Roland-Garros 2012 : comment transformer les balles de tennis en statistiques

Suite de nos aventures dans les coulisses technologiques de Roland-Garros avec IBM qui nous a ouvert toutes les portes de sa batcave 🙂

Si vous avez raté le premier épisode, vous pouvez le lire ici.

Episode 2 : la vie des données

IBM propose des solutions métiers spécifique pour le tournoi :

–          Mesure de vitesse de la balle par radar

–          Un boîtier spécialisé qui permet de saisir à la volé (sans jeu de mot) les données du match

–          Tablette de saisie d’information statistique de match

IBM c’est surtout la transformation de la donnée pour la rendre intelligente. C’est là que l’outil SlamTracker (qui se base sur l’outil d’analyse Big Data SPSS) entre en jeu. Il permet de traiter et de comparer les statistiques et performance de chaque joueur : historique de matchs joués, statistique de joueurs comparables, caractéristiques de jeu.

Il en ressort trois clés de match personnelles que les joueurs doivent remplir pour prendre l’ascendant durant le match. Si aucun des trois critères n’est rempli pendant le match par un des joueurs, il va statistiquement (et souvent réellement) perdre le match.

Ce type de statistiques prédictives sont utilisés dans d’autres sports et aussi en matière médicale (prédiction et diagnostique par exemple)

Les données sont traitées, exploitées et diffusées dans le Cloud privé d’IBM … dont nous parlerons dans un prochain billet.

Pour tout comprendre en 3 minutes, notre vidéo !