de leurs morceaux favoris avec ce modèle.

L’Iron First est un modèle dynamique fermé équipé de haut-parleurs néodyme de 40mm. Au niveau des performances, la sensibilité est de 102dB SPL et la réponse en fréquence va de 10Hz à 20kHz. Ce casque se destine aux amateurs de grosses basses tout en conservant des médiums et des aigus clairs. 244g de bonheur pour tes oreilles.

Il est livré avec deux câbles, un de 1m pour mobiles et un autre de 2.5m pour la maison ou le studio et avec un adaptateur mini-jack/jack 6.35mm.

Et on te le fait gagner !!!

Comment faire ? Colle nous dans les commentaires ton morceau préféré (original ou reprise) de Motorhead que tu seras allé chercher sur YouTube ou Dailymotion et un petit mot de ton cru exprimant ton amour pour ce groupe. Et on fera un tirage au sort parmi les répondants !

Fin du concours : mercredi 7 mai à minuit.

[Concours] Quel Geek êtes-vous ? Un SSD Crucial M500 120Go à gagner !

La France Geek par Crucial

On vous dit souvent que vous êtes un Geek ? Mais quel type de Geek êtes-vous ? Crucial, le fabriquant de barrettes mémoire et de disques durs SSD a la réponse !

Ils ont lancé un quizz « La France Geek » qui vous permet de déterminer en quelques questions si vous êtes plutôt Expert, Social, Prudent, Pragmatique ou Anti-Geek.

Et comme on trouve ça super sympa chez Stan&Dam, on a décidé de vous offrir pour l’occasion un superbe SSD Crucial M500 de 120Go !

Pour gagner un M500 Crucial 120Go, c’est super simple :

Dites nous dans les commentaires quel type de Geek êtes-vous (Expert, Social, Prudent, Pragmatique ou Anti-Geek). Vous pouvez faire le test « La France Geek » (temps estimé : 3 minutes) pour vous aider.

On tirera au sort un gagnant parmi les réponses.

Le jeu se finit mercredi 16 avril, donc ne tardez pas !

[MAJ] Le Bloc d’Orange : le cinéma portatif à la maison et en vacances

J’ai découvert Le Bloc d’Orange il y a 3 mois lors du Show Hello, la grande convention de rentrée d’Orange. Et je suis tombé sou le charme de ce petit projecteur transportable, autonome, qui n’était à l’époque encore qu’une annonce d’un produit devant sortir sous peu (on sait ce que cela veut dire…).

Et bien non, il est bien là dans les temps ! Le Bloc d’Orange est un projecteur audio vidéo portable connecté, doté d’enceintes Bluetooth de 14W. Ces enceintes de haute qualité permettent un son spatialisé. Le système audio a été co-développé avec le spécialiste CABASSE.

De petite taille (16cm x 13cm x 13cm) et grâce à son poids de 1,6 kg, il s’emporte partout et permet d’obtenir une image de qualité de 25cm à 3m de diagonale. J’ai testé, il vaut mieux que la pièce soit moyennement éclairée mais le noir n’est pas rigueur.

Ca marche comment ?

L’appareil marche soit « seul », soit connecté à la Livebox d’Orange. Une fois appairé en Wi-Fi avec la Livebox d’Orange, il permet au client de diffuser très facilement:
– une sélection de chaînes (jusqu’à 80 chaînes gratuites ou payantes)
– de la musique avec Deezer (radios et pour les abonnés à Deezer Premium +, playlists ou albums).

Pour une personne non abonnée aux services Orange, ou pour un client Orange qui souhaite utiliser le Bloc sans connexion internet, il est possible de se connecter en direct au Bloc avec son Smartphone en Wi-Fi, via une connexion Bluetooth (pour le son : appairage simple avec le NFC pour les Smartphones compatibles), ou bien encore avec un câble HDMI. Les contenus personnels (vidéos, photos, musiques) sont accessibles à partir des différentes sources disponibles dans la maison : telles que le Cloud d’Orange, un Smartphone, une Tablette, une clé USB, une Carte SD ou encore un PC.

Grâce à une application dédiée fonctionnant sous Android ou iOS, il est possible de transformer son Smartphone ou sa Tablette en télécommande. Avec elle, la navigation est aisée et permet de sélectionner les contenus de son choix et de les diffuser sur le Bloc.

Le test

Ce sont nos amis de BeGeek et Nicolas Catard qui s’y collent :


Pourquoi en acheter un ?

Le Bloc se positionne comme un écran supplémentaire au sein du foyer et plus largement offre la possibilité de diffuser des images et du son dans n’importe quelle pièce de la maison ou chez des amis. Grâce au Bloc, l’écran familial ne sera plus monopolisé par la console de jeu (le Bloc dispose d’un port HDMI qui permet de brancher les consoles de jeu Xbox 360, Xbox One, PS3, PS4, Wii U…) ou les dessins animés des enfants. Un mur blanc ou un écran de projection suffisent.

Commercialisé au prix de 399€ TTC seul, les nouveaux abonnés internet Orange peuvent bénéficier d’une offre de remboursement de 200€ pour toute souscription à une offre Livebox Play, Livebox Play Fibre, Open Play 4G/H+, Open Jet 4G/H+ et Open Jet International 4G/H+.

Le mystère de l’homme nu de LeWeb 2013 enfin révélé !

Stan&Dam étaient à LeWeb 2013 ! Et nous avons croisé un homme déambulant durant 3 jours en caleçon de bain rouge , comme s’il était à Malibu.

Qui est-il ? Que veut-il ? Quels sont ses réseaux ?

Nous avons voulu en savoir plus, et l’avons soumis à la question. Il a été coriace, le bougre.

La réponse à ce happening est ici.


On a testé le Retour au Pensionnat, 10 ans plus tard

 

Ils sont douze filles et onze garçons, ils ont entre 12 et 15 ans et ils vont faire un bond dans le temps pour se plonger dans les années 50 et tenter d’obtenir, comme leurs grands-parents, le fameux Certificat d’études ! 

Smartphones, tablettes numériques, ordinateurs et réseaux sociaux… alors que leur monde est devenu virtuel, ils vont devoir s’adapter à la vie austère et bien réelle d’un pensionnat… à la campagne ! Conditions de vie spartiates, respect de l’autorité et niveau scolaire exigeant, ils vont aussi devoir accepter les règles d’une éducation aujourd’hui disparue.

Près de dix ans après « Le pensionnat de Chavagnes », comment cette génération 2.0 va-t-elle vivre cette expérience exceptionnelle ?

Le pitch presse de M6 ne change pas vraiment de celui d’il y a 10 ans… Si ce n’est qu’une génération vient de passer, et avec elle l’arrivée de Facebook, Twitter et autres moyens de communication always on. Rajoutez à cela un environnement aux antipodes de la ville – la campagne et la ferme – et voici le cocktail de cette nouvelle mouture : Retour au Pensionnat.

Objectif : toujours le Certificat d’Etudes. L’équipe pédagogique est toujours tirée à quatre épingles mode années 50 (moustaches, lunettes pointues, tirage de gueule sévère), avec un sur-jeu dans le rigide, le respect des valeurs, le sens du devoir, et la transmission des « vraies valeurs ». Logique, nous sommes censés être juste après-guerre.

Et, comme de par hasard, c’est l’atmosphère du moment en France, ce besoin d’ordre et de rigueur qui est dans l’air du temps… Ce qui me pose la question de la cible : qui regarde ? Ma maman – issue de cette époque – qui va comparer avec ce qu’elle a vécu ? Les parents d’aujourd’hui pour « donner l’exemple » à leur progéniture actuelle ? Les jeunes d’aujourd’hui pour se moquer et se dire en même temps « finalement c’est mieux maintenant » ? Les adeptes du « c’était mieux avant » ? Je me suis toujours demandé si une étude avait été faite sur le sujet…

On a regardé les 30 premières minutes de l’émission de ce soir, et retrouvé cette atmosphère entre docu-réalité et jeu de rôle qui peut paraitre bizarre par moment, mais toujours touchante et intrigante. Ce choc des époques est d’autant plus marqué par « l’isolement » des élèves de 2013 dans une France campagnarde de 1950, sans aucun moyen de communication personnel.

Côté dispositif web, la rubrique Connect de l’application M6 permet de passer le Certificat d’Etudes de 1950 en même temps que les élèves. Tiens, par exemple, sauriez-vous répondre à cette question :

 

 

Enfin, je dois avouer que l’opération de viralisation de l’émission deux semaines avant était originale : faire faire une dictée via Facebook et Twitter aux internautes ! Idées simple et pourtant pas si évidente à mettre en oeuvre, j’avoue avoir trouvé cela malin.

 

Rendez-vous ce soir sur M6 à 20h50 (et sur le web, smartphone et tablette) et durant plusieurs semaines, avec des vidéos bonus et coulisses en deuxième partie de soirée.